YFI : les utilisateurs encouragés à s’assurer contre les hackers

Partager l’article
EN BREF
  • Les attaques informatiques démontrent que même les plus grandes plates-formes DeFi sont vulnérables.

  • Tether a gelé 1,7 million de dollars en USDT volés dans l'exploitation.

  • Yearn Finance conseille aux utilisateurs de s'assurer pour couvrir des potentielles pertes.

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

Le 5 février, l’une des plates-formes les plus importantes de la finance décentralisée a subi une attaque éclair provoquant la perte de millions de dollars de l’une de ses réserves de liquidités. L’incident montre que même les grands joueurs ne sont pas en sécurité, et Yearn conseille désormais aux utilisateurs de se faire assurer.



YFI a été le dernier à être exploité par une attaque d’arbitrage de prêt flash qui est parvenue à déjouer le système de surveillance, sans qu’aucun code ne soit piraté. L’incident était le dernier d’une longue série d’exploitations similaires qui ont frappé le secteur DeFi en 2020.

Le blog Rekt a analysé l’incident à sa manière habituelle après les événements, confirmant que le coffre-fort avait été attaqué à l’aide de neuf prêts flash.



Au total, 11 millions de dollars ont été perdus dans le coffre-fort. 2,7 millions de dollars sont allés à l’attaquant, 3,5 millions de dollars sont allés aux fournisseurs de liquidités Curve, 3,5 millions de dollars sont allés aux acteurs de Curve et 1,4 million de dollars ont été payés en frais Aave v2.

Il a souligné que même les plus grandes plateformes de l’industrie ne sont pas à l’abri être victimes, ajoutant :

«Être victime d’une attaque doit être humiliant pour l’équipe qui était autrefois considérée comme imbattable. […] Cette attaque est allée directement au cœur de l’un des plus grands conglomérats DeFi, ébranlant les fondations de ce qui était autrefois considéré comme une forteresse impénétrable.”

Soyez assuré !

Tether a gelé 1,7 million USDT qui ont été volés lors de l’attaque et pourraient les brûler, en émettant davantage pour rembourser les pertes. Cela en ferait alors la même chose qu’une banque centrale, a souligné le blog.

La réponse de YFI a été un peu moins constructive pour ceux qui ont perdu des fonds. La société a déclaré qu’elle évaluait des options pour rendre la totalte du coffre-fort yDAI exploité en créant un Maker CDP (position de dette garantie) avec YFI.

Cependant, il a affirmé que souscrire une assurance à l’un de ses partenaires serait une meilleure option ;

«En général, investir dans YFI est à vos propres risques. Si vous souhaitez vous protéger des exploitations de protocoles externes à l’avenir, pensez à souscrire une assurance pour vos dépôts auprès de la mutuelle Cover ou Nexus. »

Le fondateur du protocole, Andre Cronje, a renforcé cela avec un tweet déclarant que les personnes assurées pourraient demander un remboursement, mais cela ne console guère ceux qui n’étaient pas couverts lors de l’attaque.

Le cours du YFI

Au moment de la disponibilité de l’actif, le YFI se vendait à 31 300$. L’actif a gagné 37% depuis le début de 2021 mais n’a pas été en mesure de se rapprocher de son sommet historique de 44000$, datant de 2020.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.
Share Article

Martin écrit sur les thèmes de cybersécurité et d'infotechnologie depuis vingt ans. Fort de son expérience en tant que trader, il couvre activement le secteur des blockchains et de la crypto-monnaie depuis 2017.

SUIVRE CET AUTEUR