OpenSea : un ancien employé accusé de blanchiment d’argent et de fraude électronique

Partager l’article
EN BREF
  • Un tribunal américain a accusé un ancien employé d'OpenSea de blanchiment d'argent et de fraude électronique.

  • Selon le procureur, Nate Chastain aurait utilisé des informations privilégiées sur le listing d'OpenSea pour générer d'énormes bénéfices.

  • M. Chastain pourrait encourir jusqu'à 20 ans de prison pour chacune de ces accusations.

  • promo

    Discutez des sujets les plus brûlants avec des traders et la communauté crypto sur Telegram S’abonner

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

Nathaniel Chastain, un ancien employé d’OpenSea âgé de 31 ans, est actuellement poursuivi pour deux chefs d’accusation, à savoir : fraude électronique et blanchiment d’argent.

Accusé d’avoir monté un stratagème visant à tirer d’importants bénéfices en se basant sur des informations confidentielles, l’ancien employé d’OpenSea, Nate Chastain, pourrait encourir jusqu’à 40 ans de prison.

Selon un acte d’accusation publié aujourd’hui par le procureur du district sud de New York aux États-Unis et un haut responsable du FBI, M. Chastain aurait tiré parti d’informations privilégiées pour acheter les NFT avant leur publication sur la page d’accueil d’OpenSea et les revendre plus tard à des prix beaucoup plus élevés.

De juin 2021 à septembre 2021, M. Chastain aurait profité du fait que les acheteurs acceptent de payer le prix fort pour les NFT affichés sur la page d’accueil d’OpenSea et même ceux dont les créateurs ont déjà figuré sur la page d’accueil. Grâce aux informations privilégiées dont il disposait, M. Chastain pouvait connaître à l’avance les jetons non fongibles qu’OpenSea comptait publier sur sa page d’accueil et les acheter. Ensuite, il les revendait à des prix jusqu’à cinq fois supérieurs à leurs prix d’origine.

“Les NFT sont peut-être nouveaux, mais ce type de stratagème criminel ne l’est pas. Comme allégué, Nathaniel Chastain a trahi OpenSea en utilisant ses informations commerciales confidentielles pour gagner de l’argent à des fins personnelles. Les accusations d’aujourd’hui démontrent l’engagement de ce bureau à lutter contre le délit d’initié – que ce soit sur le marché boursier ou sur la blockchain”, a déclaré le procureur Damian Williams.

Un scam NFT mal ficelé

Afin d’échapper aux radars, M. Chastain a utilisé des portefeuilles et des comptes crypto anonymes sur OpenSea, mais son stratagème n’est pas passé inaperçu. En septembre dernier, le compte Twitter Zuwu a tweeté : “Hé @opensea, pourquoi semble-t-il que @natechastain dispose de plusieurs portefeuilles secrets et qu’il achète vos NFT de la première page avant qu’ils ne soient répertoriés, puis les revend peu de temps après le pic de battage publicitaire afin d’en tirer des bénéfices et les renvoie à son portefeuille principal avec son punk dessus ?”

OpenSea a rapidement déclaré qu’une “enquête immédiate et approfondie de l’incident” sera lancée. Plus tard, la plateforme NFT a confirmé que l’incident était en cours d’examen par un tiers. L’entreprise a ensuite modifié ses politiques pour interdire aux employés d’acheter ou de vendre des collections activement présentées sur sa marketplace”.

Le FBI est intervenu au bon moment

Le procureur Williams a félicité le FBI pour son travail, tout en remerciant l’équipe nationale spécialisée dans les cryptomonnaies pour sa contribution à l’enquête. Le directeur adjoint en charge du bureau extérieur du FBI à New York a déclaré: “À chaque fois qu’un nouvel outil d’investissement comme les jetons non fongibles de la blockchain voit le jour, il y aura des personnes qui exploiteront les failles pour générer des gains. Le FBI continuera à poursuivre agressivement les acteurs qui choisissent de manipuler le marché de cette manière”.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.
Share Article

David is an electronic engineer with nine years of experience. He joined BeInCrypto to combine his passion for writing and his interest in fast-moving industries, cultivated from his university days. He hopes to make crypto easy to understand.

SUIVRE CET AUTEUR