Voir plus

EN BREF

  • Microsoft a annoncé que son service Azure Blockchain serait finalisé le 10 septembre 2021.
  • L'annonce invite les utilisateurs à migrer leurs données vers une blockchain alternative.
  • Quorum Blockchain Service de ConsenSys est une recommandation de migration.
  • promo

Microsoft a annoncé la désactivation de sa blockchain Azure pour 10 septembre 2021.

Aucun nouveau déploiement n’est autorisé sur Azure depuis le 10 mai, mais les déploiements existants seront pris en charge jusqu’au 10 septembre. L’annonce invite les utilisateurs à migrer leurs données vers un service alternatif, en fonction de l’état de développement de leurs projets.

Le blog sur lequel l’annonce a été publiée ne fournit aucune raison quant à la décision de Microsoft de fermer le projet.

Microsoft se penche sur Quorum

L’article conseillait ensuite aux utilisateurs d’envisager d’utiliser le service Quorum Blockchain de ConsenSys, une société de blockchain basée à Brooklyn et spécialisée dans Ethereum. ConsenSys a acquis la blockchain Quorum auprès de JPMorgan en août 2020.

Microsoft a énuméré quelques raisons de recommander le service Quorum. Selon le post, Quorum n’a pas de frais de gestion supplémentaires par rapport à son service Azure. De plus, les utilisateurs n’ont rien à apprendre de nouveau. En effet, la blockchain Quorum utilise une version améliorée de la technologie utilisée pour Azure.

Le développement d’Azure

Microsoft a initialement proposé le service Azure Blockchain-as-a-Service (BaaS) en 2015, date à laquelle elle a entamé sa relation avec ConsenSys. En janvier 2016, Microsoft a proposé un aperçu d’un environnement de laboratoire dans les DevTest Labs d’Azure. Cela a démontré que les services et les partenaires liés à la blockchain pouvaient découpler la technologie des machines virtuelles. Le plan de Microsoft pour l’Azure BaaS était d’offrir une place de marché certifiée pour la blockchain. Depuis lors, il s’est davantage concentré sur l’ajout de partenaires blockchain, plutôt que d’essayer de choisir des gagnants potentiels.

En mai 2019, Microsoft a annoncé les détails de nouveaux développements sur ses services cloud Azure. Ceux-ci étaient axés sur l’IA, la réalité mixte, la blockchain et l’Internet des objets (IoT) pour son cloud hybride et son edge computing. C’est à ce moment-là qu’Azure avait intégré Quorum en tant que registre sur le service Azure. À l’époque, il appartenait encore à JPMorgan. 

Microsoft avait précédemment affirmé que 95% des clients du Fortune 500 fonctionnaient sur Azure. Bien que la société ait déclaré que l’IA et la blockchain étaient les deux principaux domaines d’intérêt pour l’avenir, ces plans ne semblent pas s’être concrétisés.

Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024
Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024
Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024

Trusted

Avis de non-responsabilité

Avis de non-responsabilité : Conformément aux directives de The Trust Project, BeInCrypto s'engage à fournir des informations impartiales et transparentes. Cet article vise à fournir des informations exactes et pertinentes. Toutefois, nous invitons les lecteurs à vérifier les faits de leur propre chef et à consulter un professionnel avant de prendre une décision sur la base de ce contenu.

37c58b84a21f59fd4fd1cd91383114c2.jpg
Nicholas Pongratz
Nick is an Oral Communication Skills Professor and Data Science Specialist in Budapest, Hungary with an MSc in Business Analytics. He is a relative latecomer to the field of cryptocurrency and blockchain technology, but is intrigued by its potential economic and political usage. He can best be described as an optimistic center-left skeptic.Email him!
READ FULL BIO
Sponsorisé
Sponsorisé