Venezuela : les travailleurs de la santé reçoivent une aide en USDC des États-Unis

Partager l’article
EN BREF
  • Les États-Unis et Circle vont distribuer une aide financière aux travailleurs de la santé vénézuéliens.

  • L'économie du pays, principalement basée sur le pétrôle, a été durement touchée par la pandémie.

  • Les fonds seront distribués par le gouverement étasunien par le biais d'un président exilé.

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

Malgré les frustrations causées par l’élection présidentielle contestée de 2019 au Venezuela, les travailleurs de la santé reçoivent une aide financière, grâce aux crypto-monnaies.

Airtm, un exchange de crypto latino-américain, travaille avec Circle et le gouvernement américain pour envoyer une aide plus que nécessaire aux travailleurs de première ligne au Venezuela. Cette distribution de l’aide s’accompagne d’une politique compliquée, mais l’utilité de la technologie est évidente.

Deux présidents

Dernièrement, le Venezuela a connu une situation politique difficile, deux hommes différents revendiquant la présidence légitime du pays. Nicolás Maduro est devenu le leader du pays à la suite du décès d’Hugo Chavez d’un cancer en 2013. En 2019, une élection contestée a conduit un autre homme, Juan Guaidó, à prétendre être le leader du pays.

Alors que Guaidó affirme que sa légitimité découle de son rôle à la tête de l’Assemblée nationale, Maduro conteste cette affirmation. L’actuelle administration américaine a également été favorable à Guaidó.

Les États-Unis ont également accusé Maduro de trafic de drogue, et le président Trump a même offert une récompense de 15 millions de dollars pour son arrestation.

Malgré ces tensions entre politiciens, Maduro reste au pouvoir et demeure dans le palais présidentiel, avec l’appui des militaires, des alliés et de la compagnie pétrolière d’État.

Plus de 50 pays reconnaissent désormais Guaidó comme président du Venezuela et en retour, Maduro a limité l’accès de Guaidó aux fonds du gouvernement. Néanmoins, Guaidó maintient qu’il est le vrai président. C’est alors à travers lui que cette aide aux travailleurs doit être distribuée. Malheureusement pour lui, il n’a aucun contrôle sur le trésor du Venezuela.

Contourner le problème

Cela dit , il existe bien un moyen pour Guaidó d’obtenir de l’argent. Circle, la société qui gère le stablecoin USDC, a affecté des fonds vénézuéliens aux travailleurs de la santé. Le pays, durement touché par la pandémie du COVID-19, a également connu une pénurie de fournitures et une inflation galopante. Les travailleurs bénéficient de peu de sources de revenus.

Dans un article publié sur son site web, Circle a brièvement expliqué le fonctionnement du système de distribution de l’aide. La Réserve fédérale et le Trésor américain vont ainsi prélever des fonds qui avaient été précédemment saisis au gouvernement de Maduro et les transférer à Guaidó via une banque américaine.

Avec des dollars américains virtuellement en main, mais à plusieurs frontières, Guaidó pourra frapper des USDC et les envoyer à l’exchange Airtm. De là, les travailleurs de la santé vénézuéliens pourront réclamer leurs fonds sous le nom de “AirUSD”. Ces stablecoins pourront être retirés par les bénéficiaires.

Choisir ses favoris

Cette action, semble admettre Circle, est une façon de contourner le régime de Maduro, qui contrôle les banques dans le pays socialiste. Circle voit dans cette mesure un moyen de récompenser les travailleurs qui risquent leur vie dans ce pays durement touché. L’aide se chiffrerait en millions de dollars.

C’est à la fois impressionnant et effrayant. Les États-Unis exportent désormais officiellement des dollars vers les pays du tiers monde par le biais de rails crypto.

Jeremy Alliare, co-fondateur de Circle, a vanté ce cas d’utilisation des cryptomonnaies sur Twitter. Hasu, un chercheur crypto, a répondu que l’envoi de fonds par les États-Unis à d’autres pays via crypto est à la fois “impressionnant et effrayant”.

En 2019, Washington a rompu ses liens avec le gouvernement de Maduro après y avoir qualifié les élections présidentielles de “frauduleuses”. Le 19 novembre 2020, les États-Unis ont décidé d’envoyer leur premier ambassadeur en dix ans dans ce pays d’Amérique du Sud.

Après la victoire du président élu Joe Biden le 9 novembre 2020, Maduro a déclaré aux médias qu’il souhaitait reprendre un dialogue “décent” avec les États-Unis.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.
Share Article

The opinion of BeInCrypto staff in a single voice.

SUIVRE CET AUTEUR

Faites du trading avec les meilleurs signaux crypto - des profits garantis avec plus de 70% d’exactitude

Adhérez

Want to learn how to trade? Get a beginners guide from BeInCrypto Academy!

Learn now