Krach crypto : que doivent faire les leaders de l’industrie pour éviter cela à l’avenir ?

Partager l’article
EN BREF
  • Il existe certaines mesures que les entreprises et les projets de crypto peuvent prendre dès maintenant pour créer un avenir plus sûr et plus stable pour la finance décentralisée.

  • promo

    Discutez des sujets les plus brûlants avec des traders et la communauté crypto sur Telegram S’abonner

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

Le récent krach crypto offre aux entreprises de la finance décentralisée (DeFi) l’occasion de repenser le fonctionnement de l’ensemble de cet système. Et selon Kieran Mesquita, scientifique en chef de RAILGUN, cela nous donne une chance de le reconstruire.

Il existe certaines mesures que les entreprises et les projets de crypto peuvent prendre dès maintenant pour créer un avenir plus sûr et plus stable pour la finance décentralisée (DeFi). Parce que les projets de crypto ne peuvent pas exister sans leurs investisseurs, ils doivent diversifier leur public cible, assumer la responsabilité de les éduquer et aller au-delà des moonshots.

Si les cryptomonnaies veulent être considérées comme de véritables monnaies, elles doivent commencer à agir comme telles.

Il est primordial de disposer d’une grande variété d’investisseurs

Les cryptomonnaies, comme toute autre monnaie, ont plus de succès lorsqu’elles sont détenues par une variété de détenteurs se trouvant dans des contextes variés. Pensez-y. Tout le monde, où que ce soit, a en sa possession une forme ou une autre de billet ou de pièce de monnaie fiduciaire. Peu importe son milieu socio-économique. C’est ce vers quoi la crypto doit tendre.

La meilleure façon d’injecter de la fiabilité dans la crypto est de la répartir autant que possible. Les entreprises qui disposent d’investissements en DeFi sont incitées à opter pour la sécurité, afin de protéger les intérêts des actionnaires.

Les fonds spéculatifs sont en mesure de prendre de gros risques, car ils disposent de la marge de manœuvre financière nécessaire pour miser sans retenue sur différentes pièces et jetons. Les day traders ajoutent une épaisseur supplémentaire profondeur à la distribution, ce qui peut empêcher les monnaies de basculer trop rapidement. Quand atteindrons-nous le stade où l’on pourra trouver des investisseurs occasionnels partout ?

Pour y parvenir, les leaders du secteur doivent concevoir une technologie qui soit claire, facile à utiliser et, surtout, facile d’accès. La distribution actuelle des cryptomonnaies, fortement centralisée, trahit à la fois ses principes et ses promesses.

Crypto investisseurs

Comment les chefs d’entreprise peuvent-ils résoudre ce problème ? En identifiant les investisseurs cibles (et les utilisateurs) comme le font les entreprises bien gérées.

Au lieu de courtiser les baleines, les projets blockchain devraient se concentrer sur la façon d’attirer et de retenir un large éventail d’investisseurs. Des entreprises comme E*TRADE et Charles Schwab, par exemple, connaissent la popularité de la crypto et proposent des lignes directrices à leurs investisseurs. Il existe un potentiel croissant pour les projets crypto de courtiser les mêmes investisseurs qui confient leurs investissements à long terme à ces sociétés.

Dans le monde de la monnaie fiduciaire, personne n’investit l’intégralité de sa retraite ; alors, pourquoi de nombreux projets crypto supposent-ils que les investisseurs feront de même ? Ces dernières semaines ont prouvé que de présenter la crypto comme un système d’enrichissement rapide est une erreur.

Les leaders du secteur doivent présenter leurs idées comme des projets stables et de long terme. Il est temps de cesser de présenter la crypto comme une forme moderne de jeu d’argent et de démontrer au contraire son utilité en tant que monnaie décentralisée conçue pour le long terme.

Dans cette optique, les projets blockchain doivent définir clairement leur identité, leurs objectifs à long terme et ce qu’ils espèrent accomplir.

Chez RAILGUN, nous avons donné la priorité à la transparence sur notre site web en présentant les principaux membres de notre équipe, leurs références individuelles ainsi que des liens vers des pages professionnelles. Lorsque des investisseurs potentiels examinent notre projet, ils savent exactement qui nous sommes et quelles sont nos compétences.

Crypto Crashed. Here’s How Industry Leaders Can Make It Better.

Pouvoir permettre aux investisseurs potentiels de connaître votre modèle économique

La différence la plus importante entre les cryptomonnaies et les fiats réside dans le changement rapide de valeur que peuvent connaître les monnais numériques.

Cela peut paraître spectaculaire pour les premiers investisseurs, mais la volonté spécifique de trouver une pièce ou un jeton qui ira “jusqu’à la lune” finit par ruiner la chance pour ces monnaies de posséder une valeur fonctionnelle autre que celle d’un titre.

Si les dirigeants de la DeFi veulent vraiment favoriser une adoption généralisée et un usage réussi des cryptomonnaies, ils doivent faire ce que tout grand mouvement réalise : investir dans l’éducation des gens à tous les niveaux.

Les projets crypto devraient utiliser leur meilleur atout : la communication de proximité, et l’utiliser pour se faire le plus transparents possible. Les sociétés cotées en bourse sont tenues d’organiser une réunion d’actionnaires une fois par an ; les projets crypto devraient faire de même tous les mois, voire même toutes les semaines, et inviter activement les membres de la communauté à poser des questions à notre équipe de développement en temps réel.

La crypto est fondée sur le mantra “faites vos propres recherches” (DYOR de l’anglais do your own research), mais les projets réussis et dignes de confiance doivent être francs et directs sur les risques associés à l’utilisation du protocole et sur l’avenir de nos développements.

Les leaders de l’industrie crypto doivent aider les gens à faire leurs propres recherches, ce en leur fournissant autant d’informations et d’accès que possible, et aussi souvent que possible. Nous devons en finir avec l’ère des projets de blockchain qui gagnent en popularité avec des plans d’envergure et des feuilles de route vagues.

Chez RAILGUN, nous consacrons beaucoup de temps et d’énergie à expliquer notre technologie à notre communauté et à répondre à toutes ses éventuelles questions. En donnant la priorité à l’accès, nous sommes en mesure d’encourager une culture de partage constant des connaissances.

Cette démarche ne doit pas être radicale ; elle doit simplement être cohérente. Nous avons assuré cette cohérence en organisant des appels Discord hebdomadaires à l’échelle de la DAO et en publiant des articles sur le blog Medium toutes les deux semaines.

Une autre manière dont les projets blockchain peuvent éduquer un éventail d’investisseurs potentiels est de favoriser l’étude formalisée de la technologie blockchain, de la cryptographie et de la finance décentralisée au niveau universitaire.

Les étudiants peuvent clairement apprendre l’économie de la monnaie fiduciaire à l’université. Maintenant que les cryptomonnaies constituent une véritable réalité, les dirigeants de notre secteur doivent s’attacher à développer les bases de la technologie blockchain et à former des professeurs dans ce domaine.

CoinDesk a déjà commencé à établir un classement annuel des meilleures universités pour les études sur la blockchain. On observe actuellement une poussée pour favoriser l’avenir de la technologie approfondie dans les universités européennes, comme l’University College de Londres ou Oxford, et la communauté contribue à cette tendance.

Par exemple, IOTA a récemment versé un don à l’Imperial College pour étudier la technologie des registres distribués, et d’autres projets de premier plan participent à des initiatives similaires. Ces étudiants pourraient tout aussi bien être de futurs cryptologues, scientifiques spécialisés dans les données et développeurs de blockchain. Pourquoi l’espace crypto ne pourrait-il pas accueillir ces nouveaux talents ?

Crypto Crashed. Here’s How Industry Leaders Can Make It Better.

N’ayez pas peur de ressembler à une société de finance traditionnelle

Le principal problème auquel la crypto est confrontée est que de nombreux investisseurs potentiels restent méfiants – en particulier ceux qui n’appartiennent pas à la scène technologique. Après ce krach, qui peut le leur reprocher ?

L’industrie de la crypto fonctionne actuellement comme une secte religieuse dysfonctionnelle, avec des informations privilégiées partagées sur des canaux fermés où ses partisans sont constamment accrochés par des distractions tape-à-l’œil.

Les personnalités de YouTube opèrent comme des prêcheurs, développant un public monétisé par le culte de la célébrité. Le véritable travail d’éducation du public sur la crypto a été confié à des journalistes et des périodiques qui produisent un flot ininterrompu d’articles d’introduction à la crypto et de découverte de la blockchain.

L’avenir de la crypto repose actuellement sur les épaules des journalistes, qui sont chargés de rédiger des multitudes d’articles sur “qu’est-ce que X” alors que tout le monde est mieux servi par des journalistes qui ont le temps et les moyens d’explorer le “pourquoi” de ces technologies.

Une communauté crypto

En fin de compte, il est contraire aux intérêts des sociétés crypto et des projets blockchain d’éduquer de manière étroite les “crypto bros” qui connaissent déjà la technologie au travers des canaux Discord et des plateformes techniques complexes et spécialisées.

Si la finance décentralisée doit se généraliser et remplacer la monnaie fiat, il doit y avoir un tournant à grande échelle vers l’éducation, ce avec la même omniprésence et la même véracité que la monnaie fiat traditionnelle. Le secteur devrait se tourner vers la finance plus traditionnelle pour découvrir la multitude de moyens d’éducation et d’accès offerts à la population générale.

Par exemple, les projets crypto et blockchain peuvent organiser des ateliers publics et simples d’accès, comme le font les banques et les gestionnaires de fonds. Il existe des bulletins d’information et des magazines des grandes institutions fiduciaires qui s’adressent aux jeunes investisseurs, aux investisseurs plus âgés ou aux investisseurs ayant une famille.

La Financial Industry Regulatory Authority (FINRA), un organisme américain à but non lucratif, propose un programme pour apprendre à investir. Au Royaume-Uni, Hargreaves Lansdown propose de nombreuses ressources gratuites pour aider les débutants à comprendre la constitution d’un portefeuille. Ces méthodes de sensibilisation ciblées sont adaptées à des groupes démographiques spécifiques, ce dans le but d’offrir une éducation financière.

Dans notre cas, nous avons constaté que la meilleure façon d’éduquer notre communauté est d’organiser des appels hebdomadaires décrivant tout ce qui concerne notre technologie, les contrats intelligents et la cryptographie.

L’industrie crypto peut changer dès maintenant

Le secteur crypto a déjà connu des krachs et en connaîtra d’autres. Cependant, les futures crises peuvent être minimisées si les entreprises profitent de cette occasion pour réévaluer leur modus operandi. Cela peut signifier l’abandon de la mentalité “go big or go home” [tout ou rien] pour faire plus de place aux projets qui poursuivent une croissance lente et régulière.

Dès que le marché repartira à la hausse, cette fenêtre d’opportunité de changement se refermera, et tous les acteurs de la DeFi recommenceront à croiser les doigts et à prier pour que la blockchain soit favorable à leurs investissements. La crypto n’a pas besoin de fonctionner de la sorte, et il est temps d’adopter des changements positifs basés sur ce qui a servi avec succès les monnaies traditionnelles.

À propos de l’auteur

Kieran Mesquita est responsable scientifique de RAILGUN, le premier projet de contrat intelligent décentralisé qui assure la confidentialité des cryptomonnaies fonctionnant de manière transparente avec la DeFi.

Il possède une vaste expérience dans le développement de technologies pour les projets blockchain et DeFi. Kieran a été l’un des premiers à adopter le BTC et l’une des premières personnes à développer son logiciel de minage GPU.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.
Share Article