Doux Jésus ! L’église catholique accepte les dons crypto

Partager l’article
EN BREF
  • Quelle est cependant la position exacte du Vatican concernant les crypto-monnaies ?

  • promo

    Discutez des sujets les plus brûlants avec des traders et la communauté crypto sur Telegram S’abonner

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

Les fidèles catholiques des États-Unis peuvent désormais effectuer un don en crypto-monnaie pour soutenir les activités de leur église. Mais quelle est la position du Vatican sur les monnaies numériques ?

Alors que la plupart des religions sont vieilles de milliers d’années et comptent une foule d’inepties dépassées, un archidiocèse (un secteur dont l’archevêque est responsable ) a démontré qu’il opte pour la modernité en matière de dons. Il a ainsi adopté une nouvelle classe d’actifs en s’associant à Engiven, une plateforme de dons en crypto-monnaies.

L’archidiocèse catholique romain de Washington, D.C. utilisera ainsi les fonds collectés pour développer ses ministères et renforcer ses initiatives d’intendance numérique.

Crypto cathos

Les catholiques du monde entier ne disposent pas d’une opinion uniforme sur l’approche morale de l’utilisation des crypto-monnaies. D’autres religions, comme l’islam, ont approuvé l’utilisation de certaines cryptos comme la pièce Islamic Coin.

Selon le National Catholic Register, le Vatican n’a fait aucun commentaire sur l’utilisation des crypto-monnaies : “Aucune sorte d’évaluation ou d’orientation morale officielle n’a été émise par un bureau curial”.

Certains observateurs affirment toutefois que les premiers investisseurs dans les cryptos se sont immensément enrichis, ce sans travailler : “Les milliardaires vont échanger leur monnaie artificielle, dont la valeur est gonflée, contre des terres, des biens et des infrastructures réels dans un pays en proie à la pauvreté.” Et selon eux, cela est injuste.

D’autres catholiques pensent que les crypto-monnaies peuvent en fait résoudre beaucoup de problèmes pour les personnes démunies. Dans Thank God for Bitcoin, l’auteur J.M. Bush affirme que le système monétaire américain “peut tout à fait introduire une nouvelle monnaie dans le système à son gré, en manipulant la valeur de la monnaie et en déformant potentiellement la relation entre le travail effectué par les gens et la richesse qu’ils possèdent réellement”. Comme plusieurs critiques l’ont souligné, ce type de politique monétaire inflationniste a le plus grand impact négatif sur les classes inférieures, qui ont tendance à avoir une plus grande partie de leur richesse liée à l’argent liquide, par opposition à des actifs plus stables comme les terrains et le capital.”

L’auteur de cet écrit a acheté du BTC pour la première fois en 2017. Selon lui, la crypto “a ôté la gouvernance monétaire des mains d’une poignée de privilégiés, en établissant un système immuable qui obligeait tous les participants à jouer selon ses règles et à s’y adapter, plutôt que de le plier à leur propre volonté.”

L’art du Vatican et ses NFT

Cela dit, le Vatican n’est pas étranger à tout ce qui touche au Web3. D’ailleurs, l’art du Vatican se trouvera même bientôt dans le metaverse sous la forme d’une galerie NFT, la société de RV Sensorium étant chargée de créer ce monde virtuel avec Humanity2-0.org. On y trouvera entre autres des œuvres de Van Gogh, Michel-Ange, Picasso, Gauguin et Raphaël.

Les dons crypto à l’église catholique

Joseph Gillmer est le directeur exécutif du développement de l’archidiocèse de Washington. Sur ce thème, il a déclaré : “L’archidiocèse catholique romain de Washington, D.C. cherche à tirer parti de la technologie pour impliquer les paroissiens de manière nouvelle et passionnante, afin de permettre aux fidèles de mener à bien la mission de l’Église, qui est de répandre la lumière de l’Évangile de Jésus-Christ dans le monde. Engiven nous aide à remplir la mission de l’Église en fournissant une plateforme de dons en crypto-monnaies à la fois avancée et facile à utiliser, offrant aux fidèles la flexibilité nécessaire pour soutenir plus de 300 paroisses, écoles et ministères dans l’ensemble de la région de Washington, D.C.”.

Sur la plateforme, l’Église propose un éventail d’options de dons ; un “menu de ministères”. On y trouve par exemple des initiatives telles que le programme communautaire de sécurité alimentaire.

James Lawrence, PDG d’Engiven, a pour sa part déclaré : “La plateforme Engiven a été conçue pour permettre des solutions de dons crypto à l’échelle de l’entreprise pour ce type exact d’implémentations…”

Engiven affirme que ses technologies “permettent aux ministères et aux organisations à but non lucratif d’accepter et de liquider en toute sécurité les dons en crypto-monnaies tout en éliminant la complexité et le risque associés aux transactions crypto”.

Alors, quelle est la position exacte du Vatican concernant les crypto-monnaies ? Elle reste pour le moment indéfinie, semble-t-il.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.
Share Article

Nicole Buckler travaille en tant que rédactrice et journaliste depuis plus de 25 ans, entre Sydney, Melbourne, Taipei, Londres et Dublin. Aujourd'hui, elle écrit depuis la Gold Coast, une incroyablement magnifique côte australienne. Nicole a acheté des bitcoins en 2013 parce qu'on lui avait dit qu'elle pouvait les utiliser pour payer des cours de yoga à Dublin. Elle a détesté le yoga mais a gardé les BTC. Au bout d'un an, elle a décidé que cette histoire de Bitcoin allait se convertir en quelque chose de concret, et elle a également acheté d'autres cryptomonnaies. Mais elle déteste toujours le yoga.

SUIVRE CET AUTEUR