Les ventes de NFT des œuvres de Picasso sèment le conflit au sein de sa famille

Partager l’article
EN BREF
  • La petite-fille et l'arrière-petit-fils de Pablo Picasso ont l'intention de continuer à convertir les œuvres de l'artiste en NFT contre l'avis du reste de la famille.

  • Chaque token est relié à un fichier .mp4 correspondant à une pièce en céramique.

  • Jusque-là, seuls 10% de la collection ont été vendus.

  • promo

    BeInCrypto France – Trading et actualités S’abonner

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

La petite-fille ainsi que l’arrière-petit-fils du peintre Pablo Picasso ont l’intention de continuer à convertir les œuvres de l’artiste en NFT. Auparavant, l’avocat de la famille avait annulé la collecte et la vente de ces tokens non fongibles, invoquant “l’absence d’accord familial”.

Le scandale NFT des œuvres de Pablo Picasso ne semble pas près de se terminer. Contre l’avis du reste de sa famille, la petite-fille et l’arrière-petit-fils de l’artiste, Marina et Florian, ont l’intention de continuer à vendre les œuvres du peintre sous forme de tokens non fongibles.

Sur YouTube, Marina Picasso a expliqué qu’elle soutenait cette technologie et a précisé que son oncle, Claude, qui est chargé d’approuver l’utilisation du nom de Picasso, était favorable à son projet. C’est pourquoi elle et son fils continueront à vendre des NFT.

Elle a déclaré :

“J’ai un fils de 30 ans qui est passionné par les NFT. Cela m’a également séduite, c’est pourquoi j’ai fait des recherches et je pense qu’il s’agit d’une technologie moderne qui nous permet de nous rapprocher de l’art. Cela m’a vraiment plu. Et c’est ainsi que j’ai décidé avec mon fils de créer notre première collection NFT.”

Un peu de Picasso

Chaque token de la série représente la propriété d’un fichier artistique mp4, et correspondant à l’une des pièces inédites en céramique de l’artiste.

Ces tokens font partie d’une collection intitulée “Man and the Beat”, d’une valeur de 2 ETH chacune (environ 5 800 dollars au taux de change actuel). La valeur est considérée comme élevée, car les NFT ne sont pas autorisés par toute la famille de l’artiste et ne sont donc pas considérés comme officiels. Certaines célébrités, comme John Legend, ont tout de même participé à la promotion du projet, mais peu ont été vendues.

Les ventes de NFT des œuvres de Picasso sèment le conflit au sein de sa famille

Le nom de l’artiste ne génère pas de ventes

Malgré ces conflits, Origin Protocol héberge la collection sur un site web personnalisé. Depuis, seuls 10% de la collection ont été vendus.

Au sujet de ce malaise que les NFT ont provoqué dans les relations entre les membres de la famille Picasso, la petite-fille de l’artiste a expliqué :

“Malheureusement, nos idées n’ont pas été communiquées comme elles auraient dû l’être, et en ce qui concerne certains membres de ma famille qui avaient déjà une opinion différente sur le sujet, il y a eu en fait un malentendu qui n’a profité à personne. Je compte sur le soutien de mon oncle, Claude Picasso. Il a consacré sa vie à protéger l’héritage de mon grand-père et l’héritage de son père.

Auparavant, un avocat de l’administration Picasso avait déclaré que seul Claude avait le pouvoir d’approuver les NFT. Fin janvier, l’avocat Jean-Jacques Neuer, la personne qui s’avère gérer la collection de cinq descendants de Picasso (dont Marina et Florian), a démenti la vente des pièces de NFT, s’adressant en personne à l’Associated Press.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.
Share Article

La série de NFT populaire lance sa monnaie.

Tradez ApeCoin!

Gagnez jusqu’à 10 000 USD chaque semaine avec l’AMM + Arena de CoinFLEX !

Gagnez dès maintenant