Montpellier Business School dématérialise ses diplômes grâce à la certification blockchain

Partager l’article
EN BREF
  • Montpellier Business School (MBS) va remettre des diplômes enregistrés sur la blockchain.

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

Montpellier Business School (MBS) va remettre à chacun de ses étudiants un diplôme numérique, certifié et sécurisé sur la blockchain. 



Diplômes sur la blockchain

Ce nouveau format de documents académiques 100% numériques, appelés « digital credentials », permet de donner accès au diplôme d’un simple clic depuis n’importe quel appareil. Les données consultées sont lues en temps réel sur une blockchain, avec toutes leurs preuves d’authenticité. Les diplômes deviennent impossibles à modifier ou à falsifier.

Oscar Castellana, Responsable du service de l’Administration des études de MBS, a expliqué :



A la suite de la cérémonie des diplômes, les jeunes diplômés reçoivent un lien unique, valable à vie, et sont alors en mesure de prouver l’authenticité de leur diplôme numériquement, sans avoir à en faire la demande.

Avantages

Les avantages sont nombreux, aussi bien pour les diplômés et les recruteurs :

Les « blockchain digital credentials » est utilisable pour le diplômé directement sur tous les réseaux sociaux professionnels. Il s’intègre par exemple à son profil LinkedIn et se télécharge au besoin en PDF.

Les recruteurs gagnent, quant à eux, du temps et dispose toute suite d’une version en français et en anglais.

Oscar Castellana, témoigne des avantages :

Le confinement nous a démontré la nécessité de ce projet de dématérialisation, afin de faciliter l’usage des diplômes par les étudiants et les recruteurs ».

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.
Share Article

Rédacteur freelance basé à Paris et Zagreb. Je suis engagé dans l’écosystème blockchain depuis 2017. Je m'intéresse particulièrement au Bitcoin et à la finance décentralisée.

SUIVRE CET AUTEUR