Une nouvelle mise à niveau de l’USD Coin permettra des “envois sans gaz”

Partager l’article
EN BREF
  • Le Centre Consortium a annoncé le lancement d'une version 2.0 de l'USDC.

  • Le nouveau stablecoin permet de réaliser des "envois sans gaz" en désignant un portefeuille tiers pour le paiement des frais de gaz.

  • La monnaie accroît également sa sécurité avec l'intégration de tâches administratives on-chain.

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

L’USD Coin (USDC) fera l’objet d’une révision majeure liée au traitement des paiements dans le cadre d’une mise à niveau annoncée il y a peu. Les utilisateurs du Centre Consortium-Circle et de Coinbase ont été informés que l’USDC 2.0 offrira des “envois sans gaz” ainsi qu’une sécurité accrue pour les contrats intelligents.



Jusqu’à présent, l’USDC a exigé des utilisateurs qu’ils détiennent un solde en Ethereum (ETH) afin de couvrir le coût des frais de transaction (souvent appelés “frais de gaz“). Ces frais devaient être payés en ETH, ce qui signifie que les utilisateurs devaient détenir les deux actifs.

La frivolité de l’acquisition comme de la détention des deux pièces et le savoir-faire nécessaire pour effectuer ces paiements entraînent un potentiel d’adoption très limité. Parmi la multitude d’autres instruments de paiement, très peu d’utilisateurs traditionnels envisageraient cette option.



La version 2.0 de l’USDC permet aux utilisateurs de contourner les frais de gaz en déléguant le paiement à une adresse différente. En d’autres termes, les frais de gaz sont payés par un portefeuille tiers. Cela permet d’effectuer la transaction avec le seul portefeuille de l’USDC.

Cette mise à niveau s’appelle “envoi sans gaz”, car elle permet à l’utilisateur de réaliser l’ensemble de la transaction sans l’aide de l’ETH. Cela dit, les frais de gaz ne peuvent être complètement supprimés, car le réseau Ethereum les exige. La nouvelle mise à niveau transfère simplement ces frais et les transmet ensuite à l’utilisateur initial par le biais d’un échange de devises.

Bien que le nouveau système ne puisse pas supprimer les frais de gaz, il peut offrir une expérience beaucoup plus fluide à l’utilisateur. Le Centre Consortium espère que cela limitera la barrière à l’entrée dans l’usage de l’USDC, et augmentera l’adoption du stablecoin par les utilisateurs plus traditionnels.

L’annonce indiquait également que l’USDC 2.0 déplacera une grande partie du travail administratif vers des processus multi-signatures on-chaîne. Cela supprime le risque d’erreurs en dehors de la chaîne et limite la charge de travail manuel pour l’administration de cette dernière.

Avec des contrats à signatures multiples comme noyau fonctionnel, le travail administratif est également beaucoup plus sûr qu’auparavant. De plus, la chaîne permet une plus grande décentralisation des tâches administratives dans l’ensemble du réseau.

La nouvelle version de l’USDC est disponible depuis le 27 août, et compte maintenant plus de 1,4 milliard de dollars en USDC en circulation.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.
Share Article

The opinion of BeInCrypto staff in a single voice.

SUIVRE CET AUTEUR