Voir plus

Les experts surveillent C+Charge et Fight Out qui seront listées sur les exchanges la semaine prochaine

5 mins
Mis à jour par Célia Simon
Rejoignez Notre Communauté de Trading sur Telegram

Le marché des crypto-monnaies est de retour en force en 2023, encourageant des crypto-monnaies comme le Bitcoin et l’Ethereum à réaliser des rendements à deux chiffres pour les investisseurs. Cette reprise a également créé un contexte idéal pour que de nouveaux projets émergent et réussissent – C+Charge et Fight Out se distinguant notamment des autres.

Cet article présente ces projets et explique pourquoi de nombreux traders pensent que leurs prix pourraient exploser la semaine prochaine, compte tenu de leur listing à venir sur les principales plateformes d’échange centralisées (CEX).

C+Charge (CCHG) – Le projet blockhain Eco-Friendly avec de grandes ambitions

C+Charge est un projet de crypto-monnaie respectueux de l’environnement qui vise à révolutionner le secteur des véhicules électriques (VE). À l’heure actuelle, le secteur des VE est confronté à divers problèmes, tels que le manque de transparence des prix et l’insuffisance des infrastructures de recharge. Grâce à la technologie blockchain, C+Charge cherche à remédier à ces problèmes.

La plateforme C+Charge repose sur la BNB Smart Chain, un réseau blockchain développé par Binance. Cette blockchain utilise un mécanisme de consensus à preuve d’enjeu (PoS) à faible consommation d’énergie, ce qui signifie que les transactions de C+Charge sont intrinsèquement “vertes”.

Il s’agit d’un aspect crucial car il est lié aux cas d’utilisation offerts par l’application C+Charge. Cette dernière est le cœur de l’écosystème C+Charge et fournit une série de services intéressants. Elle permet notamment aux propriétaires de VE de payer la recharge en utilisant CCHG, le jeton natif de C+Charge, ainsi que des mises à jour en temps réel de l’état des chargeurs.

Cependant, selon le livre blanc du projet, C+Charge va encore plus loin en récompensant les utilisateurs de l’application lorsqu’ils paient pour la recharge en utilisant le CCHG. Plutôt que de recevoir des jetons supplémentaires, les utilisateurs seront récompensés par des crédits carbone grâce au partenariat unique de C+Charge avec Flowcarbon.

Cette initiative a suscité l’enthousiasme des investisseurs, et plus de 8 000 personnes ont rejoint le groupe officiel Telegram. En payant simplement pour la recharge de leur véhicule, les utilisateurs de C+Charge peuvent avoir un réel impact sur l’environnement et contribuer à ralentir le réchauffement de la planète.

Bien que l’équipe de C+Charge soit encore en train de mettre au point le lancement de l’application, elle a décidé de lancer une plateforme bêta qui permet aux premiers utilisateurs d’avoir un avant-goût de ce qui les attend. Cette plateforme bêta n’est actuellement disponible qu’au format web et présente plusieurs des fonctionnalités les plus demandées, notamment un outil de recherche de chargeurs intégré et une boutique de produits C+Charge.

Moins d’une semaine pour participer à la prévente C+Charge

Naturellement, les cas d’utilisation écologiques de C+Charge ont aidé le projet à devenir un énorme succès grâce à sa phase de prévente, qui a recueilli plus de 3,2 millions de dollars au moment de la rédaction de cet article. La prévente devrait se terminer le 29 mars, ce qui signifie que les investisseurs ont moins d’une semaine pour acheter des jetons CCHG pour seulement 0,0235 $.

Cette configuration a attiré l’attention des investisseurs puisque l’équipe de C+Charge a déjà annoncé que le jeton CCHG serait listé sur BitMart le 31 mars. Le prix de vente a été révélé comme étant de 0,025 $ – ce qui signifie que les investisseurs en prévente peuvent réaliser des profits sur le papier immédiatement.

Comme si cela ne suffisait pas, l’équipe de C+Charge a mis en place un système de burn des jetons, dans le cadre duquel tous les jetons invendus des étapes précédentes seront détruits. Selon les lois de l’offre et de la demande, cela augmentera automatiquement le prix du CCHG en raison du concept de rareté – un autre facteur qui ajoute de la crédibilité à la suggestion selon laquelle le jeton pourrait voir son prix augmenter lors du listing.

Fight Out (FGHT) – Un projet crypto P2E qui révolutionne le secteur du fitness

Le deuxième projet crypto qui, selon les traders, pourrait bientôt être multiplié par 10 est Fight Out. Ceux qui connaissent le marché des crypto-monnaies ont peut-être déjà entendu parler de Fight Out, car cette plateforme innovante de play-to-earn axée sur le fitness est au milieu d’une prévente très réussie – et a recueilli plus de 5,8 millions de dollars depuis le début de la prévente mi-décembre.

Si la prévente de Fight Out a connu un tel succès, c’est en raison des ambitions uniques du projet dans le domaine de la remise en forme. Pour faire simple, Fight Out est une plateforme basée sur Ethereum qui permet aux utilisateurs de gagner des récompenses en effectuant des séances d’entraînement et en jouant à des jeux sur son application de fitness. Ces récompenses sont payées en REPS – la monnaie native hors chain de Fight Out.

Que l’on soit boxeur, coureur ou adepte de l’haltérophilie, on peut gagner des jetons REPS en s’entraînant régulièrement. Les jetons REPS sont utilisés dans la boutique Fight Out pour acheter des articles de valeur, tels que des suppléments ou des vêtements d’entraînement. Ils peuvent même être utilisés pour bénéficier d’une réduction sur l’abonnement mensuel à l’application.

Un potentiel illimité pour les tokens FGHT

Il est intéressant de noter que les jetons FGHT utilisent la norme ERC-20. Cela signifie non seulement que les jetons FGHT pourraient être intégrés dans des milliers de dApps basées sur Ethereum, mais aussi que les utilisateurs peuvent s’entraîner pour gagner des jetons et les convertir ensuite en FIAT – créant ainsi un flux de revenus récurrents.

C’est ce facteur qui a incité plus de 121 000 personnes à rejoindre le canal Telegram de Fight Out, et a conduit à la spéculation que le projet pourrait augmenter son prix dans les semaines à venir. La prévente de Fight Out devrait se terminer le 31 mars, et les listings CEX sont prévus pour le 5 avril. Parmi ces listings, on trouve des plateformes de renommée mondiale tels que LBank, BKEX, Changelly Pro, et XT.com.

En plus du faible prix de prévente, l’équipe de Fight Out offre également une opportunité exclusive aux investisseurs d’obtenir un bonus allant jusqu’à 67 %, en fonction du montant de leur investissement et de la période d’acquisition choisie. Si l’on ajoute à cela le formidable engouement généré par les réseaux sociaux, on comprend mieux pourquoi tant de spécialistes du marché estiment que le prix du FGHT pourrait exploser.

Conclusion

Comme nous l’avons montré dans cet article, C+Charge et Fight Out sont deux des projets cryptos les plus populaires dans lesquels il est possible d’investir en ce moment – avec de nombreux traders qui s’attendent à des retours sur investissement une fois qu’ils seront listés sur les principales plateformes d’échange.

Cependant, il reste moins d’une semaine avant la fin de la prévente de ces projets, ce qui signifie que les investisseurs n’ont qu’un temps limité pour y participer à un prix bas. Compte tenu de l’énorme potentiel de prix de ces projets, cette approche pourrait s’avérer fructueuse à long terme.

Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024
Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024
Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024

Avis de non-responsabilité

Avis de non-responsabilité : Cet article est un contenu sponsorisé et ne représente pas le point de vue ou l’opinion de BeInCrypto. Bien que nous adhérions aux directives de The Trust Project concernant les rapports impartiaux et transparents, ce contenu est créé par une tierce partie et est destiné à des fins promotionnelles. Les lecteurs sont invités à vérifier les informations de leur propre chef et à consulter un professionnel avant de prendre des décisions sur la base de ce contenu sponsorisé.

images.jpeg
Publi-reportage
Publi-reportage correspond au titre général d'auteur pour tous les contenus sponsorisés fournis par les partenaires de BeInCrypto. Par conséquent, ces articles, qui sont créés par des tiers à des fins promotionnelles, sont susceptibles de ne pas refléter les points de vue ou les opinions de BeInCrypto. Bien que nous nous efforcions de vérifier la crédibilité des projets présentés, ces articles sont destinés à la publicité et ne doivent pas être considérés comme des conseils financiers. Les...
READ FULL BIO
Sponsorisé
Sponsorisé