Voir plus

Gemini hausse le ton sur l’affaire Genesis

2 mins
Mis à jour par Célia Simon
Rejoignez Notre Communauté de Trading sur Telegram

EN BREF

  • Cameron Winklevoss, fondateur de Gemini, a présenté une "dernière offre" lors des négociations de restructuration de la dette concernant Genesis.
  • Cette offre propose un plan comprenant des paiements de report de 1,465 milliard de dollars.
  • promo

Gemini a une fois de plus émis une mise en garde concernant une action en justice contre DCG (Digital Currency Group) et Barry Silbert. Il a fixé une échéance au 6 juillet pour que DCG et Silbert acceptent leur dernière proposition, affirmant fermement qu’ils ne toléreront plus aucune tactique trompeuse ou manipulation.

Barry Silbert serait pire que SBF

Cameron Winklevoss, fondateur de Gemini, a présenté une “dernière offre” lors des négociations de restructuration de la dette de Genesis. Cette offre propose un plan comprenant des paiements de report de 1,465 milliard de dollars.

Dans une “Lettre ouverte à Barry Silbert“, fondateur de Digital Currency Group (DCG), l’informaticien a exprimé toute sa frustration concernant les retards dans l’élaboration d’un plan de remboursement pour les créanciers Genesis. En effet, DCG aurait manqué un paiement de dette de 630 millions de dollars au mois de mai.

Il a accusé DCG de comportement frauduleux et Barry Silbert de promouvoir une culture de malhonnêteté et de tromperie. Selon la lettre, Silbert et Genesis auraient sciemment menti aux créanciers et aux utilisateurs de Gemini Earn en faisant croire que DCG avait couvert la perte de 1,2 milliard de dollars résultant de l’effondrement de Three Arrows Capital (3AC).

Pour Cameron Winklevoss, Barry Silbert serait un personnage encore pire que Sam Bankman Fried, fondateur et ancien PDG de la plateforme en faillite FTX.

“Sam Bankman-Fried lui-même n’était même pas capable d’une telle illusion”, affirme le PDG de Gemini dans la lettre.

Gemini met la pression sur DCG

“Je vous écris pour vous informer que vos jeux sont terminés”, Cameron Winklevoss écrit dans la lettre. Il affirme vouloir mettre fin aux actions trompeuses de Silbert et de DCG, soulignant que les frais professionnels, dépassant les 100 millions de dollars, affectent injustement les créditeurs et les utilisateurs d’Earn. Il insiste sur le fait qu’il est temps de mettre un terme à ces pratiques.

Winklevoss a fixé une date limite à Silbert, déclarant qu’il devait accepter la “meilleure et dernière offre” de leur entreprise avant 16h, heure de l’Est, le 6 juillet. En cas de non-respect de cette échéance, une action en justice serait engagée le 7 juillet.

Morale de l’histoire : Un homme averti en vaut deux. Gemini compte aller jusqu’au bout pour ses clients Earn.

Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024
Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024
Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024

Trusted

Avis de non-responsabilité

Avis de non-responsabilité : Conformément aux directives de The Trust Project, BeInCrypto s'engage à fournir des informations impartiales et transparentes. Cet article vise à fournir des informations exactes et pertinentes. Toutefois, nous invitons les lecteurs à vérifier les faits de leur propre chef et à consulter un professionnel avant de prendre une décision sur la base de ce contenu.

Samuel-Cange-2.jpg
Samuel Cange
Samuel Cange est un rédacteur crypto expérimenté, titulaire d'un master en économie de l'Université de Namur (Unamur). Ayant débuté sa carrière chez Cryptonaute en 2020, Samuel a développé une compréhension approfondie du marché des cryptomonnaies et de l'industrie de la blockchain. Il excelle dans les domaines de la Blockchain, de la Tokenisation, de la DeFi et du DePin, et est passionné par les marchés financiers et les technologies disruptives. Actuellement, Samuel apporte son...
READ FULL BIO
Sponsorisé
Sponsorisé