Une nouvelle école de commerce française se met à la blockchain

Partager l’article
EN BREF
  • L'EM Lyon est la dernière école de commerce en date à se mettre à la blockchain.

  • L'école utilisera cette technologie pour certifier ses diplômes.

  • La technologie blockchain prouve son utilité au delà des cryptomonnaies.

  • promo

    Rejoignez notre groupe telegram et recevez des analyses crypto et signaux de trading quotidiens!

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

L’EM Lyon utilisera désormais la technologie blockchain pour certifier ses diplômes et les remettra à 2174 étudiants diplômés en 2019.

Sponsorisé



Sponsorisé

L’EM Lyon adopte la blockchain

L’EM Lyon est désormais la deuxième école en France à adopter la technologie blockchain après la Montpellier Business School, qui a récemment décidé d’utiliser cette méthode pour aider les recruteurs à vérifier leur diplômes en quelques secondes. Davantage d’écoles pourraient adopter cette procédure à l’avenir, car cela contribuerait à protéger la légitimité de leurs diplômes ainsi que la marque même de l’université.

Une certification possible grâce à cette nouvelle technologie

L’EM Lyon utilisera la technologie blockchain pour pouvoir valider les diplômes de ses étudiants et ainsi prouver en quelques secondes qu’un étudiant a effectivement fréquenté et obtenu son diplôme de l’université en question. Fondée en 1872, l’EM Lyon (École de Management de Lyon) compte aujourd’hui environ 7260 étudiants et 90 nationalités. De plus, l’école dispose de campus dans le monde entier, dans des villes comme Lyon, Saint-Étienne, Casablanca, Shanghai, Paris, Bhubaneswar avec environ 181 partenaires. Cette adoption de la technologie blockchain aidera également les sociétés désirantes à lutter contre la fraude aux diplômes, sachant qu’il est assez difficile pour les employeurs de vérifier de manière rapide les diplômes des candidats.

Sponsorisé



Sponsorisé

La blockchain ne se réduit pas au cryptomonnaies

Tout en notant que la technologie blockchain est effectivement récente, il existe désormais une variété de domaines où cette solution peut être utilisée. Bien que Bitcoin ait été le premier projet à être basée sur la blockckchain, on peut désormais penser aux contrats intelligents situés sur la blockchain ETH, voire aux NFT, soutenant une nouvelle forme d’art numérique. Certaines startups tentent même de résoudre les plus gros problèmes actuels liés à la santé, par le biais de la blockchain.

Ce phénomène semble démontrer que cette technologie est là pour durer et ne peut pas être simplement réduite aux cryptomonnaies, la blockchain étant finalement un outil qui remet le pouvoir entre les mains des individus, plutôt que de le donner aux institutions.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.
Sponsorisé
Share Article

Passionné par le monde de la finance Fabien écrit et traduit des articles en lien avec les cryptomonnaies, la blockchain, et l'opinion politique sur ces sujets. Titulaire d'une thèse aux États-Unis, il se concentre principalement sur les actualités crypto et blockchain susceptibles d'intéresser les lecteurs français.

SUIVRE CET AUTEUR

Des prévisions crypto sur le meilleur canal Telegram de signaux, avec une précision de 70% !

Rejoignez-nous

Signaux de marché, études et analyses. Rejoignez notre chaîne Telegram dès aujourd’hui !

Rejoignez-nous