Jack Dorsey propose une “simplification réalisable” au sujet de la disposition fiscale sur les cryptomonnaies aux États-Unis

Partager l’article
EN BREF
  • Jack Dorsey, PDG de Twitter, a recommandé de simplifier la définition de courtier pour aider à atteindre 90% des objectifs visés par les sénateurs américains.

  • M. Dorsey a auparavant exprimé son soutien à l'amendement Wyden-Lummis-Toomey.

  • Le 7 août, le Sénat américain a commencé à examiner le projet de loi sur les infrastructures et la disposition relative à la taxe sur les cryptomonnaies.

  • promo

    Participez à LA PLUS GRANDE ICO d’Espagne: achetez le B2M dès maintenant.

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

Jack Dorsey, cofondateur de Twitter et PDG de Square, a rejoint la discussion en cours au sujet de la disposition fiscale sur les cryptomonnaies proposée dans le cadre du projet de loi américaine sur les infrastructures.

Sponsorisé



Sponsorisé

Jack Dorsey s’est adressé aux principales personnalités impliquées dans cette disposition au sein d’un fil de conversation sur Twitter ce 8 août. Il s’agit notamment des sénateurs Cynthia Lummis, Ron Wyden et Pat Toomey, qui ont rédigé un amendement visant à protéger les développeurs de logiciels, les mineurs de Bitcoin (BTC) et les fabricants de matériel informatique. Il a également mentionné les sénateurs Rob Portman, Mark Warner et Kyrsten Sinema, auteurs d’un amendement concurrent.

Après avoir adressé ses remerciements, Jack Dorsey a proposé une “simplification réalisable” dans le fil de discussion qui a suivi. Il a écrit : “Imposer des règles de déclaration aux Américains qui développent des logiciels et du matériel, qui exploitent et sécurisent le réseau, ou qui gèrent des nœuds pour renforcer la résilience et l’efficacité, est une demande impossible qui ne fera que pousser le développement et l’exploitation de cette technologie critique en dehors des États-Unis.”

Sponsorisé



Sponsorisé

M. Dorsey a ensuite ajouté : “Si nous ne pouvons pas supprimer l’ensemble de la disposition afin d’avoir des audiences et des délibérations appropriées, alors simplifions la définition de courtier à ce qui compte vraiment : là où les actifs numériques sont échangés contre de la monnaie fiduciaire.”

Le PDG a poursuivi en expliquant que, bien que les sénateurs puissent penser que cette solution n’irait pas assez loin, elle permettrait d’atteindre 90% de l’objectif visé.

“Pour les 10% restants de cas marginaux, élaborons une loi appropriée et bien informée par le biais d’audiences en commission avec des témoins des deux côtés du débat”, a suggéré Dorsey.

Le 7 août, le Sénat a en effet commencé à prendre des mesures en vue de l’adoption du projet de loi sur les infrastructures. Cependant, des rapports indiquent que les négociations continues autour de la réglementation de l’industrie des cryptomonnaies ont bloqué les procédures. Le débat devrait poursuivre ce 8 août.

Une disposition fiscale provoque la consternation au sein de l’espace crypto

Jack Dorsey a été l’une des nombreuses personnalités de l’espace crypto à faire part de son opposition à cette disposition. Le 3 août, il a exprimé sur Twitter son soutien aux efforts des sénateurs Wyden et Toomey en faveur d’un amendement. Brian Brooks, à l’époque PDG de Binance.US (jusqu’à sa démission le 6 août), a encouragé ses partisans à appeler leurs sénateurs et à soutenir l’amendement.

D’autres PDG, tels que Brian Armstrong de Coinbase, Elon Musk de Tesla et Charles Hoskinson de Cardano, ont également pris part à la discussion. Brian Armstrong a qualifié la disposition de “conçue à la hâte” et a souligné son potentiel impact négatif sur le secteur des cryptomonnaies. Elon Musk a abondé dans ce sens en déclarant : “il n’y a pas de crise qui oblige à légiférer à la hâte”.

De son côté, Charles Hoskinson a encouragé la productivité de la communauté crypto avant le vote. Il leur a suggéré de contacter leurs sénateurs pour exprimer leur soutien, ainsi que d’éduquer les autres sur la crypto.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.
Sponsorisé
Share Article

Dale Hurst is a journalist, presenter, and novelist. Before joining the Be In Crypto team, he was an editor and senior journalist at a news, lifestyle and human-interest magazine in the UK.

SUIVRE CET AUTEUR

Signaux de marché, études et analyses. Rejoignez notre chaîne Telegram dès aujourd’hui !

Rejoignez-nous

Gagnez jusqu’à 10 000 USD chaque semaine avec l’AMM + Arena de CoinFLEX !

Gagnez dès maintenant