Voir plus

Le Soudan prévient contre les risques liés aux cryptomonnaies

2 mins
Mis à jour par Célia Simon
Rejoignez Notre Communauté de Trading sur Telegram

EN BREF

  • La population soudanaise se réfugie dans les cryptomonnaies face à la dépréciation de la monnaie du pays.
  • La Banque Centrale du Soudan semble décidée à les empêcher d'utiliser les cryptomonnaies, évoquant les risques de volatilité et de blanchiment liés aux dits actifs.
  • promo

Avec la crise économique qui ravage le pays, les Soudanais sont de plus en plus nombreux à se tourner vers les cryptos. La banque centrale du Soudan est cependant intervenue en mettant en garde contre les risques qui leur sont propres.

La banque centrale du Soudan sort du silence concernant la crypto

Les activités liées aux échanges des monnaies numériques se sont intensifiées. Ce qui a porté la banque centrale du Soudan à se positionner en appelant à s’en détourner. La loi de 2007, qui porte sur les paiements électroniques, ne présageait pas encore l’existence des cryptos et fait donc omission du sujet.

Pour l’heure, il n’est pas encore question de régulation à proprement parler, mais selon Alex Gladstein de la Human Rights Foundation, une interdiction totale serait en vue.

“La banque centrale du Soudan met en garde contre l’utilisation civile du Bitcoin et des cryptomonnaies, une réaction à l’adoption croissante dans le pays, où le taux d’inflation dépasse 400%. Des amis sur place affirment qu’une interdiction formelle est en préparation.” 

La BCDS ne fait que rappeler que les cryptos sont très risquées et qu’elles peuvent occasionner des pertes liées non seulement à leur volatilité mais aussi au piratage. Elle souligne qu’elles sont souvent associées au détournement de fonds, au blanchiment d’argent, à toute sorte de criminalité financière et qu’un cadre juridique approprié est inexistant.

Le pays fait face à une crise économique sévère

Depuis l’arrivée des militaires au pouvoir, la situation économique du Soudan n’a cessé de se détériorer.  Les indicateurs macroéconomiques décrivent un pays au bord du précipice. Avec une hausse considérable des dépenses fiscales de plus de 100%, une diminution de près de 85% des exportations et un déficit budgétaire à combler, l’inflation est montée en flèche.

En 2020, déjà, cette dernière de trois chiffres, s’élevant à 163,26%, mais le coup d’état des militaires l’a portée à plus de 350% en 2021, malgré un recul vers 260% au mois de février de cette année. Les cryptos se sont donc portées comme une bouée de sauvetage pour les Soudanais qui veulent se protéger contre la dépréciation de leur monnaie. Il faudra peut-être attendre une stabilisation du pouvoir économique avant que l’appétit pour les cryptomonnaies ne passe. 

Pourtant, les Soudanais semblent beaucoup plus attirés par le marché crypto, bien qu’il n’en soit pas moins risqué pour autant.

Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024
Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024
Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024

Trusted

Avis de non-responsabilité

Avis de non-responsabilité : Conformément aux directives de The Trust Project, BeInCrypto s'engage à fournir des informations impartiales et transparentes. Cet article vise à fournir des informations exactes et pertinentes. Toutefois, nous invitons les lecteurs à vérifier les faits de leur propre chef et à consulter un professionnel avant de prendre une décision sur la base de ce contenu.

Samuel-Cange-2.jpg
Samuel Cange
Samuel Cange est un rédacteur crypto expérimenté, titulaire d'un master en économie de l'Université de Namur (Unamur). Ayant débuté sa carrière chez Cryptonaute en 2020, Samuel a développé une compréhension approfondie du marché des cryptomonnaies et de l'industrie de la blockchain. Il excelle dans les domaines de la Blockchain, de la Tokenisation, de la DeFi et du DePin, et est passionné par les marchés financiers et les technologies disruptives. Actuellement, Samuel apporte son...
READ FULL BIO
Sponsorisé
Sponsorisé