Michael Saylor s’explique quant à l’appel de marge de MicroStrategy sur son prêt Bitcoin

Partager l’article
EN BREF
  • Selon Michael Saylor, la stratégie de MicroStrategy lui permet de détenir Bitcoin en période de volatilité.

  • Ces propos font suite à la confirmation de la société de ne pas avoir reçu d'appel de marge sur son prêt de 205 millions de dollars garanti par des BTC.

  • En cas d'appel de marge, MicroStrategy devrait fournir "une garantie supplémentaire".

  • promo

    Discutez des sujets les plus brûlants avec des traders et la communauté crypto sur Telegram S’abonner

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

Le PDG de MicroStrategy, Michael Saylor, a précisé que la stratégie de l’entreprise lui permettait de détenir du Bitcoin (BTC) en période de volatilité. Ces propos visent à apaiser les inquiétudes du marché crypto, qui craint que l’entreprise soit confrontée à un appel de marge sur son prêt garanti par des bitcoins.

Ces commentaires font suite à la confirmation par l’entreprise américaine qu’elle n’avait, pour l’instant, pas reçu d’appel de marge sur les 205 millions de dollars empruntés en mars à la banque Silvergate Capital, laquelle se spécialise dans les cryptomonnaies. Le prêt de trois ans est garanti par environ 20 000 BTC.

“Lorsque MicroStrategy a adopté une stratégie Bitcoin, elle a anticipé la volatilité et structuré son bilan de manière à pouvoir continuer à HODL dans l’adversité”, a déclaré Michael Saylor dans un tweet. “Hodl” est un terme populaire du secteur, utilisé en référence aux investisseurs crypto qui refusent de vendre quelle que soit l’action du cours.

Le directeur financier de la société affirme qu’il n’y a pas encore d’appel de marge

En mai, le directeur financier de MicroStrategy, Phong Le, a déclaré que la société pourrait avoir à déposer davantage de garanties ou à vendre une partie de ses BTC en cas d’appel de marge, ce qui serait dû à une baisse de Bitcoin en dessous de 21 000 dollars.

Le cours de l’actif est passé sous ce seuil ce mardi 14 juin, tombant à environ 20 800 dollars avant de remonter à plus de 22 000 dollars. Selon CoinGecko, au moment de rédiger cet article, l’actif est en baisse de 3,2 % sur les dernières 24 heures avec un prix de 21 160 $.

Michael Saylor a ainsi écarté l’hypothèse d’un appel de marge, affirmant que cela ne se produirait pas tant que le ratio prêt/valeur resterait inférieur à 50 %. Il a notamment fait référence à un tweet précédent, lequel suggérait qu’un appel de marge ne pourrait avoir lieu que si le cours tombait en dessous de 3 562 dollars.

Si ce scénario devait se produire, MicroStrategy qui détient 129 218 bitcoins, fournirait “une autre garantie” pour empêcher la liquidation, a-t-il ajouté. Dans un autre article de Reuters sur un sujet similaire, la société aurait déclaré ne pas avoir reçu d’appel de marge sur le prêt de 205 millions de dollars de la Silvergate Bank :

“Nous pouvons toujours fournir des bitcoins supplémentaires pour maintenir le ratio requis de prêt/valeur. Même au cours actuel, nous continuons à maintenir plus que suffisamment de BTC additionnels non gagés pour répondre aux exigences de l’accord de prêt.”

Le PDG de MicroStrategy se retrouve sous le feu des critiques

Peter Schiff, détracteur notoire de Bitcoin, a critiqué M. Saylor au sujet des investissements en BTC de MicroStrategy.

“La volatilité est une chose. Il s’agit là d’un crash”, a déclaré le fanatique de l’or en réponse au tweet de Michael Saylor sur le fait de résister à “l’adversité”.

“Aviez-vous prévu ce genre de situation ?”, a déclaré M.Schiff. “Si oui, pourquoi acheter autant de bitcoins en premier lieu ? Pourquoi encourager les autres à s’endetter pour acheter du BTC si vous aviez prévu ce type de crash du cours ? Avez-vous acheté davantage pendant le crash ?”, a-t-il raillé à ce sujet.

Un peu plus tôt, Jim Cramer, de Mad Money, s’en est également pris à M. Saylor après que le cours de l’actif ait chuté à son point le plus bas en 18 mois ce lundi 13 juin. Sur un ton sarcastique, il a dit : “Alors que Bitcoin plonge, gardez à l’esprit que la ‘stratégie’ de MicroStrategy vaut la peine d’être observée.”

Les actions de MicroStrategy ont augmenté de plus de 3 % pour monter à 156 dollars dans la matinée de ce mercredi 15 juin, ce après avoir durement chuté la veille.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.
Share Article

Jeffrey Gogo é um jornalista financeiro versátil baseado em Harare, Zimbábue. Por mais de 17 anos, ele escreveu extensivamente sobre os mercados financeiros locais e globais; notícias econômicas e da empresa. Entusiasta das mudanças climáticas, o trabalho de Gogo apareceu no maior diário do Zimbábue, The Herald, Thomson Reuters Foundation, Bitcoin.com e várias publicações online. A Gogo encontrou o bitcoin pela primeira vez em 2014 e começou a cobrir os mercados de criptomoedas em 2017.

SUIVRE CET AUTEUR