Coinbase : en cas de faillite, les clients pourraient perdre leurs actifs

Partager l’article
EN BREF
  • En cas de faillite, les actifs crypto des clients de Coinbase pourraient être menacés.

  • Actuellement, les clients particuliers de la bourse crypto ne bénéficient pas d’une protection juridique suffisante.

  • L'action de Coinbase a chuté à un creux historique de 61,55 $.

  • promo

    Discutez des sujets les plus brûlants avec des traders et la communauté crypto sur Telegram S’abonner

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

Dans son dernier rapport, Coinbase a indiqué qu’en cas de faillite, les actifs de ses clients pourraient faire l’objet d’une procédure de liquidation. Une mention qui a semé le doute et suscité de vives critiques de la part de la communauté crypto.

Dans son rapport 10-Q du 11 mai, Coinbase a clarifié sa position sur la garde des actifs et la protection des fonds des clients. Un 10-Q est un rapport trimestriel mandaté par la Securities and Exchange Commission (SEC) des États-Unis. Celui-ci doit être déposé par les sociétés cotées en bourse.

Cependant, une mention légale sur la gestion des actifs en cas de faillite a mis la bourse crypto américaine dans la tourmente.

“En cas de faillite, les actifs crypto que nous détenons au nom de nos clients pourraient faire l’objet d’une procédure de faillite et ces clients pourraient être traités comme nos créanciers généraux chirographaires”.

L’analyste “CryptoWhale” a rapidement commenté : “En d’autres termes, s’ils font faillite, ils utiliseront VOTRE crypto pour se renflouer.”

Brian Armstrong s’excuse

Le directeur général de Coinbase, Brian Armstrong, n’a pas tardé à réfuter les affirmations, soulignant que les fonds sont en sécurité sur la plateforme. Dans un tweet du 11 mai, il a affirmé qu’il n’y avait aucun risque de faillite mais que l’entreprise devait inclure cette mention, comme l’exige le gendarme boursier américain.

“Nous ne courons aucun risque de faillite, mais nous avons ajouté un nouveau facteur de risque basé sur une exigence de la SEC appelée SAB 121. Celle-ci est une nouvelle mention légale obligatoire pour les entreprises cotées en bourse qui détiennent les actifs crypto d’entités tierces”.

M. Armstrong a ensuite décrit la chute actuelle du marché crypto comme un “cygne noir” (en finance, un cygne noir, ou black swan, est un événement rare et imprévisible). Il a cependant assuré que les clients de Coinbase Prime et de Custody bénéficient de “fortes protections juridiques qui protègent leurs actifs”.

Le PDG de Coinbase a en outre précisé que son entreprise mettrait en place les mêmes protections pour les clients particuliers. Il s’est également excusé de ne pas les avoir instauré plus tôt, ce qui signifie que les traders particuliers ne sont pas protégés actuellement. Selon le dernier rapport trimestriel de l’entreprise, seulement 24% des transactions de la plateforme sont effectuées par des clients particuliers.

“Il est possible, bien que peu probable, qu’un tribunal décide de considérer les actifs des clients comme faisant partie de l’entreprise dans le cadre d’une procédure de faillite”, a-t-il ajouté.

M. Armstrong a aussi précisé que Coinbase Wallet, le portefeuille crypto auto-dépositaire de l’entreprise, pourrait constituer une bonne option pour ceux qui préfèrent stocker leur propre crypto. Cependant, il est également susceptible d’être centralisé.

L’action de Coinbase atteint un creux historique

Comme prédit par les analystes, Coinbase a accusé des pertes nettes de 430 millions de dollars au premier trimestre. Peu de temps après la publication de son rapport, son action a atteint un creux historique.

COIN a en effet perdu 12% supplémentaires aujourd’hui. Après avoir chuté de plus de 80% par rapport à son record de l’année dernière, l’action a atteint un plancher record de 61,55 $.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.
Share Article

Martin écrit sur les thèmes de cybersécurité et d'infotechnologie depuis vingt ans. Fort de son expérience en tant que trader, il couvre activement le secteur des blockchains et de la crypto-monnaie depuis 2017.

SUIVRE CET AUTEUR

La série de NFT populaire lance sa monnaie.

Tradez ApeCoin!

Gagnez jusqu’à 10 000 USD chaque semaine avec l’AMM + Arena de CoinFLEX !

Gagnez dès maintenant