Voir plus

Minage Bitcoin : l’étrange nouvelle source d’énergie des mineurs de BTC

3 mins
Par BeInCrypto Staff
Traduit Célia Simon
Rejoignez Notre Communauté de Trading sur Telegram

EN BREF

  • La société de mining Stronghold Digital vise à utiliser des pneus brûlés comme source de carburant pour le minage Bitcoin dans son usine de Pennsylvanie.
  • Cette étonnante proposition a suscité des réactions négatives de la part des groupes de défense de l'environnement comme des habitants de la région.
  • De même, la proposition controversée de Stronghold contribue à alimenter le débat sur l'impact environnemental du minage Bitcoin.
  • promo

Stronghold Digital Mining Co. a toujours suivi sa propre voie dans le secteur crypto. Ainsi, la société est notamment cotée au NASDAQ sous le symbole SDIG et s’enorgueillit d’être une “société d’énergie environnementale” qui utilise le minage de bitcoins pour mener à bien son programme de sensibilisation à l’environnement.

Stronghold est basée dans le comté de Carbon, en Pennsylvanie. C’est là que la société de ⛏️ mining a acquis la centrale électrique de Panther Creek en 2021 afin de réorganiser son modèle économique autour du minage de bitcoins et de la vente d’énergie.

Le mineur de BTC propose de nouvelles tactiques pour le moins inattendues

Stronghold a récemment déposé une demande auprès du ministère de la protection de l’environnement de Pennsylvanie (DEP) pour brûler des pneus usagés en guise de source de carburant alternatif dans son usine de Nesquehoning. La demande cite un rapport de l’EPA de 1991 et affirme que le carburant dérivé des pneus répondrait aux normes de qualité de l’air.

Cette démarche vise ainsi à réduire la très importante consommation d’énergie liée au minage de bitcoins, un processus qui fait appel à des machines puissantes travaillant 24 heures sur 24 pour résoudre des algorithmes complexes.

Cependant, l’ambition de Stronghold en matière de caoutchouc recyclé a suscité l’inquiétude des groupes de défense de l’environnement comme des habitants de la région. En effet, certaines organisations telles que PennFuture et Save Carbon County soutiennent que la combustion des pneus libère des toxines nocives dans l’air, et qu’elle peut augmenter le risque de cancer, d’asthme et d’autres problèmes de santé pour les personnes vivant à proximité de l’usine.

Par ailleurs, Linda Christman, qui dirige Save Carbon County, souligne que le comté de Carbon est l’un des plus pauvres de Pennsylvanie. Les détracteurs de ce projet, comme Mme Christman, estiment ainsi que les entreprises pourraient exploiter la vulnérabilité socio-économique de la communauté pour mener à bien des opérations potentiellement dangereuses.

De son côté, Russell Zerbo, du Clean Air Council, souligne que Stronghold a commis sept infractions au DEP en matière de qualité de l’air depuis que la société a pris possession de l’usine en 2021. Des propos qui jettent donc le doute sur la volonté de l’entreprise d’adhérer aux normes environnementales.

Le minage crypto vous intéresse ? Voici les crypto-monnaies que vous pouvez miner à domicile.

Stronghold Digital lutte contre le crypto winter

Stronghold Digital Mining s’est également débattu avec des problèmes financiers, enregistrant une perte d’exploitation de 14,5 millions de dollars pour le trimestre se terminant en mars 2023. Cela dit, malgré son statut de microcap et la volatilité du marché, l’entreprise a produit 626 BTC au 2ème trimestre de l’année 2023, ce qui représente une légère croissance par rapport aux 618 BTC du 1er trimestre de la même année. Par ailleurs, la société a récemment investi 3 millions de dollars dans l’achat de 2 000 nouveaux appareils miniers, ce qui témoigne ainsi de son intention de se développer.

En raison de sa situation financière délicate, l’entreprise a levé 10 millions de dollars par le biais d’un accord d’achat de titres en avril. Il s’agit d’un nouvel apport de capitaux après les précédents tours de table.

Cette surprenante proposition de Stronghold de brûler des pneus participe au grand débat concernant l’impact environnemental du minage de Bitcoin. Ainsi, l’entreprise chercherait à associer la crypto à des solutions énergétiques respectueuses de l’environnement. Cela dit, ses méthodes sont pour le moins controversées et ne sont pas sans risques écologiques et sanitaires.

Source énergétiques de mining Bitcoin. Source: Batcoinz

Certes, la volonté de Stronghold d’utiliser des matériaux de rebut pour la production d’énergie est louable. Cependant, son approche soulève de sérieuses inquiétudes tant pour les résidents locaux que pour les défenseurs de l’environnement.

Ainsi que le DEP évalue la demande, l’avenir de Stronghold reste en suspens, entre innovation et controverse.

Morale de l’histoire : Parfois, l’intention seule ne suffit pas.

Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024
Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024
Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024

Trusted

Avis de non-responsabilité

Avis de non-responsabilité : Conformément aux directives de The Trust Project, BeInCrypto s'engage à fournir des informations impartiales et transparentes. Cet article vise à fournir des informations exactes et pertinentes. Toutefois, nous invitons les lecteurs à vérifier les faits de leur propre chef et à consulter un professionnel avant de prendre une décision sur la base de ce contenu.

Celia-Simon.jpg
Célia Simon
Célia a poursuivi des études de langues ainsi que de traduction générale et juridique à l'Université de Bordeaux, l'Université de Tours et la Organización Mexicana de Traductores à Guadalajara au Mexique. Après avoir découvert le potentiel des cryptomonnaies en 2020, elle travaille actuellement en tant que rédactrice en chef pour BeInCrypto France. Membre de la Organización Mexicana de Traductores et traductrice assermentée de l'État de Jalisco. Ses zones d'expertise : - Les...
READ FULL BIO
Sponsorisé
Sponsorisé