Investissement crypto : comment calculer l’attractivité d’une cryptomonnaie ?

Partager l’article
EN BREF
  • Comment calculer l'attractivité d'un investissement crypto ? Voici la méthode que l’expert Alexander Alexandrovich Ryabinin a partagé avec l’équipe de Be[In]Crypto.

  • promo

    Discutez des sujets les plus brûlants avec des traders et la communauté crypto sur Telegram S’abonner

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

Investissement: Alexander Alexandrovich Ryabinin, spécialiste en finance, gestionnaire de fonds et professeur de crypto, affirme que l’attractivité des investissements crypto peut être déterminée par une analyse des processus inflationnistes et déflationnistes.

Comment calculer l’attractivité d’un investissement crypto ? Voici la méthode que l’expert a partagé avec l’équipe de Be[In]Crypto. Attention, si vous êtes allergiques aux maths, les calculs que nous allons présenter ici pourraient vous donner des migraines, mais le résultat en vaut la peine.

Calculer l’attractivité d’un investissement crypto

Cette méthode permet de calculer l’attractivité d’une cryptomonnaie grâce à des processus inflationnistes et déflationnistes.

Pour cela, un coefficient a été développé. Il est important d’y intégrer toutes les données du projet afin d’obtenir un maximum de précision.

Le coefficient est le suivant :

  • A+B/(C+D)*(E*F)

Où bien :

  • A : l’offre actuelle de jetons
  • B : l’inflation
  • C : le volume de jetons par jour
  • D : l’offre de staking
  • E : le volume de trading sur lequel la plateforme obtient des commissions
  • F : commission

À titre d’exemple, pour Biswap (BSV), nous avons : 

220 490 000+10%/60 000 000+35%*0,005=242 539 000/405 000 =598,9

  • Ainsi, nous avons pris la capitalisation actuelle de 220 490 000.
  • Puis, nous avons ajouté un taux d’inflation de 10 %.
  • Ensuite, nous avons divisé le total par le volume de jetons par jour (60 000 000) plus le pourcentage de tokens placés en staking.
  • Enfin, nous avons multiplié le tout par 0,5%, qui représente le taux de transactions brûlées.

Dans le cas de BSV, il existe également des indicateurs déflationnistes qui peuvent être pris en compte dans la formule.

L’offre de staking

Parfois, l’offre de staking est tellement petite qu’on ne peut pas l’ajouter au calcul. Dans ce cas, nous pouvons utiliser la formule en supprimant le staking.

Dans cet exemple, nous utiliserons Loopring (LRC) :

  • Rendement : 10%
  • Frais de tous les échanges de staking : 70%
  • Combustion de jetons : 10%
  • Frais d’achat et de vente : 0,5%
  • Offre en circulation : 1 374 513 896
  • Volume de trading quotidien : 240 000 000
  • Total des frais par jour : 1 200 000
  • Frais de staking : 840 000 par jour, 25 200 000 par mois et 302 400 000 par an
  • Jetons brûlés : 120 000 par jour, 3 600 000 par mois et 72 000 000 par an
  • 1 374 513 896/72 000 000 = 19
  • 1 374 513 896/72 000 000+302 400 000=3,6

Vous pouvez substituer différentes données. Le plus important est de placer les facteurs inflationnistes dans la première partie du coefficient et les facteurs déflationnistes dans la seconde.

Ainsi, nous obtenons un coefficient qui reflète les avantages de la déflation par rapport à l’inflation. Après avoir analysé le secteur (chaque actif), nous pouvons obtenir le ratio moyen. De cette façon, nous pouvons détecter les actifs qui se démarquent sur chaque secteur.

Par exemple, après avoir analysé le Top100 des exchanges centralisés, nous avons constaté que la valeur moyenne est de 20.

Voici les taux d’attractivité de quelques-unes des principales cryptomonnaies du secteur : 

  • BNB : 20
  • OKB : 15
  • FTT : 17
  • KCS : 20
  • HT : 25
  • LEO : 105

On peut en conclure que les tokens les plus intéressants, en termes d’investissement, sont OKB et FTT, car leurs ratios sont inférieurs à la moyenne. LEO n’est pas un investissement crypto attractif. Les autres tokens sont moyens.

Toujours là ?

Court terme vs long terme

Cela ne signifie pas que ces projets vous rapporteront de grands bénéfices à court terme, mais ils peuvent vous générer de petits gains rapides. Par exemple, LEO évolue plus rapidement que les autres tokens en ce moment. Cependant, si vous le regardez après une longue période de temps, il sera perdant face aux investissements ayant un coefficient inférieur.

En effet, ce coefficient montre à quelle vitesse l’offre de jetons diminuera. La déflation reflète largement les contraintes de l’offre. Il convient toutefois de noter que vous ne pouvez pas vous fier uniquement à ce coefficient. Puisqu’il ne reflète que la croissance / réduction de l’offre. La demande doit également être prise en compte.

En d’autres termes, ce coefficient reflète l’économie interne du projet. Il permet de savoir comment l’offre évoluera dans un an, par exemple.

Nous devons donc tenir compte de la demande externe pour le token. En combinant ces 2 indicateurs, nous pouvons déterminer l’attractivité du projet auprès des investisseurs et sa rentabilité à l’avenir (au moins par une réduction de l’offre car en un an il y aura 10 % de pièces en moins. Si la demande se maintient, on peut prédire une croissance d’au moins 10 %).

Le deuxième coefficient

Sans plus tarder, voici comment vous pouvez calculer le deuxième coefficient :

  • A/B

Où :

  • A : offre actuelle du marché
  • B : volume de transactions

Prenons à titre d’exemple, le volume quotidien de BSW :

220 490 000/60 000 000 = 3,5

Répétons le même calcul avec d’autres cryptomonnaies : 

  • GNO

2.579.588/4.535.631 = 0,5

  • XLM

25 000 000 000/161 474 917 = 1548

  • RUNE

330 668 061/92 843 985 = 3,5

1 374 513 896/70 493 337 = 194

Sur la base de cette analyse, on peut conclure que les pièces les plus intéressantes pour les investisseurs sont GNO, BSW et RUNE.

Maintenant, essayons avec les exchanges centralisés : 

  • BNB 

163 276 974/1 030 589 981 = 0,6

  • LEO

953 954 130/7 004 759 = 130

  • FTT

135 473 350/62 725 740 = 2

  • KCS

98 379 860/4 197 593 = 22

  • HB

154 409 022/24 103 685 = 7

  • OKB

60 000 000/9 630 463 = 6

Ici, FTT et BNB sont les meilleurs, HB et OKB sont plutôt bons, tandis que les autres ne sont pas intéressants.

Désormais, nous avons deux conclusions : le coefficient de FTT est faible dans les deux ratios et OKB bénéficie d’une excellente déflation et d’une forte demande.

Vous pouvez utiliser un nouveau coefficient pour combiner les résultats et déterminer le taux d’attractivité de votre investissement crypto.

  • A*B

Où : 

  • A : coefficient de l’offre
  • B : facteur de la demande

Par exemple : 

  • BNB : 20*0,5 = 10
  • FTT : 17*2 = 34
  • OKB : 15*6 = 90

Investissement crypto : quelle est la cryptomonnaie la plus attractive ?

En raison de sa forte demande, BNB arrive en tête de liste. Il convient cependant de noter que la demande est flottante. Cela signifie qu’elle peut être élevée aujourd’hui et faible le lendemain. Autrement dit, à court terme, ce calcul est valable. Mais à long terme, les choses peuvent changer.

Par exemple, si l’on prend le cycle 2021 de CAKE et ses excellents indicateurs déflationnistes à partir de février, on peut voir que celui-ci a plus que quadruplé.

Les autres exchanges décentralisés ont enregistré une croissance moyenne de 150 %, à l’exception de LRC et RUNE, qui ont connu une croissance similaire à CAKE. Cependant, leurs indicateurs déflationnistes sont tout aussi bons (3,9 pour LRC et 11 pour RUNE). De plus, la demande de ces pièces (volumes) était également excellente.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.
Share Article

The opinion of BeInCrypto staff in a single voice.

SUIVRE CET AUTEUR