Tokens non fongibles (NTF) : une alternative pour sauver les entreprises ?

Partager l’article
EN BREF
  • Les modèles de commerce existants sont inégalitaires.

  • Divers projets basés sur la blockchain ont tenté de réformer le système de commerce en ligne traditionnel.

  • L'industries des NFT pourrait alimenter la prochaine génération de commerce décentralisé.

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

Les modèles actuels sont monopolistiques. Le commerce décentralisé activé par les NFT pourrait offrir une alternative viable au développement économique et sauver les petites entreprises.

Au cours de ces quatre dernières années, la scène de la blockchain a élargi son nombre d’intéressé. En 2017 et 2018, il y a eu le désormais tristement célèbre boom de l’offre initiale de pièces de monnaie (ICO). L’année suivante, ce sont les contrats intelligents de finance décentralisée (DeFi) qui se sont accaparés les projecteurs.

La DeFi : une voie à l’innovation

L’Ethereum (ETH) s’est imposé comme un acteur majeur des cryptomonnaies en introduisant une fonctionnalité de contrat intelligent et, par conséquent, en donnant naissance à des applications décentralisées personnalisables (dApps). Cela a permis à n’importe qui de créer sa propre dApp, surmontant ainsi le besoin des géants traditionnels du logiciel.

2020 a été l’année de la DeFi, qui a essentiellement décentralisé la plupart des services, et peut-être même la totalité des institutions financières traditionnelles. La DeFi offre une grande variété de possibilités de transactions peer-to-peer, telles que le prêt et l’emprunt, le staking, l’épargne à haut rendement et jusqu’aux paris. De plus, la recrudescence de la DeFi a établi un nouveau courant de pensée et a ouvert la voie à de nouvelles innovations.

Les tokens non fongible : piliers de l’innovation

Observant une progression constante, la scène des tokens non fongibles (NFT) semble être suffisamment matures pour connaître son propre boom en 2021.

Le concept de token non fongible permet de nouveaux types de transactions, où les utilisateurs ne sont pas limités aux échanges monétaires, mais peuvent profiter de l’échange d’actifs, qu’ils soient numériques ou physiques.

Les données de transaction sont également préservées pour les différentes parties, tandis que les redevances de l’actif sont à jamais gravées sur le contrat intelligent lui-même. En d’autres termes, les NFT sont en mesure d’alimenter la prochaine génération de commerce, à savoir le commerce décentralisé (ou dCommerce).

La question constamment exposée est la suivante : pourquoi les NFT et le dCommerce ne sont-ils pas déjà existants est raisonnable étant donné que le protocole ERC-721 est apparu il y a quelques années ? Il s’agit d’un interface standard pour les tokens non fongibles, également appelés actes. Cependant, il est important de comprendre d’abord le cadre dans lequel ils opèrent et sur quel schéma ces tokens pourraient innover.

Les entreprises technologiques possèdent la majorité du commerce en ligne

Bien que le commerce en ligne ait révolutionné le statu quo traditionnel du commerce physique, cette industrie a capitalisé sur le concept des transactions commerciales en ligne peer-to-peer (P2P) en le manipulant à son avantage. Quelques entreprises technologiques ont rapidement réussi à devenir les leaders du commerce en ligne, contrôlant de vastes quantités d’activités commerciales à l’échelle mondiale.

Par exemple, la part de marché d’Amazon représentait à elle seule près de 50% du marché de commerce électronique aux États-Unis en 2020. Avec plus de 25 ans d’existence, ces monopoles exploitent leur rôle d’intermédiaires en accumulant les données des consommateurs et en captant une plus-value créée par les utilisateurs.

Le phénomène de protection des données a dénoncé les pratiques de plusieurs industries, notamment celle du commerce en ligne.

Divers projets basés sur la blockchain ont tenté de réformer le système électronique traditionnel qui responsabilise les utilisateurs en offrant des alternatives aux processus actuels de gestion des données et de transaction.

Cependant, bien que ces initiatives dCommerce aient jeté les bases de l’émancipation des utilisateurs des géants traditionnels, certains besoins des consommateurs (par exemple, la confiance, la décentralisation et la transparence des données) doivent encore être satisfaits. Par conséquent, l’adoption massive de ces services n’est pas encore mûre.

Alimenter la prochaine génération de dCommerce avec les NFT

La scène des tokens non fongibles peut désormais profiter des exploits de ses prédécesseurs, les cryptomonnaies, et alimenter la prochaine génération de commerce décentralisé.

En utilisant les NFT pour éliminer les intermédiaires de commerce en ligne, les consommateurs peuvent profiter d’une nouvelle ère de commerce peer-to-peer. Cette innovation révolutionnaire que les NFT peuvent déclencher remettra le pouvoir entre les mains du consommateur.

Cela permettra également aux petits commerçants de reprendre pied face à la domination croissante des géants du commerce électronique, démocratisant ainsi le commerce.

L’activité commerciale actuelle dans le monde de la cryptomonnaie se limite à inclure uniquement les actifs numériques, ce qui à son tour déconnecte l’industrie du commerce du monde réel de plusieurs milliards de dollars de contrats intelligents et d’un Web de nouvelle génération.

On peut considérer que la montée des NFT devrait en elle-même alimenter un changement dans la mentalité des individus à cet égard. L’économie ne doit pas être limitée par sa «digitalité». Les produits et services numériques peuvent être associés à des objets du monde réel.

Il est temps d’agir

La technologie est déjà là; elle appartient aux leaders de la cryptomonnaie d’agir en conséquence. Les NFT fournissent l’infrastructure technique nécessaire pour interrompre le besoin d’intervention humaine et permettre l’accès à des bien matérielles de manière innovante.

L’échange de biens pourrait alors être automatisé comme un engagement à échanger des «articles», incluant des cartes de collection aux voitures, tout en passant par des maisons, en tant que NFT.

Les grands acteurs du commerce électronique exploitent de manière répétitive les utilisateurs et le flux de données, ajoutant des difficultés et des coûts supplémentaires à l’ensemble du processus d’achat et de revente numérique d’un actif.

En outre, la scène DeFi a prouvé à quel point il pourrait être nécessaire de changer les schémas existants, même si cela semble assez difficile à réaliser. Associez cette idée au fait que l’utilisation des NFT offrira aux petits commerçants une chance de rester compétitif tout en donnant aux consommateurs un meilleur accès aux produits de leur choix. Atteindre cet objectif devrait être une priorité absolue.

Néanmoins, la scène NFT a suffisamment mûri pour être le pionnier d’une nouvelle page de l’histoire, où tout le monde peut se faire confiance et utiliser une véritable plateforme de commerce peer-to-peer libérée de tout contrôle humain.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.
Share Article

Justin is the CEO and co-founder of Boson Protocol, which is a decentralized infrastructure that connects smart contracts to real-world commerce and its data. Researcher within the fields of innovation and blockchain with a focus on token-powered network effects business models. Justin previously headed-up Collinson Travel Experiences Division, a group of global loyalty rewards platforms including Priority Pass, LoungeKey and Mastercard Airport Experiences.

SUIVRE CET AUTEUR

Faites du trading avec les meilleurs signaux crypto - des profits garantis avec plus de 70% d’exactitude

Adhérez

Want to learn how to trade? Get a beginners guide from BeInCrypto Academy!

Learn now