Option “annuler” pour les transactions ETH, diponible sur MetaMask et WalletConnect

Partager l’article
EN BREF
  • La startup israélienne de blockchain Kirobo a dévoilé une fonction "annuler transaction" pour les transactions en ETH, suite au succès de sa version pour le BTC.

  • Disponible immédiatement, cette option permettra à terme de couvrir toutes les transactions ERC-20 et de se prémunir contre les brûlures accidentelles de jetons.

  • Selon Kirobo, son objectif est de créer des couches sur chaque blockchain populaire afin de protéger les utilisateurs contre l'erreur humaine.

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

La startup israélienne Kirobo a annoncé le lancement d’un bouton “annuler la transaction” pour les transactions de la blockchain Ethereum (ETH).



Auparavant disponible exclusivement pour Bitcoin, cette fonction est désormais ouverte aux transactions en ETH depuis le 12 novembre, et sera suivie plus tard par les transferts de jetons ERC-20.

Selon l’entreprise soutenue par le gouvernement israélien, la fonction comprendra à terme une protection contre l’envoi de fonds vers des contrats intelligents qui n’acceptent pas de dépôts. De telles transactions entraînaient auparavant une perte irrémédiable des jetons.



C’est encore arrivé, une petite erreur et plus d’un million de dollars ont été perdus dans un seul moment d’inattention ?
Pensez-vous vraiment que c’est à cela que devrait ressembler un système financier normal ?
#bitcoin #ETH #crypto #kirobo
Quelqu’un vient de perdre 1 134 905$ 28 050,04 AAVE

Éviter de brûler accidentellement des jetons

Selon Kirobo, cette fonctionnalité est désormais accessible aux porteurs d’ETH grâce à MetaMask et WalletConnect, selon un processus qui ressemble beaucoup à celui de sa fonction populaire de transaction Bitcoin.

Les utilisateurs doivent entrer un mot de passe unique lorsqu’ils envoient des fonds à une adresse ETH. Si l’adresse du destinataire ne saisit pas le même mot de passe, les fonds ne sont pas débloqués du portefeuille de l’expéditeur.

En cas d’erreur ou d’absence de mot de passe, l’expéditeur est en mesure de récupérer ses fonds en cliquant sur un bouton. Ce faisant, la fonction élimine le problème courant du blocage permanent des fonds dans les contrats intelligents erronés.

Elle protège également les utilisateurs contre la possibilité de brûler par inadvertance leurs jetons ETH en les envoyant accidentellement à la tristement célèbre adresse 0x0000000000000000000000000000000000000000, qui contient maintenant plus de 500 millions de dollars de jetons ETH et ERC-20 perdus.

Kirobo affirme que cette solution offre une protection contre les attaques de type “man-in-the-middle” ou “intermédiaire”, car les pirates informatiques ne peuvent pas accéder aux fonds en ETH sans le mot de passe correspondant. La société affirme également qu’elle ne détient pas la garde des jetons des utilisateurs à aucun moment, pour plus de confiance.

Ethereum (ETH) s’adapte pour le meilleur

Asaf Naim, PDG de Kirobo, a parlé du potentiel de ces options pour aider Ethereum à se développer en tant que centre de DeFi crypto :

L’utilisation de notre couche logique élimine finalement la nécessité d’envoyer une transaction test, ce qui réduit fortement le niveau d’anxiété ressenti par les utilisateurs lorsqu’ils transfèrent des fonds à un tiers. Kirobo soutient le principe de la décentralisation et donne aux utilisateurs la même tranquillité d’esprit que celle qui découle de l’envoi de fonds entre banques. En réalité, le service est supérieur puisque, comme nous le savons, les fonds desportefeuilles cryptés ne peuvent pas être gelés.

L’explosion de la popularité des protocoles DeFi a fait que le volume quotidien des transactions Ethereum dépasse le million, soit plus de trois fois celui de Bitcoin.

Volume des transactions Bitcoin : YCharts

Volume des transactions ETH : YCharts

Selon Kirobo, cette solution contribuera grandement à l’expansion d’Ethereum. La société cherche ainsi à créer des couches sur des blockchains populaires qui protègent les transactions contre l’erreur humaine et les rendent aussi sûres que tout ce que la finance traditionnelle a à offrir.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.
Share Article

I first got into crypto at the University of Hull in 2010 when my friend Jacky and I ironically bought a few bitcoin thinking of it as some kind of internet-joke-thing. We both got rid of it soon after, but while I totally forgot about it and focused on building a career in television, he kept an eye on the crypto scene and a few years later back home in Hong Kong, he made a small fortune investing in Ethereum. That showed me! These days in addition to my writing and television career, I am now a busy crypto advocate because I believe cryptocurrencies and blockchain technology are a key driver of Nigeria's technological transformation, contributing in no small measure to Africa's unique leapfrogging phenomenon. <a href="mailto:editorinchief@beincrypto.com">Email me!</a>

SUIVRE CET AUTEUR