Terra (LUNA) : Binance nie toute participation au deuxième tour de financement de Terra

Partager l’article
EN BREF
  • Changpeng Zhao, le fondateur de Binance, a répondu au tweet d’un journaliste qui insinuait que la bourse crypto avait investi dans Terra et Luna en 2019 et 2021.

  • Le célèbre milliardaire a précisé que ses critiques sur Terra étaient du point de vue d’une personne “qui veut voir une vraie valeur au sein du secteur de la crypto”.

  • Le PDG de Terra a présenté une proposition qui pourrait aider à relancer l'écosystème.

  • promo

    Discutez des sujets les plus brûlants avec des traders et la communauté crypto sur Telegram S’abonner

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

Dimanche, le fondateur et PDG de Binance, Changpeng Zhao, a répondu au tweet d’un journaliste qui insinuait que la bourse crypto avait investi dans Terra et Luna en 2019 et 2021.

Dans un tweet supprimé quelques heures après sa publication, le journaliste Larry Cermak de The Block a affirmé :

“Il est facile de comprendre pourquoi CZ tweete avec autant d’acharnement sur LUNA. Binance a dirigé le premier tour de table de Terra en 2019 et celui de 2021. Lors du dernier tour, qui s’est terminé il y a six mois, ils ont investi 300 millions de dollars avec une période de vesting de 4 ans et une durée de présence minimale d’un an (même montant que Jump).

En réponse à ce tweet, Changpeng Zhao a déclaré que le vice-président de la recherche de The Block avait tort. Il a également précisé que Binance n’a investi que 3 millions de dollars dans la blockchain de couche 0 de Terra en 2018 :

“Binance n’a pas participé au deuxième tour de la levée de fonds de Luna et nous n’avons pas non plus acheté d’UST. Binance Labs a investi 3 millions de dollars dans Terra (la blockchain de couche 0) en 2018. L’UST a été lancé bien plus tard après notre investissement initial”, a-t-il tweeté.

Depuis le crash de Terra (LUNA), Changpeng Zhao a vivement critiqué l’équipe du projet. M. Cermak a laissé sous-entendre que ces critiques étaient dues au fait que Binance avait investi dans LUNA et que M. Zhao était financièrement affecté par son échec.

Changpeng Zhao appelle à “plus de transparence”

M. Zhao a expliqué que même si les propos du journaliste étaient vrais, cela n’aurait pas constitué un problème, même pas en cas d’échec. Pour rappel, le célèbre milliardaire a déjà mentionné que Binance avait investi dans plusieurs projets, y compris des blockchains concurrentes de Terra (LUNA).

M. Zhao a également affirmé que Binance a tenté de soutenir Terra au cours des derniers jours, soulignant que ses critiques étaient simplement du point de vue de quelqu’un “qui veut voir une valeur au sein du secteur de la crypto”.

“J’aimerais voir plus de transparence de leur part. Beaucoup plus ! Y compris les identifiants des transactions on-chain de tous les fonds. S’appuyer sur l’analyse d’un tiers n’est ni suffisant ni pertinent. Ceci est la première chose qui aurait dû être faite” a-t-il déploré.

En ce qui concerne la nouvelle proposition du fondateur de Terra (LUNA), Do Kwon, pour relancer l’écosystème, Zhao n’est pas tout à fait sûr que cela fonctionnera. 

Enfin, notons que depuis l’effondrement du projet, plusieurs bourses crypto, y compris Binance, ont temporairement suspendu les échanges des tokens Luna et Terra.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.
Share Article

Oluwapelumi believes Bitcoin and blockchain technology have the potential to change the world for the better. He is an avid reader and began writing about crypto in 2020.

SUIVRE CET AUTEUR

La série de NFT populaire lance sa monnaie.

Tradez ApeCoin!

Gagnez jusqu’à 10 000 USD chaque semaine avec l’AMM + Arena de CoinFLEX !

Gagnez dès maintenant