Netflix prépare un documentaire sur le mystérieux exchange canadien Quadrigacx

Partager l’article
EN BREF
  • Quadrigacx était la plus grande plateforme d’échange de cryptomonnaies du Canada.

  • Gerard Cotten, fondateur de Quadrigacx, est mort dans des circonstances mystérieuses.

  • Avec sa disparition, les utilisateurs ont perdu l'accès à plus de 250 millions de dollars.

  • promo

    Participez à LA PLUS GRANDE ICO d’Espagne: achetez le B2M dès maintenant.

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

Netflix prépare un documentaire sur l’exchange canadien Quadrigacx et le mystérieux décès de son fondateur, Gerard Cotten.

Sponsorisé



Sponsorisé

L’histoire Quadrigacx sur Netflix

En 2022, Netflix présentera en avant-première un nouveau documentaire sur le scandale de QuadrigaCX. Intitulé « Trust No One : The Hunt For The Crypto King », il racontera l’histoire de Gerard Cotten, le fondateur de l’exchange Quadrigacx, décédé lors de sa lune de miel en Inde en 2018, et qui aurait emporté dans sa tombe 250 millions de dollars.

Selon de brèves descriptions, le documentaire décrit comment les utilisateurs touchés par le décès du PDG de Quadrigacx, tentent de découvrir ce qui se cache derrière sa mort étrange et les clés privées qu’il était censé être le seul à détenir au moment de son décès.

Sponsorisé



Sponsorisé

Aujourd’hui, certaines personnes pensent que Cotten n’est pas réellement décédé, mais aurait plutôt simulé sa mort et s’est enfui avec les fonds des clients. En décembre 2019, les avocats représentant les utilisateurs de la plateforme ont demandé à la police canadienne d’exhumer sa tombe pour vérifier que son corps s’y trouvait réellement. Une demande qui a été refusée par les autorités.

Le documentaire Netflix est réalisé par le documentariste Luke Sewell. Il est produit par la société britannique Minnow Films, productrice de « My Granny the Escort », « Dogging Tales » et « When Harry Lost Hogwarts ».

Détournement des fonds avant sa mort ?

Selon les conclusions post-mortem d’Ernst & Young, Cotten avait vidé les fonds de QuadrigaCX bien avant sa mort et les avait dépensés en articles de luxe, tels que des voitures, des avions et des yachts. Pour ce faire, Cotten créait de faux comptes sur QuadrigaCX, puis achetait les cryptomonnaies de ses clients en utilisant de faux dollars canadiens.

Actuellement, plus de 115 000 utilisateurs attendent toujours d’être remboursés par QuadrigaCX, qui était autrefois la plus grande plateforme d’échange de cryptomonnaies du Canada.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.
Sponsorisé
Share Article

Journaliste engagé dans l’écosystème crypto depuis 2017, Florent s’intéresse particulièrement à la finance décentralisée (DeFi), Ethereum 2.0 et aux tokens non fongibles (NFT).

SUIVRE CET AUTEUR

Signaux de marché, études et analyses. Rejoignez notre chaîne Telegram dès aujourd’hui !

Rejoignez-nous

Signaux de marché, études et analyses. Rejoignez notre chaîne Telegram dès aujourd’hui !

Rejoignez-nous