Voir plus

Elon Musk serait-il en train de préparer une crypto pour les habitants de Mars ?

5 mins
Par Nicole Buckler
Rejoignez Notre Communauté de Trading sur Telegram

EN BREF

  • Si tout se passe bien, SpaceX enverra son vaisseau spatial sur Mars dans deux ans.
  • Elon Musk a proposé une cryptomonnaie pour les prochains habitants de la planète rouge.
  • Houston, nous avons un problème…
  • promo

Si tout se passe bien, SpaceX enverra son vaisseau spatial sur Mars d’ici deux ans, mais Elon Musk pense déjà à lancer une crypto pour les habitants de la planète rouge.

Selon le Dr Robert Zubrin, fondateur et président de la Mars Society, il y a trois raisons pour lesquelles “Mars devrait être la cible de tous les programmes spatiaux”.

“En bref, Mars est la [planète] où se trouve la science. C’est là que se trouvent les défis et c’est là que se trouve l’avenir. Dans 500 ans, les gens ne se souviendront plus des factions qui ont dominé l’Irak, la Syrie ou ailleurs. Ils se souviendront de ce que nous avons fait pour rendre leur civilisation possible. Il s’agit de la chose la plus importante que nous puissions faire en ce moment. Si vous avez le pouvoir de faire quelque chose de grand, d’important et de merveilleux, foncez”.

Depuis des années, les scientifiques cherchent des moyens de rendre Mars vivable pour l’être humain. Pour terraformer la planète rouge, certains d’entre eux essaient même de cultiver ses terres stériles, car ceux qui s’y installeront n’auront probablement pas de billets de retour.

Mis à part l’agriculture qui taraude les esprits des scientifiques depuis plusieurs années, les prochains colons martiaux commencent à réfléchir aux moyens de paiement qu’ils pourraient utiliser sur la planète rouge. 

Elon Musk, l’homme qui veut vivre sur Mars

Envoyer des colonies humaines sur mars, le rêve le plus fou d’Elon Musk, est peut-être en train de se transformer en réalité. L’énigmatique milliardaire, dont l’imagination semble sans limites, a même pensé à ouvrir des bars sur Mars.

Pour parvenir à ses fins, Musk envisage de détruire les calottes polaires de Mars par des armes nucléaires. L’idée est de réchauffer la planète rouge, la rendant plus habitable pour l’être humain. En effet, le CO2 emprisonné dans les calottes glaciaires devrait finir par se disperser, produisant un effet de serre.

À plusieurs reprises, Musk a averti que “nous ne savons pas quand quelque chose va arriver à la planète Terre”. Ainsi, il pense que l’humanité ferait bien de coloniser Mars avant la troisième guerre mondiale. Des affirmations qui lui attirent autant de critiques que de louanges.

Jusqu’à présent, SpaceX a investi des milliards de dollars non seulement pour coloniser Mars, mais aussi pour le faire de façon durable et rentable. Et non, il ne s’agit pas d’un doux rêve lointain, car SpaceX prévoit de débarquer sur la planète rouge dès 2024, c’est-à-dire d’ici deux ans. 

Comment Elon Musk compte-t-il coloniser la planète rouge ?

Alors, où s’installera l’équipe de SpaceX ? Près de l’eau. En effet, du H₂O coulait autrefois sur les terres désormais stériles de Mars. Une partie de cette eau est restée enfermée dans la glace, laquelle sera vitale pour toutes les futures colonies.

Actuellement, les scientifiques de SpaceX tentent de trouver un moyen de vivre en utilisant uniquement les ressources naturelles de la planète rouge.

Les foreuses fabriquées par The Boring Company (qui appartient aussi à Elon Musk) seront également nécessaires sur Mars. En ce moment, ces engins servent à la construction du prochain réseau de transport souterrain de Los Angeles. Sur Mars, les tunnels seront indispensables pour protéger les futurs habitants humains contre les bombardements de rayonnements ionisants.

Les premiers logements devront probablement être situés dans des grottes artificielles souterraines profondes. Donc si vous rêviez de contempler les terrains de la planète rouge depuis votre balcon, restez là où vous êtes. 

Une fois que la colonie humaine aura comblé ses besoins fondamentaux, Elon Musk enverra des satellites Starlink sur Mars. Actuellement, ces satellites éclairent le ciel nocturne de notre planète et fournissent une connexion de haut débit partout dans le monde, y compris dans des endroits auparavant inaccessibles, comme au plus profond de l’Outback australien et même en Iran.

Les satellites Starlink permettront de maintenir la communication entre les colons de la planète rouge et les habitants de la Terre.

Mais qu’en est-il alors des Tesla ? Pourrait-on un jour voir ces fameuses voitures autonomes sillonner les terres rouges de Mars ? 

Les packs innovants de batteries Tesla, qui ont été créés par SpaceX, ont été vus dans la base privée de production et de test de vaisseaux spatiaux à Boca Chica, dans le sud du Texas. L’emplacement a été choisi par SpaceX pour sa proximité avec l’Équateur, un territoire parfaitement adapté aux gros lancements de fusées.

Houston, nous avons un problème…

Au fur et à mesure que les humains voyageront vers Mars, une nouvelle monnaie sera nécessaire. Naturellement, il s’agira d’une cryptomonnaie. Mais laquelle ? Dans un échange très intéressant avec CZ de Binance, Elon Musk a fait part de son intention de lancer un MarsCoin.

Malheureusement pour le PDG de Tesla, le nom MarsCoin a déjà été pris par un autre token créé en 2014 pour les mêmes raisons…En effet, les créateurs de la crypto en question avaient aussi pour objectif de financer une mission dans l’espace.

Avant que le projet d’Elon Musk soit dévoilé au grand public, on pensait qu’un voyage vers la planète rouge coûterait environ 10 à 30 milliards de dollars. Ainsi, l’altcoin a été conçu dans le but de soutenir financièrement la première colonie humaine sur Mars.

MarsCoin
Source

Le projet MarsCoin a déjà fait don de 400 000 pièces à la Mars Society et de 400 000 pièces à Mars One (qui n’existe plus). Fait intéressant, les fondateurs de Mars One voulaient envoyer des gens sur Mars et filmer une série télé-réalité là-bas. Au début, le projet a captivé l’attention du monde entier, mais il a été considéré comme une mission suicidaire par certains membres de la communauté scientifique, ce qui l’a poussé au bord du gouffre. Après s’être déclarée en faillite, l’entreprise à l’origine de MarsOne aurait fait don de ses MarsCoins à la Mars Society.

Une nouvelle crypto pour les nouveaux martiens ?

Bien que MarsCoin soit la première crypto de la planète rouge, cette dernière sera probablement abandonnée, laissant place à un nouveau token de SpaceX. Ceci dit, l’idée originale de MarsCoin était sans aucun doute très intéressante.

Le fait que les détenteurs du token soient capables de financer directement une mission spatiale était incroyable. Matt Damon, qui était “seul sur Mars”, n’aurait pas dit non à quelques MarsCoins pour faire ses courses sur la planète rouge en attendant que ses pommes de terre poussent.

Le projet MarsCoin est toutefois tombé dans les oubliettes. Mais nous sommes tous impatients de voir SpaceX lancer une cryptomonnaie pour Mars.

Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024
Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024
Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024

Trusted

Avis de non-responsabilité

Avis de non-responsabilité : Conformément aux directives de The Trust Project, BeInCrypto s'engage à fournir des informations impartiales et transparentes. Cet article vise à fournir des informations exactes et pertinentes. Toutefois, nous invitons les lecteurs à vérifier les faits de leur propre chef et à consulter un professionnel avant de prendre une décision sur la base de ce contenu.

wpua-150x150.png
Fatima-Zahra C
Diplômée de Toulouse Business School, Fatima-Zahra a entamé sa carrière en tant que consultante chez Deloitte, avant de se reconvertir dans la presse économique et fintech. En plus de son travail de journaliste, Fatima-Zahra a géré les relations presse de plusieurs cabinets d’avocats à Paris, Londres et Casablanca. Tombée sous le charme des cryptomonnaies en 2021, elle a travaillé en tant que traductrice chez BeInCrypto de 2021 à 2023. Ses sujets d’expertise : Cryptomonnaies, Finance...
READ FULL BIO
Sponsorisé
Sponsorisé