La Banque de Russie va tester le rouble numérique en 2022

Partager l’article
EN BREF
  • Le rouble numérique sera créé en décembre 2021 et testé en 2022.

  • Les banques commerciales feront également partie du projet pilote, avec des capacités de contrats intelligents envisagées.

  • La Russie est le tout dernier pays à annoncer un projet pilote de CBDC.

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

La Banque de Russie a annoncé qu’elle testerait un rouble numérique en 2022, ce qui fait d’elle un autre grand gouvernement qui se lance dans la CBDC.

Lors d’une conférence de presse, la première vice-gouverneure Olga Skorobogatova a déclaré qu’un prototype de rouble numérique serait créé en décembre. L’actif, basé sur la technologie du registre distribué, utilisera probablement un code source ouvert dont le contrôle sera centralisé par la banque.

Skorobogatova a déclaré /

“Nous avons examiné de nombreux projets, et beaucoup aimeraient dire qu’ils ont un produit prêt à l’emploi, mais [ils ne] travaillent pas pour le rouble numérique.”

Le plan a été révélé le 8 avril sur le compte Twitter officiel de la banque.

La Russie envisage la création d’une CBDC depuis un certain temps, et le dernier rapport est le résultat d’un retour d’informations et de délibérations internes. Les banques commerciales et les institutions seront également associées au programme pilote. Des rapports antérieurs ont suggéré que les monnaies numériques pourraient même supplanter SWIFT.

Le système fonctionne par paliers : la banque centrale ouvre des portefeuilles aux banques commerciales pour y stocker des roubles numériques. Ces banques ouvriront ensuite des portefeuilles pour leurs clients. Les contrats intelligents seront également à l’honneur, car la banque souhaite que les transactions conditionnelles soient une option.

Le rapport note également que les roubles numériques seront toujours en possession des utilisateurs finaux. En cas de faillite d’une banque, les portefeuilles seront toujours disponibles auprès d’autres institutions.

La Russie rejoint de nombreux autres pays pour tester la CBDC

La Russie a officiellement déclaré son intention de lancer un rouble numérique. Si aucune date ferme n’a été fixée pour le lancement de la CBDC au-delà des programmes pilotes, l’intention est claire. La Russie ne veut pas rester en marge de la course aux technologies financières, à laquelle participent déjà plusieurs grandes nations développées.

La Chine est en tête du peloton et a déjà mené avec succès plusieurs projets pilotes de CBDC. D’une manière générale, la Chine souhaite tirer parti des DLT (technologies de registre distribué) pour numériser son économie, les autorités élaborant une stratégie blockchain pour la décennie.

Les autres grandes puissances qui testent les CBDC sont la France, le Japon, l’Australie et la Suède, même si, en réalité, la liste est beaucoup plus longue. L’intérêt soudain pour les CBDC a été stimulé par la hausse du prix du bitcoin et les recherches sur les avantages des monnaies numérisées.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.
Share Article

Rahul Nambiampurath is an India-based Digital Marketer who got attracted to Bitcoin and the blockchain in 2014. Ever since, he's been an active member of the community. He has a Masters degree in Finance. <a href="mailto:editorinchief@beincrypto.com">Email me!</a>

SUIVRE CET AUTEUR

Faites du trading avec les meilleurs signaux crypto - des profits garantis avec plus de 70% d’exactitude

Adhérez

Want to learn how to trade? Get a beginners guide from BeInCrypto Academy!

Learn now