Voir plus

Diminution des activités illicites au sein de l’univers des cryptomonnaies

2 mins
Mis à jour par Matias Calderon
Rejoignez Notre Communauté de Trading sur Telegram

EN BREF

  • D’après CipherTrace, le taux des activités illicites dans la cryptosphère est passé des 0,6 % à 0,1 %
  • Les attaques de rançons ont connu une augmentation de 42 % par rapport à 2021
  • Près de 80 banques ont été contraintes de payer une amende dans la lutte contre le blanchiment d’argent selon Kyckr.
  • promo

Un rapport de CipherTrace publié ce lundi 13 juin fait le point sur la criminalité au sein de la DeFi. Il en est ressorti que le taux de l’activité illicite est compris entre 0,10 % et 0,15 %, ce malgré une activité globale en forte croissance vers l’automne 2021.

La société de renseignement sur les cryptomonnaies et d’analyse blockchain CipherTrace a récemment publié son nouveau rapport. Ce dernier met en lumière l’évolution de la cryptocriminalité entre l’année dernière et le premier trimestre de 2022.

Cryptomonnaies: baisse des activités illégales

Contre toute attente, les piratages, vols et fraudes au sein de la DeFi ont diminué sur la période, tandis que l’activité globale avait connu un sommet en 2021. En effet, vers la fin novembre, le marché a connu une capitalisation boursière de 3 000 milliards de dollars contre 932 milliards  actuellement, soit un manque à gagner de plus de 68,93%.

Contre 0.62 % et 0.65 % sur l’ensemble du volume des transactions en 2020, le pourcentage des activités illégales est passé entre 0.10 % et 0.15 % en 2021. Malgré une hausse générale du cours des cryptomonnaies, les données de CipherTrace montrent que l’activité illicite de la crypto a fortement chuté par rapport à 2020. 

Toutefois, la société spécialisée dans la criminalité blockchain souligne que toutes les activités illicites au sein de l’univers des cryptomonnaies ne sont pas forcément connues. Le pourcentage est certes faible, mais la valeur n’est pas insignifiante. Environ 590 millions ont servi à payer des rançons au premier semestre, soit une augmentation de 42 % par rapport à 2020.

CipherTrace a ainsi constaté sur cette période une hausse du piratage et de fraude dans l’écosystème DeFi du secteur crypto; La blockchain serait donc utilisée à des fins de blanchiment d’argent et le secteur de la DeFi et les NFTs en sont les plus ciblés.

Sur la même période, il est ressorti que les autorités se sont beaucoup investies et que 93 % des enquêtes de l’IRS ont abouti à des amendes. Selon Kyckr, entre 2020 et 2021, le nombre d’institutions qui ont été condamnées à payer une amende a triplé. Pas moins de 2,7 milliards de dollars d’amendes ont été recueillis pour près de 80 institutions pour les infractions concernant la lutte contre le blanchiment d’argent et le KYC (Know Your Customer).

Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024
Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024
Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024

Trusted

Avis de non-responsabilité

Avis de non-responsabilité : Conformément aux directives de The Trust Project, BeInCrypto s'engage à fournir des informations impartiales et transparentes. Cet article vise à fournir des informations exactes et pertinentes. Toutefois, nous invitons les lecteurs à vérifier les faits de leur propre chef et à consulter un professionnel avant de prendre une décision sur la base de ce contenu.

Samuel-Cange-2.jpg
Samuel Cange
Samuel Cange est un rédacteur crypto expérimenté, titulaire d'un master en économie de l'Université de Namur (Unamur). Ayant débuté sa carrière chez Cryptonaute en 2020, Samuel a développé une compréhension approfondie du marché des cryptomonnaies et de l'industrie de la blockchain. Il excelle dans les domaines de la Blockchain, de la Tokenisation, de la DeFi et du DePin, et est passionné par les marchés financiers et les technologies disruptives. Actuellement, Samuel apporte son...
READ FULL BIO
Sponsorisé
Sponsorisé