Mastercard se lance dans le monde des NFT avec plusieurs partenariats clés

Partager l’article
EN BREF
  • Mastercard a annoncé de nouveaux partenariats et se lance dans le Web3.

  • La société veut rendre possible l'achat de NFT sans posséder de cryptomonnaies.

  • Ses rivaux Visa et AMEX ont également investi dans le Web 3, ce en lançant des programmes accélérateurs et en déposant des brevets sur les metaverse.

  • promo

    Discutez des sujets les plus brûlants avec des traders et la communauté crypto sur Telegram S’abonner

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

Mastercard investit dans l’espace NFT avec plusieurs partenaires stratégiques en vue de permettre les achats de jetons non fongibles sans posséder de crypto.

Depuis son partenariat avec Coinbase en janvier, permettant aux clients d’acheter des NFT à partir de la nouvelle marketplace de la bourse crypto, Mastercard cherche maintenant à établir un lien entre créateurs et clients en supprimant le besoin pour les acheteurs de posséder des monnaies numériques pour acheter les derniers NFT du marché.

Parmi les derniers partenariats en date du processeur de paiement, on retrouve Immutable X, Candy Digital, The Sandbox, Nifty Gateway, MoonPay et Mintable.

Mastercard a récemment mené une enquête auprès de plus de 35 000 personnes, laquelle a révélé que 59% des consommateurs auraient davantage confiance dans les cryptomonnaies si elles étaient soutenues par une entreprise réputée. Cette enquête fait suite à une année de recherche et développement visant à déterminer comment relier les 2,9 milliards de clients de Mastercard au marché des NFT, lequel représente 25 milliards de dollars.

En septembre 2021, Mastercard a créé son premier NFT, en rapport avec le célèbre entraîneur de football et ambassadeur mondial Jose Mourinho, et qui a été attribué à un client Mastercard britannique dans le cadre d’un concours de loterie.

En avril dernier, Mastercard a déposé une demande de marque auprès de l’Office américain des brevets et des marques (USPTO), faisant part de son intention de proposer des services de paiement et des espaces virtuels à ses clients au sein du metaverse.

Visa et American Express rejoignent le Web3

L’année dernière, Visa a fait son entrée dans le Web3 après avoir acheté un NFT CryptoPunk pour 150 000 dollars. En mai, la société a lancé le Visa Creator Program, destiné aux entrepreneurs des secteurs de la mode, de la musique, de l’art et du cinéma qui souhaitent tirer parti des tokens non fongibles pour développer leurs activités.

American Express a également déposé sept demandes de brevet afin d’établir sa présence dans le metaverse en permettant les paiements sur les marketplaces NFT, ce en créant des cartes virtuelles de marque et en offrant des services de garde.

Un achat simplifié de NFT

Ses clients ont eu un avant-goût de la stratégie de Mastercard en matière de NFT, lorsque la société de paiement a conclu un accord avec Coinbase en janvier de cette année. Ce partenariat permet d’acheter des NFT avec une Mastercard sans posséder de crypto.

Dans un billet, Raj Dhamodharan, responsable des partenariats en matière d’actifs numériques et de blockchain chez Mastercard, a écrit :

“Aujourd’hui, si vous voulez acheter un NFT, comme par exemple une œuvre d’art numérique, vous devez d’abord ouvrir un portefeuille de crypto, acheter de la monnaie numérique, puis l’utiliser afin d’acheter un jeton sur une marketplace en ligne. Nous pensons que le processus devrait être beaucoup plus simple. Cela garantira que les jetons non fongibles puissent être accessibles à tous.”

Cela dit, bien que Mastercard ait pour ambition de permettre les achats de NFT sans crypto, les clients qui achètent ces jetons auront toujours besoin d’un portefeuille de crypto pour les y stocker.

L’année dernière, la société s’est associée à la plateforme de conservation et de trading d’actifs crypto Bakkt, ce afin de permettre aux détenteurs des cartes Mastercard Bakkt de gagner instantanément des récompenses en crypto lorsqu’ils utilisent leur carte chez certains commerçants.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.
Share Article

David is an electronic engineer with nine years of experience. He joined BeInCrypto to combine his passion for writing and his interest in fast-moving industries, cultivated from his university days. He hopes to make crypto easy to understand.

SUIVRE CET AUTEUR