Une vulnérabilité dans les portefeuilles de stockage de Ledger a été trouvée. La société française a annoncé qu’elle allait rapidement corriger la faille.

Dans le cadre d’un programme de détection de bug lancé par Ledger, un chercheur en cybersécurité a trouvé une faille dans le matériel fabriqué par la firme.

Mo Nokhbeh a relevé que le portefeuille Ledger n’isole pas correctement les applications responsables de l’autorisation des transactions.

Elle pourrait permettre à un pirate de dérober des Bitcoins lors du transfert d’un autre coin issu d’un fork du BTC tel que Bitcoin Cash (BCH) et Litecoin (LTC).

Ledger donne sa version

La firme créée par Éric Larchevêque n’aurait pas tout de suite pris en compte la découverte du chercheur. Toutefois, Ledger a déclaré au journaliste français Grégory Raymond sa version :

(…) Notre point de vue sur la chronologie diffère, et nous sommes sincèrement désolés pour la mauvaise communication. Il est important de noter que nous n’omettrons jamais la découverte faite par un chercheur en sécurité pour améliorer nos produits.

Le 29 juillet, l’entreprise a déjà agité l’actualité en annonçant l’intrusion de sa base de données. Le pirate a réussi à voler un million d’e-mails de client.

Vous souhaitez vous joindre à la communauté BeInCrypto?
Rejoignez gratuitement notre groupe Telegram pour des nouvelles exclusives, des conseils de trading et une foule d’interactions avec d’autres passionnés de cryptomonnaies.

Images gracieusement fournies par Shutterstock, TradingView et Twitter.