La Banque centrale européenne publie un rapport sur l’euro numérique

Partager l’article
EN BREF
  • Le rapport de 55 pages donne 14 conditions et conceptions d’un euro numérique.

  • Le rapport énumère les avantages que pourraient avoir une telle monnaie.

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

La Banque centrale européenne va étudier le lancement d’un euro numérique en 2021 et a publié un rapport sur la conception et les avantages d’une telle monnaie.



 

La BCE publie un rapport sur l’euro numérique

D’après un rapport publié le 2 octobre, la Banque centrale européenne (BCE) pourrait commencer à envisager sérieusement le lancement d’un euro numérique d’ici la mi-2021.



Le rapport n’est que le début des discussions et soulève d’autres problématiques avant la conception officielle d’une telle monnaie.

Le rapport de 55 pages donne 14 conditions et conceptions possibles. Il ne s’agit que du début des discussions, en plus de soulèver d’autres problématiques avant d’étudier officiellement l’euro numérique.

Le rapport analyse, entre autres, l’impact qu’un euro numérique pourrait avoir sur les paiements de détail et comment les cryptomonnaies pourraient s’intégrer dans le paysage de l’Union européenne. Toutefois, le rapport ne précise pas quel modèle de monnaie la BCE choisira ni la date de conception d’une monnaie numérique de banque centrale (CBDC).

 

Avantages et inconvénients

Toutefois, le rapport mentionne les avantages d’une telle monnaie : « Les avantages possibles d’un euro numérique et les changements rapides dans le paysage des paiements de détail impliquent que la banque centrale européenne doit être prête à déployer un euro numérique. Cela soutiendrait l’élan de l’Europe vers une innovation continue. Il contribuerait également à son autonomie stratégique en offrant une alternative aux prestataires de paiement étrangers pour des paiements rapides et efficaces en Europe et au-delà ».

L’une des énigmes est que le manque de protection de la vie privée d’une telle monnaie pourrait entrer en conflit avec l’un des cinq principes énoncés dans le document : « les utilisateurs doivent faire confiance à l’euro numérique et à la banque centrale européenne. »

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.
Share Article

Rédacteur freelance basé à Paris et Zagreb. Je suis engagé dans l’écosystème blockchain depuis 2017. Je m'intéresse particulièrement au Bitcoin et à la finance décentralisée.

SUIVRE CET AUTEUR