L’indice Fear and Greed affiche une valeur de 8, sa plus basse depuis le crash de Covid-19

Mis à jour par Matias Calderon
EN BREF
  • L'indice Fear and Greed vient d'atteindre sa valeur la plus basse depuis plus de 2 ans.
  • La dernière fois qu'il a enregistré une valeur aussi basse remonte au krach de mars 2020.
  • Cependant, des valeurs extrêmement basses ne signifient pas nécessairement que le cours de Bitcoin est à son plancher.
  • promo

    Profitez de 70 CFD sur les cryptomonnaies, sans frais de commission et avec des spreads ultra bas Profitez

L’indice Fear and Greed (indice de peur et d’avidité) est l’un des indicateurs les plus simples mais aussi les plus populaires pour analyser les sentiments au sein du marché crypto. Aujourd’hui, sa valeur est tombée à 8 sur une échelle de 0 à 100, ce qui ne s’était pas produit depuis plus de deux ans, remontant au krach de COVID-19.

Les valeurs extrêmement basses de l’indice Fear and Greed indiquent qu’une peur extrême règne à l’heure actuelle sur le marché crypto. Selon la devise populaire de Warren Buffett, de pareilles conditions constituent généralement d’excellentes opportunités d’achat.

” Ayez peur lorsque les autres sont avides. Soyez avide lorsque les autres ont peur.”

Malgré cela, une interprétation simple et directe de cet indicateur du marché crypto pourrait conduire à une liquidation rapide des fonds. La peur extrême commence souvent au tout début des baisses, et l’avidité extrême bien avant la fin des hausses.

De plus, une analyse historique des moyennes mobiles de l’indice de peur et d’avidité montre que même la fin des baisses ne signifiait pas le début d’une tendance à la hausse. Il s’avère qu’il a toujours fallu plusieurs mois entre les creux extrêmes de l’indice et le début du marché haussier crypto. Cette période correspondait généralement à une période de longue consolidation et une tendance latérale.

L’indice Fear and Greed est à son plus bas depuis Covid

Selon les données de Alternative.me, la valeur actuelle de l’indice Fear and Greed est de 8 sur une échelle de 0 à 100. Cette valeur intervient après environ 6 mois de baisses. Au cours de cette période, l’indice n’a que très rarement dépassé la zone de la peur extrême (fourchette de 0 à 24) ou de la peur (25 à 49).

Dans tout l’historique disponible de l’indice, une valeur de 8 ou moins n’a été atteinte que 3 fois auparavant (cercles rouges), ce en février 2018 (le BTC a atteint un plancher à 6 000 $), en août 2019 (avec un plancher à 9 320 $) et en mars 2020 (plancher à 3 782 $).

Source: alternative.me

Même lorsque Bitcoin a atteint le plancher macro à 3 156 $ du précédent marché baissier en décembre 2018, cela a conduit l’indice Fear and Greed à une lecture de 9. Aujourd’hui, nous observons une lecture de 8 ou moins, ce pour la 4ème fois depuis la création de cet indicateur.

La fin du marché baissier ? Pas forcément

Il semblerait que les valeurs extrêmement basses de l’indice n’apparaissent que lors des planchers absolus du prix du BTC. Cependant, rien qu’en examinant les exemples ci-dessus, nous constatons que même les lectures extrêmes ne signalent pas nécessairement un plancher du cours.

L’analyste du marché crypto @Pladizow a tweeté un graphique du cours du BTC, soulignant les zones où l’indice Fear and Greed a donné des lectures extrêmement basses. Selon notre analyse, il a confirmé que l’indicateur n’a été à ce niveau que 4 fois dans son histoire (le crash de mars 2020 apparaît deux fois dans son graphique). Cependant, il a ajouté : “après les deux premières fois, le prix a chuté beaucoup plus bas”.

Source: Twitter

On retrouve une autre démonstration du même intérêt à ne pas interpréter l’indice de manière trop simple ou inverse dans un graphique de LookIntoBitcoin.com. Ce dernier présente un graphique en couleurs de Bitcoin afin de fournir des informations sur l’indice Fear and Greed Index sur un jour donné.

Source: LookIntoBitcoin.com

Les lectures rouges extrêmes y apparaissent en effet aux points les plus bas du prix du BTC. Cependant, nous les retrouvons également à différents stades des baisses prolongées du cours. Inversement, nous observons des lectures vertes extrêmes dès les premières semaines et mois de hausse. De plus, la montée aux deux derniers sommets historiques (64 500 $ en avril 2021 et 69 000 $ en novembre 2021) n’a pas du tout été accompagnée des points les plus verts.

Le croisement EMO

Dans une récente analyse réalisée pour Be[In]Crypto, @AtomowyInvestor a expliqué comment les moyennes mobiles de l’indice peuvent aider à mieux déterminer l’état du marché crypto. Il a notamment parlé du “croisement EMO”, qui, dans les deux cas précédents, a constitué un bon signal pour le début d’un marché haussier.

On parle de croisement EMO lorsque les moyennes mobiles à court terme (trimestrielle, soit SMA 91 et semestrielle, SMA 182) de l’indice Fear and Greed se croisent au-dessus de la moyenne mobile à long terme (annuelle, soit SMA 365). La moyenne trimestrielle croise également la moyenne semestrielle à ce moment-là. Les deux dernières fois que cette situation a été observée (cercles blancs), cela a signalé le début des marchés haussiers de 2019 et 2020-2021.

Source: Twitter

Dans la situation actuelle du marché, les moyennes mobiles qui nous intéressent se trouvent déjà dans leurs positions de pré marché haussier Cependant, elles sont encore assez loin d’être franchies. De plus, au cours des dernières semaines, leurs graphiques est resté plat et ne montre pas de tendance menant à un passage rapide. Atomic Investor qualifie la situation comme “en attente”.

En conclusion, les lectures extrêmement basses de l’indice Fear and Greed ne constituent pas tant le signal d’un plancher du marché qu’une tendance progressive vers ce dernier Il s’agirait donc d’une stratégie erronée que de se contenter d’interpréter la peur maximale sur le marché comme un signal d’achat à court terme.

Néanmoins, le sentiment négatif devrait correspondre au moment où un investisseur intelligent s’intéresse de plus en plus au marché en pleine hémorragie et cherche patiemment des occasions d’y participer. Cependant, la situation est généralement inverse.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.