Voir plus

Le propriétaire d’un exchange déclaré coupable de fraude et blanchiment d’argent

2 mins
Mis à jour par Célia Simon
Rejoignez Notre Communauté de Trading sur Telegram

EN BREF

  • Le propriétaire d'un exchange crypto a été déclaré coupable de plusieurs chefs d'accusations associés à une opération frauduleuse.
  • Le syndicat criminel basé en Roumanie organisait de fausses ventes aux enchères, se servant ensuite de cryptomonnaies pour blanchir les fonds volés.
  • Trois supposés complices sont toujours en fuite et la sentence a été fixée au 12 janvier 2021.
  • promo

Selon un communiqué de presse publié le lundi 28 septembre, un ressortissant bulgare a été déclaré coupable par un tribunal américain pour son rôle dans une fraude de plusieurs millions de dollars.
La personne en question, Rossen Iossifov, est le propriétaire de 53 ans d’un exchange de cryptomonnaies “RG Coins”. Selon les documents du tribunal, M. Iossifov a été condamné pour un chef d’accusation de conspiration de racket, ainsi qu’un chef d’accusation de conspiration de blanchiment d’argent pour son rôle dans un système international d’enchères frauduleuses.

Une fraude élaborée

D’après le communiqué, M. Iossifov et ses complices auraient :
participé à une conspiration criminelle qui s’est livrée à un vaste programme d’enchères frauduleuses en ligne ayant fait au moins 900 victimes américaines.
Les enchères frauduleuses étaient gérées par un réseau criminel basé en Roumanie qui plaçait de fausses publicités sur des sites comme Craigslist et eBay, ce pour des marchandises de grande valeur (souvent des véhicules) qui n’existaient pas. Les escrocs essayaient ensuite de convaincre leurs victimes d’envoyer de l’argent pour les marchandises annoncées. Pour parvenir à leurs fins, ils auraient élaboré des récits persuasifs, utilisé les marques de sociétés réputées et mis en place des systèmes de service à la clientèle dans le but de gagner la confiance de leurs victimes. Dans le communiqué, il est indiqué qu’une fois la victime dupée et l’argent envoyé, Iossifov et ses associés roumains se seraient :
engagés dans un système complexe de blanchiment d’argent dans lequel des associés nationaux acceptaient les fonds des victimes, convertissaient ces fonds en cryptomonnaies et transféraient les produits sous forme de devises crypto à des blanchisseurs d’argent basés à l’étranger.

Verdict

Après un procès de deux semaines, le jury a estimé que M. Iossifov avait sciemment travaillé avec le syndicat du crime, au moins de septembre 2015 à décembre 2018. Il a ainsi permis de changer plus de 4,9 millions de dollars en Bitcoin pour les membres de l’organisation. M. Iossifov est la 17ème personne à être arrêtée dans cette affaire. Trois participants présumés sont toujours en fuite, et la sentence a été fixée au 12 janvier 2021.
Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024
Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024
Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024

Trusted

Avis de non-responsabilité

Avis de non-responsabilité : Conformément aux directives de The Trust Project, BeInCrypto s'engage à fournir des informations impartiales et transparentes. Cet article vise à fournir des informations exactes et pertinentes. Toutefois, nous invitons les lecteurs à vérifier les faits de leur propre chef et à consulter un professionnel avant de prendre une décision sur la base de ce contenu.

images.jpeg
Publi-reportage
Publi-reportage correspond au titre général d'auteur pour tous les contenus sponsorisés fournis par les partenaires de BeInCrypto. Par conséquent, ces articles, qui sont créés par des tiers à des fins promotionnelles, sont susceptibles de ne pas refléter les points de vue ou les opinions de BeInCrypto. Bien que nous nous efforcions de vérifier la crédibilité des projets présentés, ces articles sont destinés à la publicité et ne doivent pas être considérés comme des conseils financiers. Les...
READ FULL BIO
Sponsorisé
Sponsorisé