Voir plus

Bitcoin : la majorité des Salvadoriens souhaitent l’abrogation de la loi sur le BTC selon un récent sondage

2 mins
Mis à jour par Célia Simon
Rejoignez Notre Communauté de Trading sur Telegram

EN BREF

  • Une majorité de Salvadoriens ne sont pas d'accord avec l'adoption par le gouvernement du bitcoin comme monnaie légale et souhaitent que la législation soit abrogée.
  • Beaucoup ont également déclaré ne pas savoir comment utiliser la monnaie numérique et se méfier du projet, selon un sondage réalisé par l'Université d'Amérique centrale (UCA).
  • Malgré les réticences, le gouvernement a décidé d'officialiser la cryptomonnaie comme monnaie légale le 7 septembre.
  • promo

Une majorité de Salvadoriens ne sont pas d’accord avec l’adoption par le gouvernement de Bitcoin comme monnaie légale et souhaitent que la législation soit abrogée.

Beaucoup ont également déclaré ne pas savoir comment utiliser le BTC et se méfier du projet, selon un sondage réalisé par l’Université d’Amérique centrale (UCA).

Résultats du sondage sur l’adoption de Bitcoin

Selon le sondage de l’université jésuite basée au Salvador, au moins 67,9 % des 1 281 personnes interrogées ont déclaré qu’elles n’étaient pas ou pas du tout d’accord avec l’utilisation de Bitcoin comme monnaie légale. En revanche, un peu plus de 32 % des personnes interrogées ont déclaré être d’accord à un certain niveau.

Le sondage, réalisé en août, a également montré que 90 % des personnes interrogées n’avaient pas une compréhension claire du BTC. Par ailleurs, 80 % des personnes interrogées ont déclaré n’avoir que peu ou pas confiance dans son utilisation, tandis que 7 personnes sur 10 pensent que les législateurs devraient abroger la loi sur Bitcoin.

Le doyen de l’UCA, Andreu Oliva, a déclaré :

“Ce que nous pouvons voir dans cette enquête, en plus de ce large rejet de la mise en œuvre de Bitcoin comme monnaie légale, c’est que pour la première fois, nous avons trouvé un désaccord significatif entre la population et les décisions prises par l’Assemblée législative et le président.”

En outre, l’enquête a révélé que la plupart des Salvadoriens pensent que les principaux bénéficiaires seront les riches, tels que les investisseurs étrangers, ainsi que les dirigeants du gouvernement et des entreprises. “Il y a beaucoup d’inquiétudes quant aux effets négatifs possibles de l’utilisation de Bitcoin”, a conclu Andreu Oliva.

Ce ne serait pas le premier signe de dissidence de la part de la population. La semaine dernière, des citoyens sont descendus dans la rue pour protester contre la décision du gouvernement. Plus tôt, un groupe de citoyens, dirigé par le politicien d’opposition Jaime Guevara, a intenté un procès contre le pays pour avoir adopté le BTC comme monnaie légale.

Le gouvernement va de l’avant

Dans l’intervalle, malgré l’apparente réticence de la population, le gouvernement persiste à vouloir officialiser la cryptomonnaie comme monnaie légale le 7 septembre. En début de semaine, le Congrès salvadorien a adopté une loi visant à créer un fonds de 150 M$ pour faciliter les conversions de bitcoins en dollars américains. 

Ce fonds permettra de financer les 200 distributeurs automatiques de cryptomonnaies et les 50 centres de consultation de l’application gouvernementale de portefeuille numérique “Chivo”, qui sont en cours d’installation dans différentes régions du pays. Selon le président Nayib Bukele, les utilisateurs pourront déposer et retirer de l’argent sans payer de commissions. Le gouvernement a publié sa première publicité pour le portefeuille “Chivo” en début de semaine.

Les meilleures plateformes de cryptos | Juin 2024

Trusted

Avis de non-responsabilité

Avis de non-responsabilité : Conformément aux directives de The Trust Project, BeInCrypto s'engage à fournir des informations impartiales et transparentes. Cet article vise à fournir des informations exactes et pertinentes. Toutefois, nous invitons les lecteurs à vérifier les faits de leur propre chef et à consulter un professionnel avant de prendre une décision sur la base de ce contenu.

37c58b84a21f59fd4fd1cd91383114c2.jpg
Nicholas Pongratz
Nick is an Oral Communication Skills Professor and Data Science Specialist in Budapest, Hungary with an MSc in Business Analytics. He is a relative latecomer to the field of cryptocurrency and blockchain technology, but is intrigued by its potential economic and political usage. He can best be described as an optimistic center-left skeptic.Email him!
READ FULL BIO
Sponsorisé
Sponsorisé