5 catégories DeFi à surveiller durant cette saison des altcoins

Partager l’article
EN BREF
  • Le cours d'Ethereum a atteint un nouveau sommet record.

  • Il s'agit d'une bonne nouvelle pour la finance décentralisée, qui s'appuie en grande partie sur la blockchain d'Ethereum.

  • BeInCrypto examine les 5 catégories les plus populaires de l'espace DeFi durant cette saison des altcoins.

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

BeInCrypto se penche sur les cinq catégories de finance décentralisée (DeFi) les plus populaires et qui font les gros titres durant cette saison des altcoins. Le marché de la cryptomonnaie semble être en plein essor.



1. Exchanges décentralisés (DEX)

Un exchange décentralisé (DEX) est un type de plateforme d’échange de cryptomonnaie qui facilite les transactions de pair à pair (peer-to-peer) sans besoin d’une partie intermédiaire. Il s’agit essentiellement d’une série de contrats intelligents programmés pour automatiser l’exchange de deux ou plusieurs crypto-actifs, instantanément et sans registre d’ordres géré.

Les DEX sont l’épine dorsale de l’espace de la finance décentralisée et ont récemment pris leur essor. Le DEX le plus populaire, Uniswap (UNI), a été lancé dès 2018 et permet de réaliser toute une série de “swaps” (échanges).



Parmi d’autres exemples, on retrouve le fork d’UNI, SushiSwap (SUSHI), ainsi que Venus et Binance DEX, qui opère sur la Binance Smart Chain.

2. Prêts / emprunts

L’année dernière, de nouveaux projets ont vu le jour dans l’espace DeFi, permettant aux utilisateurs de cryptomonnaie d’emprunter ou de prêter des actifs crypto. Le processus, connu sous le nom de “staking”, exige des porteurs de cryptomonnaies qu’ils déposent leurs actifs sur une plateforme pendant un certain temps. Ces actifs sont ensuite prêtés aux emprunteurs, qui paient des intérêts.

La majorité des plateformes de prêt exigent des emprunteurs qu’ils offrent d’autres actifs en garantie. Les intérêts sont affectés à l’entretien de la plateforme et aux prêteurs sous forme de retours.

Le rendement annuel en pourcentage (APY) mesure les rendements probables d’une plateforme de mise en gage pendant un an. Les DEX utilisent également le staking pour assurer la liquidité des swaps. Parmi les exemples de plateformes de prêt, on peut citer Aave (AAVE) et Compound (COMP).

3. Produits dérivés

Les produits dérivés sont une nouveauté dans l’espace DeFi. Il s’agit de contrats dont la valeur est liée à un actif sous-jacent. Les contrats à terme, qui sont un type de produit dérivé, permettent aux parties de convenir d’un prix d’achat d’un actif à un moment donné dans le futur.

Les options, comme leur nom l’indique, offrent la possibilité de le faire mais sans l’obligation. Dans l’espace de la finance décentralisée, les détenteurs de cryptomonnaie peuvent utiliser des produits dérivés pour suivre certaines valeurs comme la valeur totale bloquée (TVL), l’inflation des cours, ou même les frais de gaz.

Par exemple, une collaboration intéressante mais quelque peu complexe entre UMA et Yam propose de garantir le cours du gaz Ethereum.

4. Staking de levier

De plus, certaines plateformes DeFi permettent désormais à leurs utilisateurs d’emprunter pour participer au staking. C’est un moyen de maximiser les revenus des fournisseurs de liquidités qui apportent des actifs à une plateforme.

Toutefois, comme pour toute position à effet de levier normale, les utilisateurs doivent payer des intérêts sur les actifs empruntés et gérer les risques associés comme la perte impermanente.

Les plateformes comme Alpha Homora v2, récemment lancée, sont cependant extrêmement populaires, avec près de 200 millions de dollars en staking quatre jours après le lancement.

5. Assurance DeFi

Enfin, le monde de la DeFi est extrêmement expérimental. Comme on l’a vu le jeudi 4 février, des exploitations de failles se produisent encore. Le développement rapide du secteur peut laisser les utilisateurs exposés.

Cependant, l’espace DeFi est également assurable. Cover Protocol est probablement le fournisseur d’assurance le plus connu pour les plateformes. Il permet aux utilisateurs d’investir dans des polices d’assurance par le biais du staking.

Cela dit, même ces derniers sont sujets à des erreurs, COVER lui-même ayant subi une exploiation il n’y a pas si longtemps. Il existe néanmoins d’autres concurrents, comme Bridge Mutual, récemment lancé, et DeFi Insurance Protocol, qui porte bien son nom.

Il s’agit clairement d’un espace à surveiller.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.
Share Article

Emmanuel est entré dans l'espace de la cryptomonnaie en 2013 en tant que courtie. Crypto-enthousiaste, entrepreneur et investisseur, il a construit et dirigé plusieurs projets et communautés dans l'espace. Emmanuel s'intéresse notamment à la DeFI, aux CBDC et à l'investissement.

SUIVRE CET AUTEUR