Les transactions internationales via la blockchain seront-elles possibles ?

Partager l’article
EN BREF
  • Il existe une tendance claire dans le monde à l'égard de l'adoption d'une réglementation en cryptomonnaie.

  • Les régulateurs surveillent le marché de la cryptomonnaie avec un certain degré de curiosité.

  • Le meilleur choix que nous puissions faire est de négocier avec ces régulateurs.

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

Qu’il s’agisse de peer-to-peer, avec des envois de fonds à vos proches, ou du segment B2B où les entreprises payent pour des biens ou des services, les transactions internationales font partie d’un processus très demandé. Ce phénomène croît à un rythme rapide. En 2019, McKinsey évaluait le marché des paiements internationaux à environ 230 milliards de dollars.



Malgré la popularité de cette industrie, le système actuel est loin d’être parfait. Il n’y a aucun moyen pour les flux financiers internationaux d’éviter de passer par une chaine de banques correspondantes, et il ne leur est donc pas possible de passer par la blockchain pour le moment. Cela signifie que les transactions prennent beaucoup de temps, et personne n’aime les frais élevés.

La blockchain se développe

C’est à ce moment que la technologie blockchain entre en jeu, offrant au secteur financier encore plus d’espace pour innover, avec de nombreux avantages.



Premièrement, effectuer des transactions via des systèmes basés sur la blockchain est moins cher, car ce processus nécessite moins d’intermédiaires et donc des frais moins élevés. Selon les estimations de Deloitte, l’utilisation de la blockchain pour les transactions entraînera une réduction de 40% à 80% des coûts de transaction.

L’efficacité est un autre avantage : un paiement international de cryptomonnaie peut prendre quelques minutes, voire quelques secondes, contre plusieurs jours d’attentes avec le système bancaire typique.

La sécurité financière est également renforcée, car toutes les actions sont enregistrées dans la blockchain. De même, l’utilisation de systèmes, de clés personnelles, et la possibilité d’ajouter des données à chaque transaction réduisent le risque de vol ou de fraude.

Bien que ce domaine soit encore à un stade précoce de développement, nous avons déjà accès à un large éventail de solutions de paiement par cryptomonnaie pratiques qui peuvent améliorer les paiements vers l’étranger.

Cependant, même compte tenu de la capacité technique de mener des transactions internationales efficaces, les solutions de crypto-paiement font face à des défis concernant leur mise en œuvre.

En 2009, les visionnaires de la blockchain rêvaient de faire des paiements directs en un clic, sans conversion ni souci des frontières.

Cependant, nous devons coopérer avec les systèmes financiers et les banques existantes, qui rejettent souvent de tels paiements. Ainsi, nous sommes confrontés à l’impossibilité d’effectuer des transactions vers l’étranger par le biais de cryptomonnaies.

La question est : “Est-ce provisoire ? Que se passera-t-il à l’avenir ?”

Le futur des paiements

Personnellement, je crois en un avenir où les paiements vers l’étranger peuvent être effectués avec une seule transaction Bitcoin rapide (BTC). Cependant, un tel avenir nécessite une réglementation, mais le potentiel est là.

Les régulateurs surveillent le marché de la cryptomonnaie avec un certain degré de curiosité. Ils reconnaissent que l’utilisation de la technologie blockchain est une solution qui peut révolutionner la finance.

Il existe une tendance claire dans le monde à adopter une réglementation pour faire croître ce marché d’une manière qui conviendrait aux législateurs locaux. De nombreux pays ont déjà introduit leurs propres politiques concernant la cryptomonnaie et la blockchain et ont commencé à développer de nouvelles infrastructures.

Par exemple, le Royaume-Uni a adopté des règlements et a commencé à accepter les demandes de licence des entreprises de cryptomonnaie.

À mon avis, se mettre d’accord avec les régulateurs est le meilleur choix que nous puissions faire. Il faudra cependant faire très attention. Je doute que nous puissions bientôt parler de la domination des cryptomonnaies sur le marché des paiements à l’international.

Pourtant, nous approchons définitivement du point de l’évolution de la finance où ce type de transaction pourrait devenir banale. La coopération avec le marché traditionnel et ses normes existantes est une étape essentielle pour que les plates-formes de cryptomonnaies se rapprochent d’un fonctionnement libre.

Nous avons encore beaucoup de travail à faire, mais les paiements en cryptomonnaie pourraient devenir suffisamment populaires pour rivaliser avec les solutions de paiement numérique et les cartes bancaires existantes, s’ils sont effectués correctement.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.
Share Article

SUJETS LIÉS