D’après Christine Lagarde, les stablecoins sont des actifs et non des monnaies

Partager l’article
EN BREF
  • Selon Christine Lagarde, les cryptomonnaies, dont les stablecoins, « ne sont pas du tout des monnaies. »

  • promo

    Participez à LA PLUS GRANDE ICO d’Espagne: achetez le B2M dès maintenant.

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

Christine Lagarde, Présidente de la Banque centrale européenne (BCE), s’est exprimée au sujet des stablecoins lors d’une interview accordée le 1er septembre au fondateur du Forum économique mondial.

Sponsorisé



Sponsorisé

Les stablecoins dans le viseur de Mme Lagarde ?

Chrisitine Lagarde a déclaré que les cryptomonnaies « se présentent comme des monnaies », mais qu’elle les considère toujours comme des actifs qui devront être réglementés et supervisés ». Selon cette définition, la présidente de la BCE a affirmé que les stablecoins tels que le Tether (USDT) ou l’USD Coin (USDC)étaient également considérés comme des actifs.

Elle a ajouté que les projets à l’origine de l’émission de tout stablecoins devraient être tenus d’adosser entièrement leurs actifs à des monnaies fiduciaires. Elle a expliqué :

Sponsorisé



Sponsorisé

“Cela doit être vérifié, supervisé, réglementé afin que les consommateurs et les utilisateurs de ces dispositifs puissent réellement être garantis contre d’éventuelles fausses déclarations. Je pense que l’histoire très récente a montré que ces monnaies de réserve n’étaient pas toujours disponibles et aussi liquides qu’elles étaient censées l’être. ”

Christine Lagarde avait déjà taclé le Bitcoin

La présidente de la BCE s’exprime régulièrement au sujet des cryptomonnaies. Il y’a quelques mois, elle avait déclaré au sujet du Bitcoin.

“Ce n’est pas une monnaie. C’est un actif hautement spéculatif. Pour moi, ce n’est pas une monnaie.”

Selon Mme Lagarde, le Bitcoin était un actif spéculatif qui a besoin d’une réglementation mondiale. La présidente de la BCE avait surenchéri en déclarant le BTC a mené à des affaires loufoques et des activités de blanchiment d’argent totalement répréhensible.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.
Sponsorisé
Share Article

Journaliste engagé dans l’écosystème crypto depuis 2017, Florent s’intéresse particulièrement à la finance décentralisée (DeFi), Ethereum 2.0 et aux tokens non fongibles (NFT).

SUIVRE CET AUTEUR

Signaux de marché, études et analyses. Rejoignez notre chaîne Telegram dès aujourd’hui !

Rejoignez-nous

Signaux de marché, études et analyses. Rejoignez notre chaîne Telegram dès aujourd’hui !

Rejoignez-nous