Les exchanges apportent leur soutien au lancement de Luna 2.0

Partager l’article
EN BREF
  • Huobi, Binance, Kucoin, Gate.io et d'autres ont montré un sentiment positif concernant LUNA 2.0.

  • Bybit et Bitrue aideront pour l'airdrop des nouveaux jetons LUNA, prévu pour le 27 mai.

  • Les développeurs d'applications de l'écosystème Terra ont annoncé leur soutien à LUNA 2.0.

  • promo

    Discutez des sujets les plus brûlants avec des traders et la communauté crypto sur Telegram S’abonner

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

La plateforme d’échange crypto Huobi a déclaré qu’elle prendrait en charge Luna 2.0 après que la communauté Terra ait voté pour adopter la proposition 1623.

Les échanges de cryptomonnaies Huobi, Binance, FTX, Kucoin, Gate.io ou encore Bybit ont indiqué leur volonté de coopérer avec l’équipe Terra pour lancer leur nouvelle chaîne sans stablecoin algorithmique. La société dirigée par Do Kwon ainsi que les plateformes d’échanges en on fait l’annonce sur Twitter. Huobi a tweeté : “#Huobi soutient le lancement de #LUNA 2.0 le 27 mai. Êtes-vous prêt pour ‘la renaissance de LUNA ?'” Huobi avait notamment listé l’UST de Terra à la fin de l’année dernière. Ce tweet a été suivi dans la foulée par les tweets des autres exchanges.

Binance avait précédemment stoppé les échanges après que les validateurs aient suspendu la blockchain Terra, rendant le trading des tokens impossibles. Cependant, suite à l’annonce de Terra : “La communauté Terra vient de voter pour le plan ‘Rebirth Terra Network'”, Binance a affirmé collaborer avec l’équipe de Terra pour fournir le meilleur traitement possible aux utilisateurs préocuppés de l’exchange. Pour sa part, Bybit a suspendu les retraits de LUNA et UST le 25 mai 2022 à 14 h UTC, pour renommer LUNA en LUNC et UST en USTC le 26 mai 2022, tandis que Bitrue lancera le trading de Luna V2 le 27 mai.

Bybit et Bitrue aideront pour les airdrops des nouveaux jetons Luna

Dans une catastrophe bien documentée, le stablecoin algorithmique UST de Terra a perdu son ancrage au dollar plus tôt ce mois-ci. Au même moment, sa pièce sœur, LUNA, s’est écrasée. Une nouvelle proposition a été avancée par le fondateur Do Kwon à la suite du crash de Luna pour créer une nouvelle blockchain qui verra le jeton Luna original rebaptisé LUNA Classic (LUNAC), tandis qu’un nouveau jeton, LUNA, fonctionnera sur une nouvelle blockchain.

L’UST d’origine restera sur la blockchain Terra Classic, puisque la nouvelle blockchain se fera sans stablecoin algorithmique.

Trente pour cent de la nouvelle LUNA sera distribuée en airdrop dans un pool communautaire régi par des jetons LUNA Classic stakés. Dans le même temps, 35% iront aux “détenteurs du jeton LUNA avant l’attaque”, 10% aux détenteurs d’UST avant l’attaque, 10″% aux détenteurs de LUNA après l’attaque et 15% aux détenteurs d’UST après l’attaque.

Un capture instantanée sera prise au bloc Terra Classic 7544910, tandis qu’une autre capture post-attaque sera prise au bloc 7790000. Bybit et Bitrue serviront de partenaires pour les airdrops liés au lancement du 27 mai.

Les développeurs montrent leur soutien à la nouvelle blockchain

M. Kwon avait demandé aux développeurs de faire connaître la prise en charge de la nouvelle blockchain. HERO, un développeur qui crée des NFT sur Solana et Terra Classic, Spectrum Protocol, un optimiseur de rendement sur Terra Classic, Terra Name Service qui propose des noms de domaine .ust, et Falcon Wallet, un portefeuille Web 3.0 multi chaîne, tous pris en charge par l’écosystème des développeurs.

Le 25 mai 2022, Guru avait insinué que le fondateur Do Kwon avait demandé aux cinq principales bourses en Chine de répertorier LUNA 2.0, une affirmation qu’il a ensuite été niée par Do Kwon en personne.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.
Share Article

David is an electronic engineer with nine years of experience. He joined BeInCrypto to combine his passion for writing and his interest in fast-moving industries, cultivated from his university days. He hopes to make crypto easy to understand.

SUIVRE CET AUTEUR