Voir plus

Le casque de réalité virtuelle, l’avenir du metaverse

3 mins
Par Shubham Pandey
Traduit Célia Simon
Rejoignez Notre Communauté de Trading sur Telegram

EN BREF

  • L'entrée potentielle d'Apple sur le marché de la RV constitue l'une des grandes nouveautés à surveiller en 2023.
  • Cependant, les ventes mondiales de casques de réalité virtuelle ont chuté de plus de 12 % en 2022.
  • Alors, le casque VR est-il la clé du succès du metaverse ?
  • promo

Le metaverse continue d’atteindre de nouveaux sommets grâce à l’évolution des dispositifs portables tels que les casques de réalité virtuelle (RV). Cependant, compte tenu des conditions économiques défavorables, les ventes de ces casques ont diminué. Alors, les entreprises pensent-elles toujours que 2023 sera l’année du metaverse ?

Le metaverse a été l’une des plus importantes tendances de 2022. Selon un rapport de Bloomberg datant de décembre 2021, cette industrie devrait atteindre 800 milliards de dollars en 2024. L’immense croissance du metaverse et de la réalité virtuelle a ainsi attiré vers cet espace de nombreux entrepreneurs des secteurs du jeu, des arts, du commerce électronique, de la santé, de la blockchain ainsi que d’autres leaders du commerce de détail.

Le metaverse consiste en un environnement numérique simulé qui mélange la réalité virtuelle (VR) et la réalité augmentée (AR), les concepts de médias sociaux et la blockchain. Ensemble, tous ces éléments visent à développer des zones d’interaction variées pour les utilisateurs, et qui se rapprochent du monde réel. La personne peut ainsi s’adonner au shopping et même travailler dans cet environnement simulé, ce sans quitter le confort de son domicile.

Les utilisateurs peuvent rejoindre le metaverse depuis n’importe où dans le monde. Ils ont besoin d’une connexion internet haut débit et d’un casque VR pour s’immerger dans un monde simulé en 3D.

Les casques du metaverse

Les casques et gants VR transportent les utilisateurs dans un monde numérique, ce sans avoir à quitter son lit ou son logement. Cependant, il est rapporté que d’ici 2030, ces casques VR se convertiront en une combinaison haptique couvrant tout le corps.

À l’heure actuelle, le casque qui a fait fureur sur le marché est le Quest 2 de Meta, mis en vente en 2020. Il a ensuite été suivi par le Quest Pro, axé sur les entreprises, mais qui coûte 1 100 dollars de plus que le Quest 2. Cette considérable hausse de prix en fait un produit inabordable pour de nombreux amateurs de RV. D’ailleurs, cela se reflète dans les statistiques de vente aux États-Unis et à l’échelle mondiale, étant donné la part majoritaire et la domination de Meta.

Selon les données de NPD Group, les ventes de casques VR ont chuté de 2 % à la fin de décembre 2022, alors qu’elles s’élevaient à 1,10 milliard de dollars en 2021. La baisse s’élève à 12 % en glissement annuel pour descendre à 9,60 millions de dollars.

Cette baisse des ventes n’est pas une surprise, compte tenu des conditions difficiles du marché actuel. Ben Arnold, analyste en électronique grand public de NPD, a annoncé à BeInCrypto via Twitter : “La RV a connu des jours de liesse extraordinaires en 2021. Il s’agissait du moment idéal (en 2021) pour se procurer un de ces produits, et la VR a cartonné.”

Néanmoins, la hausse des prix, attribuée à l’inflation, reste le principal facteur ayant entraîné la baisse des chiffres de vente pour 2022. Pour éclairer davantage sur la situation, BeInCrypto a contacté les analystes de CCS Insight. Suite à une conversation par email, l’équipe a déclaré dans un rapport : “La faiblesse macroéconomique laisse son empreinte sur les marchés des appareils grand public, et les appareils de réalité virtuelle et augmentée (souvent désignés ensemble comme la réalité étendue) ne font pas exception.”

La société a déclaré que les ventes unitaires mondiales de cette branche ont atteint 10 millions de dollars en 2022. Cependant, en 2023, elles ne devraient atteindre que 11,40 millions de dollars.

Apple et Sony sautent le pas du metaverse

Le géant de la technologie Apple compte lancer sa propre version des casques cette année. De même, le produit d’un autre grand nom du jeu, Sony, dont le casque coûtera environ 500 dollars, devrait arriver le mois prochain.

Source: Playstation.blog

HTC, une entreprise technologique basée à Taiwan a récemment présenté son produit VIVE XR Elite.

Cher Wang, cofondateur et président de HTC, a déclaré que la sortie de son dispositif, au prix de 1099 dollars, constituait la porte d’entrée au metaverse.

D’autres entreprises sautent également le pas, ayant investi d’importantes réserves de liquidités pour parvenir au même résultat.

Quels sont les obstacles à venir pour le secteur ?

Le metaverse, comme d’autres technologies avant lui, est voué à se heurter à des obstacles. Et plus la popularité augmente, plus l’intérêt des organismes de surveillance réglementaire augmente en tandem.

Les acteurs malveillants peuvent emprunter différentes voies pour détrousser les utilisateurs des metaverses. Ainsi, il faut se méfier notamment de délits financiers tels que les escroqueries et les fraudes, ainsi que de ceux plus spécifiques aux actifs numériques. Ces derniers comprennent par exemple le piratage et le vol d’actifs numériques appartenant aux utilisateurs des services liés au metaverse. D’où l’appel lancé aux régulateurs afin qu’ils se penchent sur cette technologie émergente.

En parallèle, certaines incertitudes et ambiguïtés concernant le metaverse doivent encore être clarifiées.

La morale de l’histoire ? Pour survivre, le metaverse pourrait avoir besoin de plus qu’un univers virtuel pixelisé.

Les meilleures plateformes de cryptos | Juin 2024

Trusted

Avis de non-responsabilité

Avis de non-responsabilité : Conformément aux directives de The Trust Project, BeInCrypto s'engage à fournir des informations impartiales et transparentes. Cet article vise à fournir des informations exactes et pertinentes. Toutefois, nous invitons les lecteurs à vérifier les faits de leur propre chef et à consulter un professionnel avant de prendre une décision sur la base de ce contenu.

Celia-Simon.jpg
Célia Simon
Célia a poursuivi des études de langues ainsi que de traduction générale et juridique à l'Université de Bordeaux, l'Université de Tours et la Organización Mexicana de Traductores à Guadalajara au Mexique. Après avoir découvert le potentiel des cryptomonnaies en 2020, elle travaille actuellement en tant que rédactrice en chef pour BeInCrypto France. Membre de la Organización Mexicana de Traductores et traductrice assermentée de l'État de Jalisco. Ses zones d'expertise : - Les...
READ FULL BIO
Sponsorisé
Sponsorisé