Voir plus

Breaking Abou Dhabi interdit le mining crypto sur les fermes agricoles

2 mins
Mis à jour par Célia Simon
Rejoignez Notre Communauté de Trading sur Telegram

EN BREF

  • Abu Dhabi a interdi le mining de crypto-monnaies dans les fermes agricoles, imposant des pénalités allant jusqu'à 10 000 AED.
  • La réglementation vise ainsi à préserver l'intégrité des terres agricoles, en veillant à ce que les ressources ne soient pas détournées à des fins de mining crypto.
  • Malgré cette interdiction, les Émirats arabes unis restent un acteur clé dans le paysage mondial du minage de Bitcoin.
  • promo

L’Autorité de l’agriculture et de la sécurité alimentaire d’Abou Dhabi vient d’interdire le mining de crypto-monnaies dans les fermes agricoles.

Cette réglementation concerne l’utilisation abusive des terres agricoles et impose ainsi des sanctions pouvant aller jusqu’à 10 000 dirhams des Émirats arabes unis (environ 2 722 dollars) aux contrevenants qui y réaliseront du minage crypto.

Une réglementation plus stricte pour préserver l’intégrité agricole

Le mining de crypto-monnaies exige une puissance de calcul et une électricité importantes, ce qui génère un conflit avec les fonctions agricoles primaires des fermes. Le gouvernement vise donc à préserver l’utilisation prévue des ressources agricoles ; ainsi, les agriculteurs de la région doivent maintenant éviter les activités de mining pour éviter de lourdes amendes.

Vue d'ensemble du mining de Bitcoin aux Émirats arabes unis.
Vue d’ensemble du minage de bitcoins dans les Émirats arabes unis. Source : Hashrate Index

Malgré cette réglementation, les Émirats arabes unis (EAU) restent une région pro-crypto. En 2023, le pays est apparu comme un acteur important dans le paysage mondial du mining Bitcoin, avec une capacité combinée de minage de BTC d’environ 400 mégawatts, contribuant ainsi à environ 4 % du taux de hachage mondial de l’actif crypto.

Les Émirats arabes unis ont par conséquent attiré de nombreuses entreprises crypto. En mai 2023, Chainalysis, une société d’analyse de blockchain, a établi son siège régional à Dubaï. De même, Blockdaemon, un fournisseur d’infrastructures institutionnelles, a étendu sa présence à Abu Dhabi, ce qui a été autorisé par l’Abu Dhabi Global Market (ADGM), un éminent régulateur financier.

Pour en savoir plus : Quelles cryptos peut-on toujours miner à domicile ?

Le paysage réglementaire des Émirats arabes unis s’applique à concilier innovation et conformité. En avril 2023, les EAU ont introduit un programme de licences pour les entreprises de crypto, en favorisant ainsi la clarté réglementaire. Cependant, ce programme n’est pas obligatoire pour Dubaï ou les zones franches économiques de la nation, ce qui reflète une approche plus nuancée de cette réglementation.

Morale de l’histoire : Fermiers et mineurs crypto ne font pas bon ménage.

Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024
Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024
Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024

Trusted

Avis de non-responsabilité

Avis de non-responsabilité : Conformément aux directives de The Trust Project, BeInCrypto s'engage à fournir des informations impartiales et transparentes. Cet article vise à fournir des informations exactes et pertinentes. Toutefois, nous invitons les lecteurs à vérifier les faits de leur propre chef et à consulter un professionnel avant de prendre une décision sur la base de ce contenu.

da475f486647738b39c0c88a3e7d115d.jpg
Shota Oba
Après avoir effectué un stage dans une entreprise de médias blockchain nationale tout en étant inscrit à une université en relations internationales, il a travaillé en tant que stagiaire dans deux échanges d'actifs crypto étrangers. Actuellement, en tant que journaliste, il se concentre sur le marché japonais des crypto actifs, à la fois sur l'analyse technique et fondamentale. Il négocie des crypto actifs depuis 2021 et s'intéresse aux affaires économiques et sociales.
READ FULL BIO
Sponsorisé
Sponsorisé