Warren Buffett : “Même pour 25 $, je n’achèterais pas tous les BTC du monde !”

Partager l’article
EN BREF
  • Warren Buffett a de nouveau critiqué le Bitcoin, déclarant que la cryptomonnaie ne vaut rien.

  • Il a déclaré qu'il n'achèterait pas tous les Bitcoins existants, même pour 25 $.

  • Buffett pense que les États-Unis n'adopteront jamais le BTC comme monnaie de cours légal.

  • promo

    Discutez des sujets les plus brûlants avec des traders et la communauté crypto sur Telegram S’abonner

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

Connu pour être l’un des investisseurs les plus prospères de l’histoire, Warren Buffett est devenu l’un des meilleurs gourous de la finance de son temps. Son entrée dans le monde des cryptomonnaies serait certainement une étape importante pour l’industrie. Cependant, il semble que cela reste quelque chose d’utopique.

Warren Buffett, oracle d’Ohamha et critique de longue date de Bitcoin, a de nouveau déclaré qu’il n’avait aucun intérêt à investir dans l’actif, ce dans une interview au journal Milano Finanza.

“Si les gens dans cette salle possédaient toutes les terres agricoles des États-Unis et que vous m’offriez une participation de 1 % pour 25 milliards de dollars, je vous ferais immédiatement un chèque. Si vous possédiez 1% des appartements en Amérique et que vous me l’offriez. pour 25 milliards de dollars supplémentaires, je ferais également un chèque.”

“Si vous possédiez tous les Bitcoins en circulation dans le monde et que vous me les offriez pour 25 $, je ne les achèterais pas. Parce que je ne sais pas quoi en faire. Le prix du Bitcoin dépend du fait que pour acquérir le suivant, vous payez davantage que pour le précédent.”

Auparavant, le magnat avait déclaré que la cryptomonnaie “ne produit rien”, ne servant qu’à spéculer. De cette manière, BTC irait à l’encontre de sa vision d’investir uniquement dans des actions et des actifs qui génèrent de la valeur à long terme.

Son fidèle homme de main et vice-président de Berkshire Hathaway, Charlie Munger, n’est pas non plus un fan de la cryptomonnaie, et déclare qu’il serait “stupide” d’en acheter. L’homme d’affaires affirme également que la croissance du marché des cryptomonnaies aux États-Unis nuit à la réputation du pays.

Parmi les magnat, Bill Gates partage la vision de Buffett sur le Bitcoin. Dans une récente interview, le co-fondateur de Microsoft a affirmé que les cryptomonnaies et les NFT sont basés sur la théorie du plus grand fou.

Les États-Unis n’accepteront jamais le Bitcoin comme monnaie

Malgré le fait que le gouvernement des États-Unis ne prenne pas position contre l’utilisation des cryptomonnaies, cherchant des moyens de réglementer ce secteur, Warren Buffett estime que son pays ne suivra jamais les traces d’El Salvador et n’adoptera donc pas le BTC comme monnaie légale sur son territoire.

“Quiconque pense que les États-Unis accepteront autre chose que le dollar comme moyen de paiement est fou. Ces pièces ne se multiplient pas et ne produisent rien.”

Actuellement, les États-Unis comptent plusieurs politiciens favorables aux cryptomonnaies. Parmi eux se trouvent notamment le maire de Miami, Francis Suarez, et un candidat au Sénat californien qui a l’intention de donner cours légal au Dogecoin (DOGE) dans son État.

Cependant, jusqu’à présent, rien n’indique que la plus grande économie du monde permettra réellement à BTC ou à une autre cryptomonnaie d’atteindre le même statut que le dollar.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.
Share Article

Anderson travaille en tant que rédacteur pour BeInCrypto, où il écrit au sujet des principales actualités du marché des cryptomonnaies et de l'économie en général. Avant de rejoindre l'équipe brésilienne du site, il a participé à des projets liés au trading, à la production de nouvelles et à des contenus éducatifs relatifs aux cryptomonnaies. Titulaire d'un diplôme en gestion, il suit actuellement un diplôme de troisième cycle en investissements et blockchain à l'EA Banking School.

SUIVRE CET AUTEUR