Plus de 80 % du staking Ethereum se trouve dans le rouge

Partager l’article
EN BREF
  • Seuls 17 % du staking Ethereum affiche encore des bénéfices.

  • La grande majorité des validateurs ont placé leurs ETH en staking au-dessus de son cours actuel.

  • L'actif est au bord d'une chute à moins de 1 000 dollars.

  • promo

    Discutez des sujets les plus brûlants avec des traders et la communauté crypto sur Telegram S’abonner

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

Alors que le cours de l’actif continue de dégringoler, seule une petite minorité d’investisseurs ayant placé ETH en staking sur Beacon Chain sont toujours en situation de profit.

Selon les recherches de Will Sheehan, fondateur de Parsec Finance, 83 % des détenteurs d’Ethereum se trouvent actuellement sous le seuil de rentabilité. Le cours de l’actif évoluant autour de 1 000 dollars, ce pourcentage pourrait rapidement augmenter s’il venait à passer à trois chiffres.

Le 1er juillet, M. Sheehan a publié un graphique indiquant que seulement 17 % des investisseurs Ethereum réalisent encore des bénéfices. Il s’agit là de ceux qui ont placé leurs avoirs en staking lorsque le cours se trouvait toujours en-dessous des niveaux actuels. En effet, selon le graphique, la majorité des investisseurs ont pour leur part staké alors que le cours ETH se situait entre 2 500 et 3 500 dollars.

Le graphique ne montre que les prix d’entrée du staking et ne tient pas compte des récompenses supplémentaires en ETH, lesquelles sont actuellement de l’ordre de 4,2 % par an.

Les stakeurs de la genèse maintiennent le cap

Un graphique de Glassnode datant du 30 juin confirme que les stakers ne relevant pas de la genèse – soit la période de lancement du projet – sont maintenant dans le rouge. Cependant, le graphique ne montre que le prix de l’ETH au moment du staking, et non au moment de l’achat; ces chiffres pourraient donc être quelque peu faussés.

Graphique – Glassnode

Lorsque Beacon Chain a été activée début décembre 2020, le cours de l’ETH était d’un peu plus de 600 $.

À la fin du mois, il avait atteint 750 $ et le 5 janvier, son cours se trouvait à son niveau actuel, soit environ 1 050 $. Ainsi, seuls ceux ayant staké entre le 1er décembre 2020 et le 5 janvier 2021 sont encore en bénéfices en ce qui concerne le prix de l’actif.

Une capitulation finale de la crypto pourrait faire chuter le cours Ethereum à un niveau où tous les validateurs seraient dans le rouge. Daniel Cheung, cofondateur de Pangea Fund Management, a d’ailleurs prédit une chute des prix de l’ETH à environ 500 dollars dans les deux prochains mois.

Au moment de la rédaction de cet article, il existe environ 13,6 millions d’ETH sur la Beacon Chain. Avec la chute actuelle des cours, cela correspond à une valeur d’environ 14,2 milliards de dollars et représente 11,2 % de l’offre totale en circulation.

  • Vous voulez en discuter avec d’autres passionnés de crypto ? N’hésitez pas à rejoindre notre groupe Telegram en français !

La combustion d’Ethereum continue

Selon le tracker Ultrasound.Money, un total de 2,5 millions d’ETH et équivalent actuellement à 2,6 millions de dollars, a été brûlé depuis le lancement de l’EIP-1559 début août 2021. Les taux de combustion sont actuellement faibles en raison de la diminution de la demande d’espace de bloc, ce qui a fait baisser les frais de gaz moyens à environ 3 $.

Au moment de la rédaction de cet article, Ethereum se trade à 1 041 $ après une baisse de 1 % sur 24 heures. L’actif a chuté de 43 % au cours du mois dernier et se trouve actuellement en baisse de 79 % par rapport à son sommet historique de novembre 2021.

Il pourrait y avoir de nouvelles baisses à venir, car la chute de l’ETH lors du précédent marché baissier était proche de 93 %. De même, plusieurs analystes ont prédit une dernière chute supplémentaire avant une possible remontée.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.
Share Article

Martin écrit sur les thèmes de cybersécurité et d'infotechnologie depuis vingt ans. Fort de son expérience en tant que trader, il couvre activement le secteur des blockchains et de la crypto-monnaie depuis 2017.

SUIVRE CET AUTEUR