Achat de Twitter par Elon Musk : les gendarmes boursiers lancent leurs enquêtes

Partager l’article
EN BREF
  • La SEC enquête sur le dépôt tardif d'un formulaire public relatif aux achats d'actions.

  • De son côté, La FTC tente de savoir si Musk a enfreint la loi en omettant de signaler un achat important.

  • Il semble toutefois peu probable que les investigations empêchent cette acquisition.

  • promo

    Discutez des sujets les plus brûlants avec des traders et la communauté crypto sur Telegram S’abonner

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

La Securities and Exchange Commission (SEC) et la Federal Trade Commission (FTC) des États-Unis ont lancé des enquêtes sur l’achat de Twitter par Elon Musk.

La SEC enquête sur le dépôt tardif de certains documents publics que le milliardaire devait soumettre après l’achat de 5% du capital de Twitter.

De son côté, La FTC tente de savoir si Musk a enfreint la loi en omettant de signaler un achat important aux agences “antitrust” concernées.

En effet, la loi américaine oblige les investisseurs à attendre 30 jours avant d’acheter des actions supplémentaires de la même société. Durant cette période, le régulateur tente de déterminer si l’achat est nuisible à la concurrence.

Elon Musk a-t-il respecté la loi ?

Selon le Wall Street Journal, le retard du dépôt que la SEC reproche à Elon Musk est une question critique. Ce, notamment pour des raisons liées à la divulgation, mais également parce que cela permet d’informer les parties prenantes et le public que l’investisseur en question cherche à contrôler ou à influencer une entreprise.

La décision d’Elon Musk d’acheter Twitter – qui selon lui, aurait pour objectif de protéger la liberté d’expression – a suscité une large controverse. Alors que certains estiment que cette acquisition apporterait des changements indispensables à Twitter, d’autres sont plutôt inquiets. Après son achat, M. Musk a annoncé une série de nouvelles mesures, notamment la suppression des spambots qui envahissent Twitter.

Le célèbre milliardaire utilise fréquemment Twitter pour exprimer son ressenti sur les cryptomonnaies, ce qui entraîne souvent d’incroyables fluctuations de prix. Dogecoin a d’ailleurs été l’un des plus grands bénéficiaires de ses tweets. Ainsi, certains membres de la communauté crypto sont optimistes quant à l’achat de Twitter par Elon Musk.

Notons que ce n’est pas la première fois qu’Elon Musk est épinglé par la SEC. En 2018, l’agence a appelé le PDG de Tesla à se conformer à un accord relatif à ses tweets, ce qui n’a fait qu’envenimer leurs relations.

Cependant, l’acquisition de Twitter doit encore se concrétiser et il semble peu probable que les actions des régulateurs puissent l’empêcher.

En attendant, la SEC poursuivra son enquête, ce qui ne fera qu’attiser la polémique liée à cet achat déjà très controversé. 

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.
Share Article

Rahul Nambiampurath is an India-based Digital Marketer who got attracted to Bitcoin and the blockchain in 2014. Ever since, he's been an active member of the community. He has a Masters degree in Finance. <a href="mailto:[email protected]">Email me!</a>

SUIVRE CET AUTEUR

La série de NFT populaire lance sa monnaie.

Tradez ApeCoin!

Gagnez jusqu’à 10 000 USD chaque semaine avec l’AMM + Arena de CoinFLEX !

Gagnez dès maintenant