Mieux comprendre l’affaire Celsius Network et ses conséquences sur la crypto sphère

Partager l’article
EN BREF
  • Celsius Network annonce la suspension des retraits sur sa plateforme.

  • Selon plusieurs observateurs, cette décision fait suite aux problèmes de liquidités que connait Celsius.

  • Le cours du jeton de Celsius perd plus de 60 % après la nouvelle.

  • promo

    Discutez des sujets les plus brûlants avec des traders et la communauté crypto sur Telegram S’abonner

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

Alors que les cryptomonnaies continuent de s’effondrer avec l’imminence du scénario du pire, une nouvelle affaire devrait accélérer leur chute. Il s’agit en effet du scandale repéré sur la plateforme de prêt de Celsius Network. Aura-t-il suffisamment de poids pour faire plonger le marché crypto?

Avant d’entrer dans le vif sujet, on doit rappeler à nos lecteurs que Celsius Network est une plateforme de prêt réglementée par la SEC (Securities Exchange Commission) qui offre deux principaux produits : le dépôt crypto rémunéré et les prêts collateralisés en actifs numériques. La plateforme Celsius Network séduit ses utilisateurs pour ses rendements assez intéressants. Quand on consulte le site, on y voit que plusieurs des cryptos soutenues affichent un APY dépassant plus de 15 %. 

Tous ces systèmes à haut rendement ont un ennemi commun : le bear market. Arriver à garantir la soutenabilité de l’écosystème en une période baissière relève d’un véritable casse-tête chinois. En ce qui concerne Celsius Network, nombreux sont les observateurs qui pensent que la plateforme de prêt fait face à un problème de liquidités

Que s’est-il passé?

Au cours de la journée du 13 juin, Celsius Network a annoncé sur son site et son compte officiel sur Twitter que la plateforme allait suspendre l’ensemble des retraits, des échanges, et des transferts de ses clients, citant au passage les « conditions extrêmes de marché » pour asseoir sa décision. L’entreprise pense que cette mesure la mettra dans une meilleure position pour honorer dans le temps ses obligations en matière de retraits. 

L’annonce de suspension résulterait d’une crise de liquidités que connaît l’entreprise. Celsius aurait transféré plus de 320 millions de dollars à l’exchange FTX. Elle aurait vendu ainsi de nombreux jetons wBTC, d’Ether et d’autres cryptomonnaies. 

Certains utilisateurs croient que Celsius ne devrait pas tarder à vendre ses stEther provenant de l’écosystème Lido Finance. Au cas où cela se produirait, il y aurait de graves conséquences sur le cours de l’Ethereum. La très grande majorité, pour ne pas dire la totalité des fonds sur Lido, proviennent du staking d’Ethereum. Selon les données recueillies sur DeFi Llama, La plateforme Lido aurait une TVL de plus de 5,7 milliards de dollars. Il s’agit donc d’un protocole important pour l’écosystème DeFi de l’Ethereum. 

Par ailleurs, l’effondrement de l’écosystème de Terra Luna et de l’UST a également un lien avec la crise de Celsius. Selon un rapport de Nansen, La plateforme de prêt jouissait de l’essor de l’écosystème de Terra. Avec la chute de son stablecoin, Celsius s’est donc vu obligé de liquider plus de 420 millions de dollars d’UST pour stabiliser sa réserve de liquidités.

Tether pourrait-il être impacté par la crise de Celsius 

Après l’annonce de Celsius, Tether a vite sorti une note pour rassurer ses clients. En effet, l’entreprise derrière l’USDT a fait savoir que la crise de Celsius n’a aucun impact sur les réserves du stablecoin. Selon Tether, les prêts de l’entreprise à la plateforme de lending sont sur-collatéralisés. Cela signifierait donc qu’il n’y aurait aucun risque pour ses réserves. 

On rappelle qu’au cours de l’année 2021, Celsius avait emprunté près d’un milliard d’USDT à Tether ; en échange, l’entreprise versait un intérêt de 5 % à l’émetteur du stablecoin. 

Tether confirme également dans la note qu’il détient un investissement dans Celsius et que celui-ci est beaucoup trop insignifiant pour affecter ses réserves. La société a écrit

“Bien que le portefeuille d’investissement de Tether comprenne un investissement dans la société, représentant une part minime de nos fonds propres, il n’y a aucune corrélation entre cet investissement et nos propres réserves ou notre stabilité.”

Nexo en sapeur pompier

Afin d’éviter que la crise se répande dans tout l’univers de la crypto, Nexo, une plateforme de lending Suisse, a fait une offre de rachat des dettes de Celsius. L’entreprise a écrit dans une lettre ouverte à Celsius:

“Nexo, ses partenaires et ses affiliés pourraient facilement acquérir auprès de Celsius une partie ou la totalité des créances de prêts garantis qualifiées et en cours, garanties par leurs crypto-monnaies gagées correspondantes, sous réserve des exigences de Nexo en matière de gestion des risques et de garanties.”

Cependant, les responsables de Celsius ne sont pas convaincus de la bonne foi de Nexo. D’après les rapports disponibles, les membres de la société crypto avaient déjà refusé une aide émanant de l’entreprise Suisse avant que la crise implose. D’ailleurs, le PDG de la plateforme de prêt avait déclaré sur Twitter qu’il n’avait aucun à ce que les utilisateurs retirent leurs fonds et que ce n’était “un FUD et de la mésinformation”.

Le jeton de Celsius fait déjà les frais

Le jeton de Celsius, à savoir le CEL, a été terriblement touché par l’annonce de suspension des retraits, le cours ayant reculé de plus de 60 % après la nouvelle. Le prix du CEL est ainsi passé de 0,41 euro à 0,15 euro, soit une baisse de 63,41 %.

Les autres cryptomonnaies ont aussi connu une séance difficile, mais leur chute serait liée au contexte inflationniste. Toutefois, si la crise de Celsius venait à s’aggraver, elle pourrait avoir un impact considérable sur la crypto sphère, ce particulièrement à cause du rôle de la plateforme dans le staking des cryptomonnaies.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.
Share Article

Passionné de la finance des marchés, Samuel découvre l’univers des cryptomonnaies à la suite du crash de mars 2020. Trois mois plus tard, en exerçant le métier de réacteur news crypto, il a fini par tomber amoureux de cette nouvelle classe d’actif. Il le répète assez souvent : Les cryptomonnaies deviendront l’actif financier par excellence dans le monde de demain.

SUIVRE CET AUTEUR