Ripple : l’équipe légale du XRP affirme qu’il n’y aura pas de réglement à l’amiable avec la SEC

Partager l’article
EN BREF
  • Selon un tweet d'un correspondant de Fox News, l'équipe juridique de Ripple affirme qu'elle n'a pas l'intention de régler à l'amiable son affaire avec la SEC.

  • Selon le tweet d'une autre source, la probabilité que le président de la SEC, Gary Gensler, accepte un accord serait proche de "zéro".

  • La société Ripple Labs et la SEC sont lancé dans cette affaire juridique depuis décembre 2020.

  • promo

    Participez à LA PLUS GRANDE ICO d’Espagne: achetez le B2M dès maintenant.

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

Ripple est lancé dans une guerre juridique avec la commission américaine des valeurs mobilières et des échanges (SEC) depuis décembre 2020, lorsque cette dernière a poursuivi Ripple Labs pour avoir prétendument émis et vendu des titres sans licence.

Sponsorisé



Sponsorisé

Bien que la société soit poursuivie par la SEC, Ripple Labs ne prend pas ce procès à la légère et a démenti tout projet de règlement à l’amiable. Selon un tweet de Charles Gasparino de Fox Business Network, l’équipe juridique de Ripple a assuré au média qu’elle n’a pas l’intention de régler son procès sur un accord avec la SEC. L’équipe est “confiante dans sa capacité à montrer que @GaryGensler, en poursuivant l’affaire, choisit des gagnants et des perdants dans le secteur crypto, au détriment de l’innovation.”

M. Gasparino a fait suivre son tweet avec un message en provenance du camp de Gary Gensler. M. Gensler est l’actuel président de la SEC et a été le fer de lance de l’affaire avec Ripple. Selon cet autre tweet, “les personnes qui connaissent @GaryGensler disent que les chances qu’il cède le pouvoir ou coopère pour engager l’industrie crypto dans un nouveau régime réglementaire sont proches de zéro.” M. Gasparino a ajouté que le président de la SEC va très certainement essayer de tirer parti du pouvoir de la SEC sur ce thème, “À moins que le Congrès ou les tribunaux n’interviennent”.

Sponsorisé



Sponsorisé

M. Gasparino a ajouté que des personnes proches de Ripple auraient déclaré que le procès avait nui aux activités nationales du XPR aux États-Unis. Cependant, les affaires du projet crypto sont en plein essor à l’étranger, ce qui est “une preuve supplémentaire que le programme d’application de la loi sur la crypto @SECGov force l’innovation à se produire en dehors des États-Unis.”

La bataille de Ripple contre la SEC

Le procès en question, qui oppose Ripple à la SEC, face rage des deux côtés depuis 2020. Au cœur du problème, la SEC accuse Ripple Labs d’émettre et de vendre au public des titres non autorisés.

La plainte ne désigne pas seulement Ripple mais aussi ses dirigeants, Chris Larsen et Brad Garlinghouse, comme parties défenderesses. Ces deux personnes sont considérées comme les ” hauts responsables ” de Ripple.

Selon un tweet de M. Garlinghouse datant de janvier 2021, l’équipe a tenté sans succès de trouver un accord avec la SEC par le passé. Interrogé directement sur les raisons pour lesquelles Ripple n’a pas encore conclu d’accord de cet ordre, Garlinghouse a répondu : “Je ne peux pas entrer dans les détails, mais sachez que nous avons essayé – et que nous continuerons à essayer avec la nouvelle administration – de résoudre ce problème de manière à ce que la communauté XRP puisse continuer à innover, que les consommateurs soient protégés et que les marchés ordonnés soient préservés.”

M. Garlinghouse a ajouté que Ripple bénéficie toujours du soutien de ses actionnaires.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.
Sponsorisé
Share Article

Matthew De Saro est un journaliste et une personnalité médiatique spécialisée dans le sport, les jeux d'argent et les statistiques. Avant de rejoindre BeInCrypto, son travail a été présenté sur Fansided, Forbes et OutKick. Grâce à sa formation en analyse statistique et à sa passion pour l'écriture, il adopte une approche originale pour rendre compte de l'actualité.

SUIVRE CET AUTEUR

Signaux de marché, études et analyses. Rejoignez notre chaîne Telegram dès aujourd’hui !

Rejoignez-nous

Signaux de marché, études et analyses. Rejoignez notre chaîne Telegram dès aujourd’hui !

Rejoignez-nous