Voir plus

Breaking Nouvelle attaque de la SEC contre Ripple : 2 milliards de dollars d’amende

2 mins
Mis à jour par Célia Simon
Rejoignez Notre Communauté de Trading sur Telegram

EN BREF

  • La SEC réclame une amende de 2 milliards de dollars à Ripple Labs pour des ventes de XRP non enregistrées depuis 2013.
  • Ripple est toujours accusé d'échanger des XRP contre des avantages non monétaires, enfreignant ainsi les lois fédérales américaines.
  • promo

La Securities and Exchange Commission (SEC) américaine réclame maintenant une amende colossale de 2 milliards de dollars à Ripple Labs.

L’affaire remonte à 2013, lorsque Ripple aurait lancé une collecte de fonds par la vente de tokens XRP sans l’enregistrement approprié aux Etats-Unis

La SEC réclame 2 milliards à Ripple Labs

Selon la plainte de la SEC souligne, Ripple a levé des fonds par le biais de ces offres de titres non enregistrées aux États-Unis et dans le monde entier. L’autorité américaine affirme que l’entreprise a distribué des milliards de XRP en échange d’avantages non financiers, tels que des services de main-d’œuvre et de tenue de marché. Cette approche controversée de son financement a placé Ripple dans le viseur des organismes de réglementation crypto.

Pour ajouter à la gravité de la situation, les dirigeants de Ripple, notamment messieurs Larsen et Garlinghouse, sont accusés d’avoir profité personnellement d’environ 600 millions de dollars grâce à des ventes non enregistrées de XRP.

En conséquence, la SEC réclame maintenant 2 milliards de dollars d’amendes et de sanctions auprès d’un juge new-yorkais dans le cadre de son affaire toujours en cours contre la société crypto.

Pour aller plus loin : Vous vous acheter le XRP de Ripple ? Tout ce qu’il vous faut savoir sur cette crypto

“Notre réponse sera déposée le mois prochain, mais comme nous l’avons tous vu à maintes reprises, il s’agit d’un organisme de réglementation connu pour ses pratiques de fausses déclarations, ses interprétations erronées et son intention d’induire les gens en erreur. Ils sont là restés fidèles à leurs habitudes. Plutôt que d’appliquer fidèlement la loi, la SEC continue de vouloir punir et intimider Ripple – et l’industrie dans son ensemble”, a déclaré Stuart Alderoty, directeur juridique de Ripple.

Les actions de la SEC reflètent l’environnement réglementaire rigoureux qui régit les crypto-monnaies et l’engagement de l’agence à faire respecter les lois existantes sur les valeurs mobilières.

Ce rapport sera mis à jour lorsque de nouvelles informations se présenteront à son sujet

Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024
Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024
Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024

Trusted

Avis de non-responsabilité

Avis de non-responsabilité : Conformément aux directives de The Trust Project, BeInCrypto s'engage à fournir des informations impartiales et transparentes. Cet article vise à fournir des informations exactes et pertinentes. Toutefois, nous invitons les lecteurs à vérifier les faits de leur propre chef et à consulter un professionnel avant de prendre une décision sur la base de ce contenu.

frame-2466.jpg
Bary Rahma
Bary Rahma est une journaliste expérimentée chez BeInCrypto, où elle traite d'un large éventail de sujets incluant les fonds négociés en bourse de crypto-monnaies (ETF), l'intelligence artificielle (IA), la tokenisation des actifs réels (RWA) et le marché des altcoins. Avant cela, elle était rédactrice de contenu pour Binance, où elle produisait des rapports de recherche approfondis sur les tendances des cryptomonnaies, les analyses de marché, la finance décentralisée (DeFi), la...
READ FULL BIO
Sponsorisé
Sponsorisé