L’entreprise IAGON lève 3,4 $ millions pour importer son Big Data chez Cardano (ADA)

Partager l’article
EN BREF
  • IAGON vient de clôturer une levée de fond à hauteur de 3,4 millions de dollars.

  • Cardano se révèle parfaitement adapté à l'hébergement d'applications de Big Data pouvant fonctionner à grande échelle.

  • IAGON s'engage à créer un marché distribué pour les ressources de calcul et de stockage.

  • promo

    Participez à LA PLUS GRANDE ICO d’Espagne: achetez le B2M dès maintenant.

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

Les capacités de Cardano se renforcent, et ce alors qu’une série de projets ont commencé à s’appuyer sur la blockchain à haut débit.

Sponsorisé



Sponsorisé

La dernière entreprise à avoir fait de grands progrès à cet égard est IAGON, qui vient de clôturer une levée de fond à hauteur de 3,4 millions de dollars. Le financement soutiendra l’objectif de la startup qui cherche à créer une plateforme de Big Data fonctionnant sur le réseau Cardano.

Blockchain VCs à zéro sur IAGON

Partons d’un constat maintenant largement assumé par le monde de la monnaie numérique : les startups axées sur la crypto ont beaucoup de problèmes à résoudre, mais obtenir un financement n’en est pas un – du moins pas pour ceux dont les idées résonnent avec les VC.

Sponsorisé



Sponsorisé

Ainsi, avec une demande d’allocation dépassant souvent l’offre, les meilleurs projets de blockchain ont eu peu de mal à obtenir le financement qui transformera leurs idées en réalité.

IAGON, entres-autres, ne fait pas exception, l’entreprise a déjà attiré des financements d’horizons variés avec des investisseurs tels que AU21 Capital, LedgerLink Labs, Blockchain Israel et Kirin Fund.

Avec cette poignée d’investisseurs providentiels qui compte d’ailleurs l’ancien conseiller de Cardano, Darren Camas, IAGON a sans difficulté atteint son objectif de financement de démarrage.

« Nous sommes ravis d’avoir reçu le soutien d’un réseau aussi large d’investisseurs dans l’écosystème de la cryptographie, avec un accent particulier sur Cardano. Avec le soutien de la communauté crypto, à la fois institutionnelle et locale, nous sommes sur le point de devenir l’alternative décentralisée à AWS et à toutes les autres infrastructures cloud Big Tech. »

Le fondateur d’IAGON, Navjit Dhaliwal

Le Big Data arrive à Cardano

L’entreprise Cardano, avec à sa tête l’ancien cofondateur d’Ethereum Charles Hoskinson, évolue depuis maintenant un bon moment. Si l’on observe la détermination de l’équipe qui dirige le projet, on perçoit très vite cette volonté d’avancer lentement, sans rien casser, ce qui semble signifier que les capacités de contrat intelligent ne font que commencer, trois ans après le lancement.

En somme, cette approche prudente voire presque diligente des tests a donné aux développeurs et aux utilisateurs l’assurance que le Network Cardano ne se dirigera pas vers une rupture pour faute de minutie. 

Considérant ces informations, les projets tels que IAGON concèdent que Cardano se révèle parfaitement adapté à l’hébergement d’applications pouvant fonctionner à grande échelle. Grâce à sa faible latence, ses faibles frais et son débit élevé.

L’ambition de AIGON est de construire une plateforme cloud décentralisée qui permettra à ses utilisateurs d’accéder aux données et aux fichiers à tout moment, n’importe où.

Alors, une sécurité élevée et une compatibilité avec les services cloud existants sont des composants clés, tandis que les hôtes pourront percevoir des frais pour fournir le stockage et la puissance de calcul.

Cependant, il faut noter que la solution qu’IAGON est en train de construire serait peu pratique sur un réseau de contrats intelligents comme Ethereum où les frais, bien qu’ayant considérablement baissé cette année, sont encore trop élevés pour des applications de cette nature.

« Le cloud computing a changé la structure des coûts et le modèle de construction de systèmes et de réseaux. La vision d’IAGON s’aligne sur l’éthique décentralisée consistant à créer un marché distribué pour les ressources de calcul et de stockage.  Les systèmes qui prévaudront en fin de compte sont ceux qui adoptent l’ouverture et la décentralisation tout en intégrant les outils que l’utilisateur final peut sélectionner pour son cas d’utilisation particulier et les exigences réglementaires, telles que les dossiers médicaux et la conformité HIPAA aux États-Unis, à la propriété des données avec GDPR dans l’UE, ou le transfert de données client à travers les frontières. »

Darren Camas, Conseiller d’affaires chez IAGON Pour finir, avec le financement désormais en place, il incombe à IAGON de prouver que l’avenir du big data et du cloud computing repose notamment sur Cardano. Tout cela pour légitimer encore un peu plus son projet, mais aussi, pour parvenir à se développer, avec toujours plus d’investisseurs.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.
Sponsorisé
Share Article

Noé est de formation rédacteur publicitaire. Après des années d'expériences dans des groupes tels que Publicis ou DDB, son intérêt pour la crypto-monnaie l'a conduit à intégrer l'équipe BeInCrypto où il rédige maintenant des articles sur des sujets qui le passionnent allant des NFT à la blockchain dans sa globalité.

SUIVRE CET AUTEUR

L’ICO de Bit2Me VIENT DE DEMARRER! Achetez le token B2M dès maintenant.

J’achète!

Signaux de marché, études et analyses. Rejoignez notre chaîne Telegram dès aujourd’hui !

Rejoignez-nous