Cardano donne la priorité aux droits de l’homme, selon son fondateur Charles Hoskinson

Partager l’article
EN BREF
  • Charles Hoskinson, fondateur de Cardano et PDG de IOHK, a parlé de la difficulté d'application de la technologie blockchain dans les pays en développement.

  • M. Hoskinson estime que cela "ne fait aucun sens" de mettre en place des solutions sous des régimes autocratiques, mais que les économies émergentes ont davantage besoin de cette technologie que les pays développés.

  • Ces commentaires font suite à la collaboration de Cardano avec le ministère de l'éducation éthiopien pour la création d'un système universel d'accréditation des étudiants.

  • promo

    Participez à LA PLUS GRANDE ICO d’Espagne: achetez le B2M dès maintenant.

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

Charles Hoskinson, fondateur de Cardano et PDG de IOHK, s’est exprimé il y a peu au sujet des difficultés d’application de la technologie blockchain dans les pays en développement.

Sponsorisé



Sponsorisé

Lors d’une récente interview avec Bloomberg et axée sur le travail de Cardano en Éthiopie, M. Hoskinson a insisté sur l’engagement de son entreprise en faveur des droits de l’homme. “Nous croyons beaucoup à la qualité des droits de l’homme”, a-t-il déclaré. C’est pourquoi, selon lui, il serait absurde de construire des solutions d’identité dans des pays qui “ont un lourd passif de très importantes violations institutionnelles”. Dans ces cas-là, M. Hoskinson pense que l’État pourrait abuser de ces solutions aux dépends la population.

Toutefois, Charles Hoskinson a admis que pour fonctionner, l’entreprise devait être pragmatique dans son approche. “Vous devez équilibrer chaque transaction. Vous considérez d’abord le contexte national, puis les faits et les circonstances”, a-t-il déclaré. “Les choses changent, et dans certains cas, vous devez quitter les lieux, même après avoir passé des années à travailler dans un pays.”

Sponsorisé



Sponsorisé

M. Hoskinson a ensuite confié qu’il avait dû refuser un accord avec un pays d’Amérique centrale, et qu’il était pourtant impatient de conclure. Après avoir constaté que les droits humains s’y détériorait, il a déclaré que le lieu ne correspondait plus à ses valeurs. Toutefois, malgré ces difficultés, le fondateur de Cardano a souligné qu’il s’agit de ce genre de nation qui, en fin de compte, bénéficierait le plus de la technologie blockchain.

Le travail de Cardano en Ethiopie

Cette question a été soulevée en raison du travail de développement de la société IOHK en Éthiopie. Cardano y collabore avec le ministère de l’Éducation afin de fournir un système universel d’accréditation pour les étudiants. Les numéros d’identification des étudiants seront ainsi couplés aux données des systèmes de gestion de l’apprentissage du ministère. Une fois couplées, ces cartes d’étudiant serviront de base à un enseignement personnalisé et, à long terme, à des politiques éducatives fondées sur les données. Cela pourrait également permettre aux citoyens de disposer de copies de sauvegarde de documents importants, tels que les diplômes ou les titres de propriété.

Pour les élèves allant de la maternelle à la douzième année d’enseignement, le système sera lancé à l’automne, a précisé M. Hoskinson. Jusqu’à présent, environ un million de personnes ont été intégrées au système, lequel devrait compter cinq millions d’élèves au total. À terme, l’ambition de Charles Hoskinson est de viser un système d’identification national complet, ce qui correspondrait à 110 millions de personnes.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.
Sponsorisé
Share Article

Nick is an Oral Communication Skills Professor and Data Science Specialist in Budapest, Hungary with an MSc in Business Analytics. He is a relative latecomer to the field of cryptocurrency and blockchain technology, but is intrigued by its potential economic and political usage. He can best be described as an optimistic center-left skeptic.<a href="mailto:editorinchief@beincrypto.com">Email him!</a>

SUIVRE CET AUTEUR

Signaux de marché, études et analyses. Rejoignez notre chaîne Telegram dès aujourd’hui !

Rejoignez-nous

Gagnez jusqu’à 10 000 USD chaque semaine avec l’AMM + Arena de CoinFLEX !

Gagnez dès maintenant