Fraude aux NFT : OpenSea revoit son processus de vérification

Partager l’article
EN BREF
  • La marketplace OpenSea vient d'améliorer son processus de vérification pour faire face aux arnaques.

  • Néanmoins, les critères de vérification sont à double tranchant pour la plateforme.

  • promo

    Discutez des sujets les plus brûlants avec des traders et la communauté crypto sur Telegram S’abonner

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

Marketplace la plus populaire pour vendre des NFT, OpenSea est également une véritable mine pour les arnaqueurs. La plateforme a décidé de faire changer les choses.

Un système plus sévère pour les créateurs

Devant la vague de fraude sévissant sur sa plateforme, ce n’était qu’une question de temps avant qu’OpenSea ne réagisse. En effet, l’arrivée de la collection Bored Ape Yacht Club, aussi populaire que sujette à une infinité d’arnaques, n’a cessé de remettre en question la sécurité du site ainsi que son sérieux.

Afin de ne pas ternir sa réputation, OpenSea a enfin décidé de se pencher sur le problème en modifiant son processus de vérification. La transformation s’effectuera sur deux points : la vérification des créateurs et l’obtention des badges ainsi que la détection automatique des copies frauduleuses.

Ainsi, les créateurs de jetons non fongibles non authentifiés ainsi que leurs collections pourront bénéficier d’un badge puisque les conditions d’éligibilité ont été élargies. Pour en bénéficier, il faut néanmoins proposer du contenu de qualité et surtout attendre que la marketplace invite à se signaler.

Pour commencer, tout compte qui possède une collection avec au moins 100 ETH de volume sera invité à demander une vérification. Nous prévoyons d’élargir prochainement l’éligibilité et d’introduire des facteurs supplémentaires, comme la présence et l’activité sur Twitter et Discord, lors de la détermination des personnes éligibles à la vérification.

Extrait du communiqué d’OpenSea concernant la modification de son processus de validation
Source : compte Twitter d’OpenSea

OpenSea espère prochainement pouvoir étendre son système de badge à tous les utilisateurs, ce qui signifie que chaque inscrit devra se soumettre à la vérification.

La vérification sur Opensea : une arme à double tranchant pour les plateformes

La stratégie de vérification à grande échelle adoptée par OpenSea se définit dans la continuité d’une sécurité qui joue sur la bonne foi des créateurs. Il est recommandé aux investisseurs de se tourner vers une collection portant un badge pour éviter d’éventuelles fraudes et, grâce au système de badge élargi, chaque créateur pourra bénéficier d’un gage de qualité qui devrait lui permettre de faire des ventes. Quant aux acheteurs, ils devraient pouvoir acquérir leur œuvre préférée sans avoir à craindre de fraude.

Néanmoins, les badges peuvent également être facilement falsifiés. Le système pourrait être davantage poussé, en vérifiant par exemple l’identité des créateurs comme le font les sites d’échange avec leurs clients, car les critères d’authentification restent pour l’instant légers :

Lorsque les utilisateurs cliquent sur la bannière, ils sont dirigés vers la page “Paramètres du profil” qui énonce les quatre conditions requises pour la vérification du compte :
– Une image de profil
– Un nom d’utilisateur
– Une adresse e-mail vérifiée
– Un compte Twitter connecté

Extrait du communiqué d’OpenSea concernant la modification de son processus de validation

Afin de dissuader les arnaqueurs et autres utilisateurs moins sérieux, OpenSea compte donc sur les fonds de ses créateurs et sur le volume des collections pour débusquer d’éventuelles fraudes : un créateur passionné n’aura pas de mal à dépenser de l’Ethereum pour se faire connaître tandis qu’un scammer hésitera davantage à mettre la main au portemonnaie pour publier de faux NFT. Le système de la marketplace devrait donc fonctionner, à moins que les arnaqueurs ne décident de s’y soumettre de bonne grâce dans l’espoir de faire encore plus d’argent sur le dos de leurs victimes.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.
Share Article

Après avoir parcouru le monde en tant qu'artiste, Laure Elizabeth a décidé de se poser et de se plonger dans le monde de la cryptomonnaie. Basée en France, elle compte plusieurs années d'expérience dans le journalisme et la traduction dans différentes langues. Elle se consacre désormais à informer le public des dernières nouvelles du secteur.

SUIVRE CET AUTEUR

La série de NFT populaire lance sa monnaie.

Tradez ApeCoin!

Gagnez jusqu’à 10 000 USD chaque semaine avec l’AMM + Arena de CoinFLEX !

Gagnez dès maintenant