La banque française, BNP Paribas, a annoncé un partenariat avec Digital Asset. Cette entreprise développe des solutions utilisant le langage DAML.

Le langage de programmation DAML permet de développer des solutions basées sur une infrastructure de registre distribué (DLT) complexe.

L’objectif du partenariat est de connecter la bourse d’Australie (Australian Securities Exchange—ASX) et la bouse de Hong Kong (Hong Kong Exchange— HKEX).

Les applications ou dApps seront destinées au trading et au règlement des titres financiers en temps réel. Luc Renard, Responsable à BNP Paribas Securities en Asie, a déclaré :

Nous pensons que le DAML a le potentiel de devenir une nouvelle norme pour les marchés de capitaux internationaux. En tant que langage de smart-contract, il peut être utilisé par presque toutes les plateformes de trading et de règlement de titres financiers.

L’entreprise Digital Asset

L’entreprise Digital Asset est connue pour son travail avec la bourse de Hong Kong (HKEX) pour le développement de la solution Stock Connect. Celle-ci sert de passerelle aux investisseurs internationaux pour participer aux échanges entre Shanghai et Shenzhen. Contrairement à la fenêtre de règlement habituelle de deux jours, en Chine, elle est de quatre heures.

Le 14 septembre, la société Digital Asset a également annoncé un autre accord avec le réseau de services chinois Blockchain-enabled Service Network (BSN), où le DAML permettra l’interopérabilité entre les blockchains en utilisant différentes technologies de registres distribués (DLT).