Voir plus

Crypto.Com contrait de fermer ses portes aux institutions américaines

2 mins
Mis à jour par Matias Calderon
Rejoignez Notre Communauté de Trading sur Telegram

EN BREF

  • La plateforme Crypto.com a annoncé la fermeture de ses activités pour les clients institutionnels des Etats-Unis.
  • La branche de la plateforme pour les particuliers, qui sert 80 millions d'utilisateurs, devrait continuer à fonctionner normalement.
  • De plus en plus d'entreprises crypto cessent leurs activités aux Etats-Unis en raison de la pression réglementaire croissante.
  • promo

Le secteur crypto aux Etats-Unis a essuyé un nouveau revers ce vendredi 9 juin, Crypto.com ayant annoncé son intention de mettre fin à son service auprès des institutions du pays. La bourse crypto est la dernière entreprise en date à quitter les États-Unis alors que la Securities and Exchange Commission (SEC) de Gary Gensler s’est lancé dans une campagne anti-crypto.

L’exchange Crypto.com a annoncé qu’elle mettrait fin à son service institutionnel pour ses clients américains à partir du 21 juin. La plateforme a justifié sa décision par la “demande limitée des institutions aux États-Unis dans le contexte actuel du marché”.

Crypto.com maintient son activité auprès des particuliers

Un investisseur institutionnel désigne une grande organisation qui investit pour le compte d’autres personnes, comme les fonds de pension ou les fonds communs de placement. En revanche, un investisseur particulier se réfère à un individu qui investit ses propres fonds.

Dans une déclaration partagée avec Decrypt, Crypto.com a précisé que “les utilisateurs institutionnels concernés ont été prévenus à l’avance afin de permettre une transition en douceur”.

Sauf imprévu, l’application pour les particuliers de Crypto.com, utilisée par plus de 80 millions de personnes, continuera à fonctionner normalement.

L’environnement réglementaire se fait de plus en plus sévère

Ces derniers mois, de nombreuses entreprises crypto ont annoncé la réduction ou l’arrêt de leurs activités aux États-Unis, la majorité invoquant le caractère régulatoire particulièrement hostile dans le pays. La SEC de Gary Gensler est le principal coupable.

En début de semaine, la SEC a annoncé deux poursuites judiciaires contre Coinbase et Binance, les deux plus grandes bourses de crypto-monnaies à échelle internationale. Coinbase a déjà fait part de son intention de quitter le pays.

Galaxy Digital, ainsi que Nexo et Paxos, deux autres bourses crypto, prévoient également de se retirer des Etats-Unis pour des raisons réglementaires. Les entreprises qui partent sont activement attirées par d’autres juridictions dans le monde, et la situation pourrait leur profiter aux dépends des Etats-Unis.

Morale de l’histoire : Qui crie sur la crypto s’en mord les doigts.

Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024
Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024
Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024

Trusted

Avis de non-responsabilité

Avis de non-responsabilité : Conformément aux directives de The Trust Project, BeInCrypto s'engage à fournir des informations impartiales et transparentes. Cet article vise à fournir des informations exactes et pertinentes. Toutefois, nous invitons les lecteurs à vérifier les faits de leur propre chef et à consulter un professionnel avant de prendre une décision sur la base de ce contenu.

Celia-Simon.jpg
Célia Simon
Célia a poursuivi des études de langues ainsi que de traduction générale et juridique à l'Université de Bordeaux, l'Université de Tours et la Organización Mexicana de Traductores à Guadalajara au Mexique. Après avoir découvert le potentiel des cryptomonnaies en 2020, elle travaille actuellement en tant que rédactrice en chef pour BeInCrypto France. Membre de la Organización Mexicana de Traductores et traductrice assermentée de l'État de Jalisco. Ses zones d'expertise : - Les...
READ FULL BIO
Sponsorisé
Sponsorisé