L’ancienne présidente de la Réserve fédérale nommée au Trésor américain

Partager l’article
EN BREF
  • Janet Yellen a été officiellement nommée 78e secrétaire au Trésor américain le 25 janvier 2021.

  • Le Sénat a voté 84–15 en faveur de Yellen, faisant d'elle la première femme à occuper le poste.

  • Yellen a jusqu'à présent maintenu une vision favorable, mais prudente du secteur des crypto-monnaies.

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

La nouvelle présidente du Trésor américain, Janet Yellen, est désormais chargée de réglementer les crypto-monnaies… sans étouffer l’innovation, nous espérons.



Suite à son poste de présidente de la fed, Janet Yellen a obtenu l’approbation du Sénat américain pour devenir secrétaire au Trésor le 25 janvier 2021, faisant d’elle la première femme à occuper ce poste. Yellen succède à Steven Mnuchin, un ancien banquier d’investissement qui s’est fait connaître en tant que banquier d’investissement de Wall Street.

En tant qu’ancienne présidente de la fed en 2017, Yellen s’est beaucoup exprimée sur les atouts et inconvénients des crypto-monnaies. À l’époque, elle a manifesté un certain scepticisme sur Bitcoin, le qualifiant “d’actif hautement spéculatif”. Interrogé sur une éventuelle réglementation, Yellen a simplement déclaré que la Réserve fédérale avait peu d’intérêt ou de capacité à le faire.



Plus récemment, l’ancienne présidente de la fed a exprimé son intérêt pour un environnement poussant à l’innovation, tout en ayant toujours une surveillance réglementaire. Cependant, elle a donné des avis mitigés sur le sujet jusqu’à présent.

D’une part, la secrétaire au Trésor a déclaré que les crypto-monnaies étaient principalement utilisées pour le financement illicite. Cependant, elle a également plaidé pour l’utilisation responsable et légitime des monnaies numériques. Un cadre juridique est également à venir sous sa direction, selon une réponse de 114 pages envoyée au Comité sénatorial des finances.

Le document comprenait également les commentaires de Yellen sur les opportunités pour les États-Unis dans le domaine des actifs numériques. La future monnaie numérique du yuan de la Chine, par exemple, pourrait obliger l’administration à apporter des changements radicaux à la façon dont les transactions internationales sont surveillées et traitées.

Des nouvelles règles d’identification concernant les crypto-monnaies

Il reste à voir comment le Trésor réagira au plein essor des crypto-monnaies sous la surveillance de Yellen. Au cours des dernières années, le Trésor est devenu de plus en plus hostile contre les crypto-monnaies. En 2019, l’ancien secrétaire Steven Mnuchin a averti qu’il “allait s’assurer” que Bitcoin ne se transforme pas en l’équivalent de comptes bancaires suisses, soit un paradis de transaction anonyme.

Puis, il y a seulement quelques mois, Mnuchin s’est empressé de proposer une nouvelle solution d’identifications des crypto-monnaies. Cela obligerait les utilisateurs à associer leur identité à des portefeuilles indépendants. En vertu d’une telle règle, les utilisateurs détenant de la crypto-monnaie dans des portefeuilles hors ligne ne pourraient plus effectuer de transactions de manière anonyme et privée.

Alors que le Trésor a affirmé que le règlement réduirait le blanchiment d’argent, le financement du terrorisme et d’autres activités illicites, les adhérents de crypto-monnaies n’étaient pas forcément du même avis. Ils ont estimé que le respect d’une telle règle imposerait un fardeau sans précédent aux startups d’actifs numériques. De plus, cela étoufferait la croissance de l’écosystème des crypto-monnaies aux États-Unis, poussant les entrepreneurs vers d’autres régions.

Au grand soulagement de nombreux acteurs de l’industrie de la crypto-monnaie, la règle du portefeuille proposée a été abandonnée après la prise de fonction de Joe Biden. Les nouvelles personnes nommées par Biden, y compris Yellen, ont maintenant au moins 60 jours pour examiner le règlement, à compter du 20 janvier 2021.

De la fed au trésor Américain

Yellen a cependant convenu que tout règlement nécessitera une consultation approfondie avec des experts. Cependant, elle ne l’a pas encore complètement exclue.

Outre le programme lié à la crypto-monnaie de Yellen, tous les yeux sont rivés sur l’approbation du plan de relance américain de 2 billions de dollars. S’il est approuvé, le BTC et d’autres crypto-monnaies connaîtront probablement une croissance similaire à celle de juillet 2020, lorsque le premier stimulus à été annoncé. Cependant, les deux parties étant divisées sur le montant exact, Yellen aura donc du chemin à parcourir.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.
Share Article

Rahul Nambiampurath is an India-based Digital Marketer who got attracted to Bitcoin and the blockchain in 2014. Ever since, he's been an active member of the community. He has a Masters degree in Finance. <a href="mailto:editorinchief@beincrypto.com">Email me!</a>

SUIVRE CET AUTEUR