La prochaine grande mise à jour d’Ethereum pourrait réduire les frais de gaz sur la couche 2

Partager l’article
EN BREF
  • L'EIP-4488 réduira les frais de gaz pour les transactions de la L2 d'Ethereum.

  • Vitalik Buterin a déclaré qu'une “solution rapide et bâclée” est nécessaire pour les rollups.

  • La TVL de la couche 2 a grimpé de 700% au cours des trois derniers mois.

  • promo

    Participez à LA PLUS GRANDE ICO d’Espagne: achetez le B2M dès maintenant.

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

Vitalik Buterin, le cofondateur d’Ethereum, vient de présenter une nouvelle proposition d’amélioration (EIP) qui vise à réduire les frais de transaction, lesquels constituent l’un des plus grands inconvénients du réseau.

Le mois dernier, Vitalik Buterin a présenté l’EIP-4488, une amélioration qui a pour objectif de réduire les “calldata” (données d’appel) des transactions. La mise à jour pourrait apporter une baisse de court-terme des frais de transactions qui montent en flèche.

L’objectif principal de la proposition est de réduire les frais de gaz sur l’écosystème grandissant des solutions de mise à l’échelle de couche 2 (L2).

Les développeurs d’Ethereum ont réagi positivement à l’annonce de l’EIP-4488 et ont expliqué les détails de cette proposition d’amélioration à la communauté Twitter. Techniquement, l’EIP-4488 réduit le coût des données d’appel de 16 à 3 gaz par octet, tout en mettant en place un plafond sur les données d’appel par bloc pour limiter les risques liés à la sécurité.

Comme expliqué par l’un des chercheurs, “les frais généraux des rollups (cumuls) diminuent, réduisant ainsi les frais de la couche 2” du réseau ETH.

Réduire les frais de couche 2 (L2)

Le chercheur a expliqué que la mise à jour n’augmente pas directement la capacité de données de la couche 1 d’Ethereum, “mais équilibre plutôt le coût d’exécution avec le coût des données en faveur des cumuls, tout en conservant une capacité maximale similaire”. Ensuite, il a ajouté :

“Donc, à long terme, nous avons certainement besoin de sharding pour augmenter la capacité, mais à court terme, nous bénéficions de frais de cumul moins élevés”.

En outre, il a précisé que la disponibilité des données est le plus grand problème de mise à l’échelle, et que cette EIP est un “soulagement pour les protocoles L2 qui le combattent”.

Le 2 décembre, Vitalik Buterin a déclaré: “L’essentiel est de créer une solution rapide et sommaire, car les rollups en ont besoin au plus vite”. De plus, il a expliqué que le coût d’une transaction de rollups est fonction des données qu’ils renvoient sur le réseau principal Ethereum”.

“Pour ce faire, les rollups ajoutent des données d’appel à leurs transactions, leur prix est actuellement de 16 gaz par octet. Si nous réduisons le coût des données d’appel, nous réduisons automatiquement le coût des transactions de rollups”.

Notons que M. Buterin a déjà présenté les protocoles de couche 2 comme solution à court terme aux problèmes de mise à l’échelle d’Ethereum.

L’EIP-4490, une autre proposition d’amélioration a été déployée pour réduire les frais de gaz avant la mise à jour “The merge” (La fusion). Selon le calendrier actuel, la fusion d’Ethereum avec la Beacon Chain aura lieu au premier semestre 2022.

Situation actuelle de l’écosystème Ethereum

L’adoption du réseau de couche 2 a augmenté au cours des derniers mois, notamment en raison de la flambée des frais de gaz. Au moment où nous écrivons ces lignes, le coût moyen d’une transaction sur la couche 1 d’Ethereum est d’environ 37 $ selon BitInfoCharts.

Actuellement, la valeur totale verrouillée (TVL) sur tous les réseaux L2 est de 6,62 milliards de dollars selon L2beat. Au cours des trois derniers mois, la TVL a grimpé d’environ 700%. Avec une part de marché de 40 % et une TVL de 2,65 milliards de dollars, Arbitrum est actuellement le premier protocole L2 du marché.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.
Share Article

Martin écrit sur les thèmes de cybersécurité et d'infotechnologie depuis vingt ans. Fort de son expérience en tant que trader, il couvre activement le secteur des blockchains et de la crypto-monnaie depuis 2017.

SUIVRE CET AUTEUR

Signaux de marché, études et analyses. Rejoignez notre chaîne Telegram dès aujourd’hui !

Rejoignez-nous

Gagnez jusqu’à 10 000 USD chaque semaine avec l’AMM + Arena de CoinFLEX !

Gagnez dès maintenant